L’ennui stimule la créativité des enfants

9 novembre 2019
Il faut laisser les enfants s'ennuyer pour qu'ils puissent développer leur capacité innée d'être créatifs.

Nous pouvons affirmer clairement que l’ennui stimule la créativité des enfants. De plus en plus, dans la société d’aujourd’hui, nous sommes confrontés à des fardeaux culturels qui nous font croire que les enfants doivent être constamment actifs et divertis. Cela pourrait entraver le développement de leur imagination, selon les experts en éducation et les psychologues.

S’ils s’ennuient, les enfants peuvent commencer à créer leurs propres diversions créatives et en venir à voir les choses différemment. C’est-à-dire qu’à l’avenir, leur capacité de penser librement, de prendre le temps de s’ennuyer, peut générer des artistes et des scientifiques qui apportent de grandes nouveautés à la science.

Bien sûr, il est naturel pour les parents de vouloir minimiser l’ennui de leurs enfants, mais il faut commencer à voir l’ennui d’une autre façon, car l’ennui stimule la créativité. La faim fait manger les enfants. La fatigue endort les enfants. L’ennui pousse les enfants à utiliser leur imagination pour trouver des moyens de se divertir.

L’ennui stimule la créativité chez les enfants : les études

Docteure Sandi Mann

En 2013, la Dre Sandi Mann, psychologue à l’Université de Central Lancashire en Grande-Bretagne, a publié les résultats d’une étude sur l’ennui.

Dans le cadre de l’étude, Mann a demandé aux participants de trouver des façons ingénieuses d’utiliser deux gobelets en mousse. Elle a constaté que les personnes qui venaient de passer du temps à copier des chiffres d’un annuaire téléphonique avaient des idées plus originales que leurs collègues qui ne s’ennuyaient pas.

fille avec de la peinture sur les mains

Mann a conclu que le subconscient pouvait expliquer ces sauts imaginatifs. Lorsque les sujets de l’étude copiaient des pages de l’annuaire téléphonique, leur esprit conscient a commencé à chercher une stimulation dans leur subconscient. Sans aucun doute, une pensée innovatrice se produit dans le subconscient.

Docteure Teresa Belton

Teresa Belton, chercheuse en éducation à l’Université d’East Anglia, a interviewé des scientifiques et des artistes pour savoir comment l’ennui de l’enfance affectait leur vie et leur carrière. Pour beaucoup, l’ennui était la clé de leur succès ultérieur.

Par exemple, elle s’est entretenue avec l’écrivaine et comédienne Meera Syal et l’artiste Grayson Perry. Meera Syal a grandi dans un petit village minier où il n’y avait pas grand chose à faire.

« Le manque de choses à faire l’a incitée à parler à des gens avec qui elle ne se serait pas engagée autrement, et à essayer des activités qu’elle n’aurait pas vécues autrement, comme parler à des voisins âgés et apprendre à faire des gâteaux. »

-Teresa Belton-

Mais le plus important, c’est que l’ennui l’a fait écrire. Syal a écrit un journal intime dès son plus jeune âge, le remplissant d’observations, d’histoires, de poèmes et de diatribes. Elle attribue donc sa carrière d’écrivain à ces premiers pas. Pour elle, dit-elle, « la solitude forcée, comme une page blanche, était un merveilleux stimulant« .

Pour sa part, Grayson Perry dit aussi qu’il croit que l’ennui est bénéfique pour les adultes et les enfants : « J’apprécie la réflexion et l’ennui. L’ennui est un état très créatif. »

L’ennui stimule la créativité des enfants : réfléchir

Il ne fait aucun doute que l’ennui est quelque chose que les enfants doivent apprendre à gérer en expérimentant leur temps libre, sans recevoir d’instructions. Tout comme un écrivain fait face à une feuille blanche ou un peintre fait face à une nouvelle toile.

Créativité d'une fillette

Il s’avère que l’art de la réflexion fait partie de l’apprentissage de la gestion de l’ennui. La plupart des enfants de notre temps ne savent pas comment s’ennuyer, ils sont sur-stimulés par trop d’activités. Ils ont tellement à faire chaque jour qu’ils n’ont pas de temps libre pour rien faire.

Les adultes sont généralement responsables d’occuper les enfants tout le temps. Ils ont trop de jouets, trop d’activités extrascolaires et d’autres plans prévus pour qu’ils ne s’ennuient jamais.

Mais la réalité nous dit qu’il est nécessaire que les enfants s’ennuient pour commencer à chercher un moyen d’empêcher cela, de trouver de nouvelles activités qu’ils aiment et de découvrir des choses qu’ils aiment. Nous ne devons pas tout leur donner, sinon ce besoin n’apparaîtra jamais.

Conclusion sur l’ennui et la créativité

Ainsi, la prochaine fois qu’un enfant se plaint de s’ennuyer, il vaut mieux l’envoyer dehors pour jouer ou lui donner un cahier et une boîte de crayons de couleur et même quelques objets aléatoires, comme de la colle ou du ruban adhésif. Surtout, sans instructions. Ce qu’il sera capable de créer lors de cet ennui sera probablement une surprise.

  • Dr. Sandi Mann. (2013). Being bored at work can make us more creative. British Psychological Society (BPS).
  • Dra. Teresa Belton. (2016). How kids can benefit from boredom. The Conversation.