Vos enfants se battent sans arrêt ? Essayez ces outils éducatifs

Vos enfants passent leur temps à se battre ? Ne passez pas à côté de ces outils de discipline qui les aideront à mieux s'entendre.
Vos enfants se battent sans arrêt ? Essayez ces outils éducatifs

Dernière mise à jour : 10 décembre, 2020

Les relations saines entre frères et sœurs requièrent une certaine autorité et des soins réfléchis, même lorsque tout va bien. Les tensions fraternelles peuvent parfois prendre des proportions désagréables et les outils éducatifs deviennent alors nécessaires.

Quelques outils éducatifs

Ces outils de discipline sont faciles à utiliser et peuvent aider les enfants à mieux s’entendre, ainsi qu’à soulager les tensions à la maison. Il s’agit de ressources que vous pouvez utiliser quand vous le souhaitez.

Créer un bocal familial

Les tensions entre frères et soeurs surviennent souvent lorsque les enfants se font concurrence pour attirer l’attention de leurs parents ou pour d’autres besoins. Grâce au bocal familial, les enfants travaillent ensemble vers un objectif commun.

Un frère et une sœur fâchés dans un champ.

Tout d’abord, vous devez commencer par leur fixer des objectifs (partager, utiliser des mots gentils, être respectueux, offrir son aide, etc), puis leur offrir une récompense familiale. Par exemple, une soirée pizza, regarder un film de leur choix en famille, ou prendre un double dessert.

Chaque fois que vous observez un enfant faire preuve d’un comportement objectif, félicitez-le et mettez une bille dans le bocal familial. Encouragez vos enfants à vous “informer” d’une bonne conduite du frère ou de la sœur. Mais ne les laissez pas dénoncer un mauvais comportement, car sinon cela deviendra une guerre à la maison.

Lorsque les enfants commencent à se battre, au lieu de les gronder, rappelez-leur que le but est de faire preuve de gentillesse afin de gagner une récompense.

Puis quand le bocal est plein, tous les enfants reçoivent une récompense. Même si cela prend plusieurs jours et qu’il faut répéter les choses, les enfants se rendront vite compte qu’ils tirent davantage de bénéfices à être gentils qu’à se bagarrer.

Utiliser un minuteur, l’un des outils éducatifs

Souvent, les enfants semblent vouloir jouer avec le même jouet en même temps. Si cela peut être frustrant, c’est également un grand moment d’apprentissage.

Expliquez que tout le monde peut utiliser les jouets de la famille, et qu’il faut être respectueux pour cela et jouer à tour de rôle. Utilisez ensuite un minuteur pour vous assurer que chaque enfant passe le même temps avec le jouet en question.

En effet, un chronomètre permet de garder tout le monde sur la bonne voie, y compris les parents. De plus, les enfants peuvent éventuellement apprendre à passer leur tour eux-mêmes. Les minuteurs visuels, comme les sabliers, fonctionnent mieux avec les plus petits qui ne connaissent pas encore les chiffres.

Favoriser l’autodéfense par le dialogue interne, l’un des meilleurs outils de discipline

Quand les enfants commencent à se battre, les parents interviennent généralement pour résoudre les conflits. Bien que cette approche mette fin à la dispute, elle n’apprend pas aux enfants à gérer le problème. Et la prochaine fois qu’il réapparaîtra, il est fort probable qu’ils finissent pas se battre à nouveau.

Il peut donc être beaucoup plus utile d’accompagner les enfants sur la manière de gérer des désaccords avec un dialogue interne. En ce sens, un adulte donne des suggestions à l’enfant sur les moyens de gérer une situation “en pensant à voix haute” pour lui-même.

Par exemple, si votre fille se plaint parce qu’elle veut utiliser les marqueurs de son frère, dites-lui: “Si tu veux le marqueur, demande à ton frère ‘Peux-tu me laisser le marqueur jaune stp?'”. Ne parlez pas à sa place. Cela limitera les bagarres entre frères et soeurs.

Deux enfants fâchés qui boudent.

L’instruction directe “Si tu veux le marqueur, il suffit de le demander”, finit souvent par des disputes. En revanche, le dialogue interne propose une idée, mais permet également à votre enfant de décider s’il l’utilise ou non.

Encourager l’activité physique quotidienne

Pour aider à apaiser les tensions, il faut s’assurer que les enfants aient une bonne dose quotidienne d’activité physique. Outre le fait que l’exercice est essentiel pour l’organisme de votre enfant, il contribue aussi à soulager les tensions tout en améliorant l’humeur. Vous devez donc garantir que vos petits brûlent suffisamment d’énergie chaque jour.

Maintenir une routine journalière

Même si le fait d’être enfermé à la maison peut donner l’impression que les journées sont longues et ennuyantes, malheureusement ce ne sont pas des vacances. Vous êtes probablement fatigué de l’entendre, mais pour aider les enfants à passer au mieux la journée, il est préférable d’établir des horaires ou une routine quotidienne.

Par conséquent, vous devez vous assurer qu’ils mangent des aliments sains à des heures régulières. Il est également fondamental qu’ils suivent une routine de sommeil. Ces rituels aident effectivement l’organisme à se sentir en bonne santé. Un composant essentiel de la bonne humeur. Tout le monde est naturellement plus grincheux quand il est fatigué et qu’il a faim.

Nous espérons que ces outils éducatifs seront faciles à mettre en pratique au sein de votre famille. Et que vous observerez des résultats positifs rapides sur le comportement de vos enfants.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment la fratrie influence la sociabilité des enfants ?
Être parentsLisez-le dans Être parents
Comment la fratrie influence la sociabilité des enfants ?

Avec ou sans fratrie, le degré de sociabilité d'un enfant dépendra plus de l'éducation qu'il reçoit de ses parents ou de sa capacité à s'intégrer a...