5 méthodes pour développer les compétences sociales de votre enfant

· 10 août 2018
Vous avez certainement entendu parler plus d'une fois des compétences sociales et de leur importance pour le développement des enfants. Vous pouvez aider votre enfant à être en contact avec le monde qui l'entoure. En poursuivant la lecture de cet article, vous trouverez 5 méthodes idéales pour développer les compétences sociales de votre enfant.

Les compétences sociales sont un ensemble de comportements qui nous permettent de nous débrouiller dans notre environnement, tout en étant en relation avec les autres de manière efficace et satisfaisante.

Ces capacités sont essentielles parce qu’elles nous rapprochent des autres. Nous sommes des êtres sociaux, dont le contact avec autrui nous aide à sentir notre appartenance au groupe, et il est fondamental pour le développement complet de notre personnalité.

Au sein du système éducatif on encourage le développement de ces compétences, afin d’éviter d’éventuels problèmes de solitude, de conduites perturbatrices ou des troubles dérivés d’un manque ou d’un mauvais apprentissage des compétences sociales.

Type de compétences sociales

Les compétences sociales sont indispensables pour le développement des enfants qui doivent apprendre à vivre avec les autres.

Les compétences sociales sont souvent divisées en fonction des ressources que la personne a besoin pour les mettre en oeuvre. Autrement dit, il existe des capacités sociales nécessaires et d’autres plus complexes. Les premières sont celles qui exigent le moins de ressources et sont donc plus faciles et rapides à acquérir. Elles servent de base pour les suivantes.

Elles sont nombreuses, mais nous allons les présenter en groupes :

  1. La confianceDans ce groupe nous trouvons l’estime et le contrôle de soi. Ces compétences sont primordiales car elles aideront votre enfant à croire en ses propres aptitudes et à être capable de se gérer sur le plan émotionnel et comportemental.
  2. La communication. Ici, nous trouvons l’assurance comme capacité à défendre sa propre opinion de façon non agressive et efficace ; la conversation, qui fait référence à l’aptitude à écouter et à répondre à un interlocuteur; et la persuasion, comme exemple de compétence pour élaborer un discours qui tend à influencer l’interlocuteur.
  3. La connexion. Dans ce dernier groupe, on trouve l’empathie, la capacité de comprendre et de gérer ses propres émotions et celles des autres ; et la présence, entendue comme la façon dont nous faisons sentir les autres.

A l’intérieur de chaque groupe, et de chaque type, nous donnons des exemples de compétences sociales.

Quant à l’adversité, vous la supporteriez difficilement si vous n’aviez pas un ami qui souffrait pour vous plus que vous-même.

-CICÉRON-

5 méthodes pour développer les compétences sociales

Les compétences sociales sont importantes pour apprendre à partager et à développer une empathie.

Comment parvenir à aider votre enfant à développer ses propres compétences sociales ? Suivez ces cinq méthodes :

  • Apprendre les émotions. Aidez votre enfant à nommer les émotionsPermettez-lui de voir en vous vos propres émotions et laissez-le les reconnaître en lui-même. La capacité de reconnaître, de comprendre et de gérer les émotions l’aidera à développer son empathie et à apprendre les moyens d’aider les autres à gérer leurs émotions.
  • Encourager les interactions sociales. Les enfants ont besoin d’un environnement social qui les aide à se lancer dans les échanges avec autrui. Donnez-leur confiance pour le faire et aidez-les à se sentir en sécurité dans ces cas-là.
  • Reconnaître les réussites. Le fait de sentir votre soutien et votre fierté le fera croire en lui-même. Lorsqu’il réalise quelque chose que vous n’aimez pas, dites-le-lui de sorte qu’il comprenne que c’est l’acte que vous n’appréciez pas et non sa personne.
  • Chercher les situations de coopération. Encouragez-le à réaliser des activités en groupe, qui l’aident à se sentir intégré et à trouver la façon de résoudre des problèmes qui exigent la participation de tous les membres.
  • Promouvoir l’indépendance. L’autonomie est une capacité que votre enfant doit acquérir grâce à vous. Le fait de sentir qu’il y a des activités qu’il peut et doit réaliser seul l’aidera à développer la confiance en soi.

Ce qu’il faut éviter…

Avant toute chose, évitez de vous en faire en vous demandant si votre enfant sera ou pas sur le bon chemin. Il trouvera lui-même à établir une relation avec son entourage de manière naturelle, donc il a seulement besoin que vous facilitiez ses interactions et que vous l’aidiez quand il ne sait pas quoi faire.

Il n’est pas nécessaire de le surprotéger. Les conflits existent dans la vie, de même que des problèmes difficiles à résoudre et des émotions compliquées à gérer, et il doit également parvenir à y faire face. Permettez-lui de mettre un nom sur ce qu’il sent et aidez-le à chercher des solutions possibles.

Respectez-le. Votre enfant mérite d’être aimé pour ce qu’il est, le chérir et le respecter est donc la clé.