Comment identifier et traiter les types de mucosité chez les enfants ?

· 16 juin 2018
La mucosité se produit généralement chez les enfants pendant la saison des pluies et certains autres jours de l'année. Ce mucus n'est pas nocif mais peut empêcher les enfants de respirer, de manger et de dormir correctement.

La coulée de morve est très fréquente chez les bébés et les enfants jusqu’à 5 ans. En effet, la mucosité est un mécanisme de défense de l’organisme contre les infections.

Quand un virus entre en contact avec les voies respiratoires et les enflamme, la réponse est de produire ce matériau gélatineux. Ainsi, il piège les germes afin de les expulser vers l’extérieur du corps.

Il est important que les parents soient bien informés de cette maladie et de ses traitements. Ainsi, ils sauront quoi faire si l’enfant perd l’appétit, devient fatigué et sent qu’il étouffe. Certes, la mucosité ne représente pas forcément un problème sérieux en soi. Cependant, elle pourrait être le signe d’une possible maladie plus complexe.

Quels sont les types de mucosité présents chez les enfants ?

Parmi les types de mucosité chez les enfants, nous trouvons :

  • Un mucus clair et abondant. Il monte et descend la gorge et certains enfants l’avalent. C’est un signe de rhume qui s’accompagne d’éternuements constants. Il peut durer entre 2 et 4 jours.
  • Épais et abondant. Quand le rhume persiste, la gorge commence à se battre avec ce mucus. Elle fait donc descendre le mucus avec une plus grande épaisseur. Bien qu’il ne reste pas beaucoup de mucus dans le nez de l’enfant, lorsqu’il se couche, il commence à tousser fréquemment.
  • Jaunâtre verdâtre. Cette couleur est l’indicateur que les globules blancs ont commencé à lutter contre l’infection.
  • Verdâtre. Il est épais et apparaît généralement le matin. Il apparaît également souvent dans les yeux. C’est un symptôme que les cellules sanguines sont en guerre contre l’infection.
  • Un mucus accompagné d’une toux persistante et une sensation d’étouffement. Si l’enfant a de la difficulté à respirer la nuit et qu’il tousse beaucoup, cela peut signifier qu’il souffre d’une bronchite.
  • Épais avec de la fièvre. Cela pourrait être un signe que l’enfant a une infection plus grave. Par exemple, une otite ou une pneumonie.
L'élimination du mucus chez les enfants est bonne. Ainsi, il pourra respirer et ne pas s'étouffer.

Faut-il traiter la morve chez les enfants ?

La plupart des pédiatres ne prescrivent pas de médicaments aux enfants de moins de 2 ans pour combattre le mucus. On considère qu’il est préférable de le traiter avec des mécanismes simples afin de pouvoir l’expulser.

Cependant, on peut le traiter avec des médicaments s’il est abondant. Ou encore, s’il empêche l’enfant de bien respirer ou si ce dernier a une forte fièvre.

« La mucosité est un mécanisme de défense du corps contre les infections. Quand un virus entre en contact avec les voies respiratoires et les enflamme, la réponse est de produire ce matériau gélatineux. »

Quelles méthodes peut-on employer ?

Il existe différents traitements que vous pouvez utiliser pour éliminer le mucus des enfants.

  • Hydratez-le bien. Lui donner beaucoup d’eau rendra le mucus plus fluide. Cela lui permettra aussi de l’expulser en toussant.
  • Un environnement ventilé. La pièce doit être bien ventilée et maintenue afin d’empêcher la formation de champignons.
  • Les pinces nasales. Elles servent à enlever le mucus sec chez les bébés.
  • Les lavages nasaux. Ils doivent se faire en posant d’abord le bébé avec la tête sur le côté. Ensuite, on applique une seringue avec du sérum dans chaque narine. Ce sérum peut être physiologique, hypertonique ou une solution saline.

En dehors de ceux-ci, vous pouvez aussi recourir à des remèdes maison. Par exemple:

  • Une infusion de mauve des bois avec du jus de citron et du miel.
  • Du jus de carotte et d’orange tous les matins, pour son fort pouvoir vitaminique A et C.
  • Le bouillon de poulet, pour réduire l’inflammation des voies respiratoires, grâce au composé de cystéine.

« La plupart des pédiatres ne prescrivent pas de médicaments aux enfants de moins de 2 ans pour combattre le mucus ».

En cas de forte fièvre, le pédiatre peut prescrire d’autres médicaments, tels que :

La morve chez les enfants peut prendre différents aspects.

Quand est-il nécessaire d’emmener l’enfant chez le pédiatre ?

Dans le cas où l’enfant présenterait l’un des symptômes suivants, n’hésitez pas à l’emmener chez le médecin :

  • Une toux très persistante qui provoque une suffocation. Si cela se produit, il se peut qu’il ait une bronchite.
  • Si l’enfant présente un malaise général et une forte fièvre, cela peut être le signe d’une otite ou de pneumonie.

En conclusion, la morve chez les enfants est très fréquente et pas toujours nuisible. En effet, ils sont un mécanisme de défense contre les infections.

Cependant, si vous remarquez que votre enfant a beaucoup de mucus, qu’il tousse sans s’arrêter et que son sommeil est interrompu, prenez les mesures de prévention nécessaires. Si vous voyez qu’il a également d’autres symptômes, emmenez-le immédiatement chez le pédiatre.