Voici comment le changement de routine de Noël peut affecter votre enfant

Même si les fêtes sont vécues avec beaucoup de joie, les changements de routine à Noël peuvent affecter votre enfant. À quel niveau ?
Voici comment le changement de routine de Noël peut affecter votre enfant
Maria Fátima Seppi Vinuales

Rédigé et vérifié par la psychologue Maria Fátima Seppi Vinuales.

Dernière mise à jour : 04 janvier, 2023

Toutes les routines ont certains avantages et sont très appréciées dans la famille au quotidien. Elles vous permettent, par exemple, de planifier et de s’organiser. De plus, elles fournissent un cadre de sécurité car on sait que que les choses vont se passer d’une certaine manière. Ainsi, en général, on les garde tout au long de l’année. Cependant, il y a des moments où elles ont besoin d’être cassées et un peu déstructurées. Poursuivez votre lecture pour découvrir comment un changement de routine à Noël peut affecter votre enfant.

Découvrez comment le changement de routine pour Noël peut affecter votre enfant

Noël et les fêtes de fin d’année marquent généralement une interruption dans le calendrier scolaire et dans l’activité quotidienne de votre enfant. Ils entraînent certains changements dans les horaires, les repas et les événements sociaux. Bien qu’il s’agisse d’un moment attendu et vécu avec beaucoup de joie, cela peut aussi causer du stress ou de la confusion chez les plus petits.

Par exemple, ceux qui reçoivent des proches ou des amis venus d’ailleurs logent souvent les visiteurs dans la chambre des enfants, ce qui fait qu’ils perdent leur intimité pendant quelques jours et partagent une autre chambre avec d’autres frères et sœurs. Cela peut affecter leur repos, avec des troubles du sommeil, et même leur jeu, puisqu’ils n’ont plus leurs jouets à portée de main.

De plus, les enfants perçoivent le stress de leurs parents dû aux adieux de fin d’année, au menu de Noël et aux achats au supermarché. Ils peuvent aussi parfois être la cible de colères qui n’ont rien à voir avec eux car les adultes ont tendance à s’emporter plus facilement qu’à d’autres moments de l’année. Ainsi, ces semaines de vacances ne passent généralement pas inaperçues.

À Noël, les enfants peuvent se sentir plus fatigués ou anxieux à cause de l’agitation des escapades en famille ou des visiteurs à la maison, mais aussi plus engagés émotionnellement.

Comment aborder le changement de routine avec votre enfant

Voici quelques recommandations pour éviter que le changement de routine n’affecte trop votre enfant.

Modifier la routine avec sens

Noël est une excellente occasion de partager et de passer du temps avec votre enfant. En outre, c’est l’occasion d’organiser des sorties familiales pour quitter la maison. En ce sens, il est suggéré de demander au petit ce qu’il aimerait faire et de l’intégrer dans la conception de ces activités familiales. L’idée est de favoriser un changement de routine qui ait du sens.

Parler et anticiper

Une routine se caractérise par le fait qu’elle nous permet de comprendre ce qui va se passer, de planifier et d’anticiper. Par conséquent, si nous serons absents de la maison pendant les vacances de Noël ou si nous allons accueillir des visiteurs, il convient d’en discuter avec l’enfant et de lui expliquer. De cette façon, il pourra accepter la situation et s’adapter.

Compenser certains changements de routine

Par exemple, si l’enfant ne fait jamais la sieste parce qu’il se couche tôt, on peut faire une pause l’après-midi afin qu’il puisse se coucher plus tard lors des fêtes. Il n’est pas recommandé de l’encourager à tenir toute la journée car il finirait épuisé le soir, pourrait finir contrarié et de mauvaise humeur, comme n’importe qui dans cette situation.

Réguler l’alimentation

Même si c’est le moment de faire preuve de flexibilité, il ne faut pas oublier que les enfants ont besoin d’un certain équilibre puisqu’ils grandissent. Ainsi, il n’est pas possible de manger de la malbouffe tous les jours pendant les vacances ou d’autoriser des boissons sucrées quotidiennement. Certains goûts et souhaits peuvent être exaucés, mais il est important de ne pas perdre de vue les directives alimentaires de base.

Surtout en période de fêtes et de vacances, il est essentiel de prendre soin de l’alimentation des plus petits. Bien qu’il soit acceptable de leur donner des friandises, les directives diététiques de base ne doivent pas être négligées.

Demandez-leur comment ils se sentent et observez leurs comportements

Dans le cas où l’enfant est déjà capable de verbaliser ses émotions, il est important de consulter son ressenti sur les changements et les projets familiaux. De plus, le comportement sera un indicateur de la façon dont il passe les fêtes. Dans certains cas, si on remarque qu’il est très nerveux, certaines techniques de relaxation peuvent être appliquées, comme la respiration, pour l’aider à se calmer et même le prédisposer au sommeil s’il est très actif.

Respecter les horaires de chaque enfant

Les fêtes sont spéciales car elles sont pleines de rituels et de traditions qui se répètent dans les familles. Bien des fois, on cherche même à les répéter à la lettre et on oublie les besoins actuels et réels des enfants. Par exemple, un jeune enfant a-t-il envie de rester éveillé jusqu’à minuit pour l’arrivée du Père Noël ou des Rois Mages ? Peut-être que certains le feront, mais d’autres voudront leur lit, leur biberon et préféreront se coucher tôt.

Il est important que les adultes sachent reconnaître quand il s’agit de leur propre émotion et quand les enfants sont réellement intéressés, et si leur temps et leurs souhaits sont respectés. Peut-être qu’à un moment donné, ils auront envie de participer davantage à cette importante tradition, mais les forcer ou même nous mettre en colère parce qu’ils préfèrent aller dormir est une mauvaise façon de générer cette émotion ou de la faire vivre avec intérêt.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’esprit de Noël au-delà de Noël
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’esprit de Noël au-delà de Noël

L'essence de notre âme aspire à retrouver de vraies relations humaines. L'esprit de Noël est un rappel de ce souhait qui renaît chaque année!



  • Prado Borja, C. (2014). La importancia de las rutinas en niños de educación inicial de 3 a 5 años (Bachelor’s thesis, Quito, 2014).
  • Migliorini, L., Cardinali, P., & Rania, N. (2011). La cotidianidad de lo familiar y las habilidades de los niños. Psicoperspectivas10(2), 183-201.
  • Migliorini, Laura, Cardinali, Paola, & Rania, Nadia. (2011). La Cotidianidad de lo Familiar y las Habilidades de los Niños. Psicoperspectivas10(2), 183-201. https://dx.doi.org/10.5027/psicoperspectivas-Vol10-Issue2-fulltext-165

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.