Y a-t-il des enfants qui tombent malades plus facilement que d’autres ?

· 23 juillet 2018
Si vous vous êtes déjà demandé s'il y a des enfants qui tombent malades plus que d'autres, nous vous présentons des faits intéressants et des statistiques sur cette question. Ils vous permettront de mieux comprendre ce phénomène qui soulève des incertitudes chez de nombreux parents.

Y a-t-il des enfants qui tombent malades plus facilement que d’autres ? Quel est le nombre moyen – considéré comme normal – de fois qu’un enfant peut tomber malade par an ? Ces questions sont les plus fréquentes dans les cliniques pédiatriques. En effet, lorsque les parents comptent toutes les absences pour maladie de l’enfant pendant l’année scolaire, cela peut vraiment les alarmer.

Il est normal que, entre la première année de vie et sept ans, les enfants tombent très souvent malades. Pendant ce temps, leur système immunitaire est en période d’adaptation. Par conséquent, il est important de prêter attention à ce que reflète sa condition physique générale, plutôt qu’au nombre de fois que l’enfant tombe malade.

Y a-t-il des enfants qui tombent malades plus facilement que d’autres ?

C’est une réalité que les jeunes enfants tombent très souvent malades. Si vous comptez le nombre de fois que l’enfant se désintègre dans l’année, cela peut vous mener à penser qu’il a peut-être un problème de santé plus grave. Ou alors, qu’il tombe malade plus facilement que les autres enfants.

Cependant, pour parvenir à des conclusions définitives, il faut analyser plusieurs données qui se réfèrent aux caractéristiques innées de la croissance des enfants. Premièrement, un enfant moyen en bonne santé tombe malade au moins neuf fois par an, d’une maladie virale respiratoire.

Maintenant, si l’enfant est d’âge scolaire, ou si les adultes fument des cigarettes à la maison, ce nombre peut augmenter à 12 ou 13 fois par an. Comme vous pouvez le voir, ce chiffre est considérablement élevé. Mais il est encore dans les marges qui sont considérées comme normales pour les enfants en bonne santé.

On demande souvent aux pédiatres si certains enfants tombent malades plus facilement que d'autres.

Comment reconnaître une maladie grave

Un enfant en bonne santé entre un et sept ans tombe malade jusqu’à neuf fois par an en raison d’un ajustement de son système immunitaire ou de l’exposition à de nouveaux virus pathogènes. Alors, comment les parents peuvent-ils distinguer si leur enfant a un problème de santé grave ?

Un enfant qui souffre d’une maladie grave tombera malade autant de fois que les autres enfants. Cependant, il peut aussi présenter une diarrhée constante, de la séborrhée, des mycoses constantes sur la peau ou des problèmes de croissance. Dans ces cas-là, ils se peut que l’enfant ait une déficience au niveau de ses défenses.

La même chose se produit si l’une des manifestations de la grippe a tendance à s’aggraver et se transformer en pneumonie ou en méningite. Aussi, si son corps ne répond pas au traitement antibiotique, on peut dire que l’enfant a des problèmes de santé particuliers qui doivent être analysés par un médecin spécialiste.

« Il est normal que, entre la première année de vie et sept ans, les enfants tombent très souvent malades parce que leur système immunitaire est dans une période d’adaptation »

Les différences entre les problèmes allergiques et les immunodéficiences

Pour déterminer si un enfant tombe très facilement malade en raison de problèmes d’immunodéficience, il est important de distinguer si l’organisme de l’enfant est incapable de lutter contre les agents viraux ou si ses manifestations sont plutôt le résultat de symptômes allergiques.

Il s’ensuit qu’un enfant allergique peut tousser presque toute l’année. Il peut aussi présenter des sécrétions nasales ou une rhinite. La raison en est que leurs défenses répondent de manière exagérée aux microbes et présentent des symptômes qui ne sont pas nécessairement liés à des maladies graves.

Il y a des enfants qui tombent malades plus facilement que d'autres, car ils souffrent d'immunodéficience.

Les aliments qui aident à renforcer les défenses

Une alimentation complète et équilibrée aura un impact positif sur la santé des enfants. Ainsi, ils seront capables de faire face à des maladies virales ou au moins de les surmonter plus rapidement. Il faut également accorder une attention particulière à l’alimentation et aux soins des enfants allergiques afin de réduire la fréquence des éruptions virales.

Les recommandations des nutritionnistes reviennent toujours à la consommation quotidienne d’au moins deux portions de fruits et légumes, en se concentrant sur les agrumes comme l’orange, le citron et la mandarine, qui sont riches en vitamine C.

Nous recommandons également la consommation de noix, de céréales et de légumineuses deux fois par semaine. Le yaourt, le miel et de nombreux liquides peuvent aussi aider à reconstituer les apports en sucre, qui devraient être présents dans l’alimentation relativement fréquemment.

Enfin, gardez à l’esprit que, si votre enfant est fort et énergique, a un bon appétit, ne présente pas d’altération alarmante de sa santé et se développe bien, vous ne devriez pas vous inquiéter s’il attrape plusieurs fois par an un virus. C’est tout à fait normal chez la plupart des enfants dans leur stade de développement.