3 bienfaits de la pomme pour les enfants

Savez-vous pourquoi il est conseillé d'incorporer la pomme dans l'alimentation des enfants ? Découvrez tout dans cet article.
3 bienfaits de la pomme pour les enfants

Dernière mise à jour : 20 septembre, 2021

Saviez-vous que 2021 est l’année internationale des fruits et légumes ? Ces aliments sont sains et essentiels pour la santé mais leur consommation chez les enfants n’atteint pas les 5 portions quotidiennes recommandées. Bien que tous soient bénéfiques, concentrons-nous ici sur la consommation de la pomme pour les enfants.

Pourquoi la pomme est-elle si importante dans l’alimentation des enfants ?

La pomme est extrêmement populaire. Non seulement on la trouve partout dans le monde, mais elle est également disponible tout au long de l’année. C’est pour cela qu’il s’agit du deuxième fruit le plus consommé sur la planète.

Dans le cas des enfants, la pomme est toujours un bon choix et ce n’est pas pour rien qu’elle est l’une des premières options pour commencer l’alimentation complémentaire.

Ses bienfaits sont innombrables mais nous allons ici vous partager les plus importants :

  • Elle ne nécessite pas de préparation : il suffit de la laver et de la proposer sous différentes présentations, selon l’âge de l’enfant.
  • C’est un aliment facile à digérer puisque l’eau constitue 85 % de sa structure et elle contient une quantité abondante de fibres.
  • Grâce à ses fibres et sa teneur élevée en fruits (sucre), c’est un aliment satisfaisant.
  • Elle contient une grande quantité de vitamines et de minéraux, tels que le potassium, le magnésium, le calcium et les vitamines C et A.
  • Elle se compose de divers polyphénols (substances antioxydantes) qui lui confèrent ses couleurs, saveurs et textures caractéristiques.

Toutes ces propriétés contribuent à protéger la santé des enfants et à prévenir certains problèmes tels que ceux que vous verrez ci-dessous.

bienfaits de la pomme pour les enfants

1. La pomme diminue la fréquence des maladies intestinales

Comme nous l’avons mentionné, la pomme est une source de fibres. Plus précisément de pectine, qui est un composé très soluble et bénéfique pour le microbiote intestinal. Celle-ci se trouve principalement dans la peau du fruit, entrelacée de cellulose.

L’apport en fibres est essentiel pour éviter la constipation et réduire le risque de cancer du côlon. De plus, cet apport prévient l’apparition de maladies inflammatoires de l’intestin et le développement de diverticules.

Pour pouvoir les offrir aux enfants, il est conseillé de faire rôtir les pommes avec la peau au four. Cela facilite la libération de la pectine de la cellulose, favorise son absorption et la digestion des aliments. La pomme est très utile pour soulager les symptômes de la gastro-entérite.

Dans le cas des enfants plus âgés, elles peuvent également être proposées crues et correctement lavées. Selon une étude japonaise publiée dans Anaerobe, ses bénéfices pour le microbiote sont similaires à ceux des fruits cuits.

Deux semaines après le début de la consommation de ce fruit, des changements positifs peuvent déjà être observés dans la flore intestinale.

2. Elle réduit le risque de diabète et d’obésité

Les scientifiques disent que la consommation quotidienne de pommes ou de poires réduit le risque de diabète de type 2. Plus il y a de morceaux ingérés par semaine, plus le bénéfice est grand.

Consommer de la pomme aide à réduire le taux de sucre dans le sang grâce à l’effet antioxydant et anti-inflammatoire des polyphénols. De plus, la pectine accélère le transit intestinal et cela retarde l’absorption des sucres de pomme.

Dans le cas des enfants en surpoids, cet aliment aide à perdre du poids et à réduire l’accumulation de graisse grâce à sa teneur élevée en fibres. À leur tour, les polyphénols favorisent le métabolisme des lipides (graisses) et réduisent l’état de distension abdominale, caractéristique de l’obésité.

3. La pomme prévient les maladies cardiovasculaires

Un autre avantage de la pomme pour les enfants est qu’elle contribue à réduire le risque cardiovasculaire dans le futur, comme l’indique une étude publiée dans la revue Nutrients.

La consommation de pomme réduit les taux sanguins de cholestérol LDL et de triglycérides, grâce à l’action des composants de la peau du fruit.

compote de pommes

Apport de fruits dans l’alimentation des enfants

En résumé, conserver l’habitude de manger une pomme tous les jours est une bonne stratégie pour améliorer la santé des enfants.

N’oubliez pas que la meilleure façon de la proposer est crue et avec la peau mais, dans le cas des plus jeunes, vous pouvez choisir de la rôtir avec de la cannelle et du citron ou de l’écraser et de l’offrir en purée. Vous pouvez aussi l’ajouter à une génoise ou la feuilleter et la faire dorer au four, comme s’il s’agissait d’une frite.

Enfin, pensez à en manger aussi car l’enfant apprend par imitation. Offrez-la sans forcer et essayez plusieurs fois ! Laissez-le essayer toutes les variétés jusqu’à ce qu’il trouve celle qu’il aime le plus.

Êtes-vous prêt pour le changement ? Il n’est jamais trop tard pour inculquer à vos enfants de bonnes habitudes saines.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 façons de rendre les fruits attractifs pour les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
6 façons de rendre les fruits attractifs pour les enfants

Trouver des manières de rendre les fruits attractifs pour les enfants n'est pas une chose simple pour les mères en raison -surtout- du manque de te...



  • FAO. Año internacional de las frutas y las verduras. [Internet] Disponible en: http://www.fao.org/fruits-vegetables-2021/es/ 
  • O’Neil, C E; Nicklas, T A; Fulgoni, V L (2015) Consumption of apples is associated with a better diet quality and reduced risk of obesity in children: National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) 2003-2010. Nutr J, 4:48. 
  • Sinohara, K; Kawasumi, K; Terada, A; Fijisawa (2010) Effect of apple intake on fecal microbiota and metabolites in humans. Anaerobe, 16(5): 510-15.  
  • Masumoto, S; Terao, A; Yamamoto, Y; Mukai, T; Miura, T; Shoji, T (2016) Non-absorbable apple procyanidins prevent obesity associated with gut microbial and metabolomic changes. Sci Rep, 6: 31208. 
  • Dreher, M L (2018) Whole Fruits and Fruit Fiber Emerging Health Effects. Nutrients, 10 (12): 1833. 
  • Guo, X; Yang, B; Tang, J; Jiang, J; Li, D (2017) Apple and pear consumption and type 2 diabetes mellitus risk: a meta-analysis of prospective cohort studies. Food Funct, 8(3): 927-34. 
  • Zhao, C; Meng, X; Li, Y; Li, S; Liu, Q; Tang, G; Li, H (2017) Fruits for Prevention and Treatment of Cardiovascular Diseases. Nutrients, 9(6): 598.