Frères et sœurs qui s’entendent mal, que faire ?

30 avril 2019
Les frères et soeurs sont des compagnons de jeux, d'aventures, de bêtises et aussi de disputes. Tout cela fait partie de la normalité. Le problème survient lorsque les disputes sont permanentes et sur un ton élevé. Dans ces situations, l'intervention des parents est nécessaire.

Pour un enfant, il est très sain et positif d’avoir des frères et sœursCela l’aide à mieux se comporter avec les autres personnes et à appendre plus rapidement. Que faire quand les frères et sœurs s’entendent mal ?

Avoir un compagnon de jeux et quelqu’un avec qui partager des rires et des bêtises est, sans aucun doute, très positif. Cependant, il arrive parfois que les frères et sœurs s’entendent mal et se bagarrent entre eux. Cela fait également partie de la normalité.

Dans le cas des frères et sœurs qui s’entendent mal, et lorsque les bagarres deviennent trop fréquentes, il est nécessaire de prendre des mesures. Voici quelques recommandations pour aider les enfants à mieux se comporter.

Une ambiance familiale saine et détendue

La plupart des disputes entre frères et sœurs surgissent à cause de la rivalité qui existe entre eux. Parfois, les enfants désirent attirer l’attention des parents et se sentent jaloux de leur frère ou de leur sœur. D’autres fois, les bagarres surviennent également par simple ennui.

Au sein de leur coexistence quotidienne, les parents doivent toujours essayer de favoriser une bonne relation entre leurs enfants afin d’éviter qu’ils s’entendent mal. Et pour cela, il est fondamental qu’ils les écoutent tous et essaient de les aider à résoudre leurs problèmes avec leurs frères et sœurs.

Les causes des disputes viennent presque toujours de la part des deux parties. Par conséquent, les parents ne doivent jamais prendre parti ou étiqueter l’un de leurs enfants comme le ‘méchant’ dans la bagarre. Cela ne fera qu’habituer l’enfant à cette qualification et l’amener à adopter cette attitude de façon permanente.

Lorsqu’il y a des disputes entre frères et sœurs, l’idéal est d’échanger sur l’origine du problème et d’essayer de le résoudre raisonnablement et équitablement.

L’environnement familial est aussi très important. Si les parents résolvent leurs différences avec des cris, les enfants répéteront ce comportement.

Au contraire, une coexistence respectueuse et détendue encouragera chez eux une attitude de respect envers les autres. Il est essentiel que les enfants apprennent, aussi avec l’exemple, à partager, à céder et à aider.

Il arrive parfois que les frères et soeurs s'entendent mal et se bagarrent entre eux.

Chaque enfant doit recevoir un traitement personnalisé

Pour que les enfants puissent vivre une relation saine et s’entendre entre eux, il est indispensable que les parents se soucient de répondre aux besoins de chacun de façon individuelle.

En effet, il est important de garder à l’esprit que l’ordre d’arrivée, le sexe, l’âge et la personnalité de chaque enfant requiert un traitement différent. Les besoins ne sont pas les mêmes et la manière dont les parents peuvent y répondre ne sont pas les mêmes non plus.

Chaque enfant doit se sentir unique et spécial pour ses parents. Même si ce n’est pas le plus jeune, ni celui qui est malade ou qui souffre d’un problème. L’attention et l’amour des parents envers leurs enfants doivent être répartis de façon équilibrée à chaque instant.

Ils se sentiront ainsi plus en sécurité et moins jaloux de leurs frères et soeurs. De plus, ils auront moins besoin d’attirer l’attention sur eux en permanence. Grâce à cela, les bagarres seront moins fréquentes.

« Si les parents résolvent leurs différences avec des cris, les enfants répéteront ce comportement »

Frères et sœurs qui s’entendent mal : chacun son espace

Chaque enfant a besoin d’avoir son propre espace. Les parents peuvent y contribuer. Il ne s’agit pas seulement d’espace physique, mais également que chacun ait la possibilité d’avoir ses propres jouets, ses amis, ses intérêts, etc.

Il est très courant que l’aîné soit chargé de s’occuper du plus petit. Cela n’est pas mal en soi, mais il est également important qu’il sache qu’il n’a pas toujours à porter cette responsabilité. On devrait lui permettre, par exemple, de pouvoir aller jouer au parc avec ses amis sans nécessairement emmener son petit frère ou sa petite sœur.

C’est aussi une bonne idée que l’aîné puisse aller dormir seul chez un ami. Cela lui donnera l’opportunité d’être plus indépendant. Pour les parents, ce sera l’occasion de partager une soirée seuls avec le plus jeune.

Pour améliorer la relation entre frères et soeurs qui s'entendent mal, il est indispensable d'éviter les comparaisons. 

Ne pas comparer les frères et sœurs entre eux

Pour améliorer la relation entre frères et soeurs qui s’entendent mal, il est indispensable d’éviter les comparaisons. Comparer constamment un enfant avec un autre créera une rivalité chez eux. Ils se sentiront obligés de se faire concurrence afin de faire plaisir aux parents. Et cela finira par aggraver la situation.

Enfin, pour favoriser une bonne relation entre les enfants, il est nécessaire de valoriser chacun d’entre eux pour ses vertus et de connaître ses défauts et ses faiblesses. Cela aura une influence positive sur leur développement et encouragera l’harmonie familiale.