Les troubles du sommeil les plus courants chez les enfants

· 6 décembre 2018
Afin de s'assurer que l'enfant se repose correctement et que cela n'affecte pas sa santé, il est recommandé aux parents d'évaluer s'il ne souffre pas de troubles du sommeil.

Les parents se soucient de n’importe quel mal-être de leurs enfants, de leur fournir une bonne alimentation, des loisirs, une aide médicale et des soins quand ils sont malades.

Cela inclut que le petit se repose comme il faut, qu’il n’ait pas de difficultés pour dormir. Connaître les troubles du sommeil chez les enfants est vivement conseillé.

Le sommeil chez les enfants est très important car il induit une croissance et un développement sain. C’est pourquoi, nous conseillons de prévenir les troubles dans ce domaine si essentiel à leurs vies. Nous devons apprendre à détecter ces problématiques et leurs causes.

Comment savoir si l’enfant présente des troubles du sommeil ?

Les troubles du sommeil les plus courants chez les enfants sont des problèmes liés directement ou indirectement au repos. Les plus fréquents sont :

  • L’insomnieCela signifie que le petit ne parvient pas à dormir.
  • La narcolepsie : Elle génère chez l’enfant un état somnolent pendant la journée sur de longues périodes.
  • Conduites étranges pendant le sommeil: Somnambulisme, apnée du sommeil, troubles du sommeil paradoxal, cauchemars, terreur nocturne, entre autres.
  • Mauvaises habitudes de sommeil : De mauvaises phases biologiques et des comportements malsains.

« Le somnambulisme est un trouble du sommeil très fréquent qui disparaît avec le temps, sans nécessité de traitement »

Les causes médicales des troubles du sommeil chez les enfants

D’autres des troubles du sommeil les plus courants chez les enfants sont liés à une condition médicale. Les plus communes sont :

  • Les allergies : Elles modifient le rythme normal du sommeil de l’enfant. Cet inconfort l’oblige à dormir de manière interrompue.
  • Les douleurs : Une gêne très forte empêchera l’enfant de se reposer complètement.
  • L’énurésie Il s’agit de l’incontinence urinaire pendant le sommeil. Il est recommandé de consulter un médecin si, à l’âge de 5 ans, votre enfant ne contrôle toujours pas le sphincter de la vessie. Ceci peut être associé à une maladie comme le diabète.
  • Être malade : Les maux de tête, l’asthme, le diabète sucré, le reflux gastro-œsophagien, les crises d’épilepsie ou les maladies de longues durées, parmi d’autres, perturbent le sommeil de l’enfant.
  • Prise de médicaments : Selon leurs composants chimiques, ils peuvent altérer le sommeil de l’enfant.
Le somnambulisme fait partie des troubles du sommeil chez les enfants, qui peut disparaître sans besoin de traitement.

Combien d’heures sont nécessaires au repos des enfants ?

Le besoin de sommeil dépend de l’âge de l’enfant. Les nouveaux-nés ont besoin de plus d’heures: environ 16 heures par jour. De plus, ils se réveillent chaque 3 heures pour être nourris et changés.

Ensuite, à trois mois, ils commencent déjà à dormir toute la nuit. Mais ils ont besoin de 15 heures de sommeil. De six mois à la première année, les bébés ont besoin de 12 à 16 heures de sommeil avec des siestes supplémentaires.

Plus tard, entre un et deux ans, les enfants ont besoin de dormir entre 11 et 14 heures. Avec des siestes également. Entre trois et cinq ans, entre 10 et 13 heures de sommeil, avec des siestes.

Enfin, à partir de six ans et jusqu’au début de l’adolescence, le repos nécessaire oscille entre 8 et 12 heures de sommeil.

Comment prévenir les troubles du sommeil les plus courants chez les enfants ?

Des mesures peuvent être prises pour aider à prévenir les troubles du sommeil chez les enfants. Elles sont applicables dès la période de  l’allaitement jusqu’à la pré-adolescence. Certaines d’entre elles sont :

  • Ne pas habituer les enfants à dépendre de quelque chose pour dormir. Par exemple, le biberon, la tétine ou le sein. En effet, cela génère une mauvaise habitude chez l’enfant. Il ne parvient pas à s’endormir sans cet élément.
  • Créer un environnement agréable au moment de dormir. Le soir, les parents doivent offrir une confiance pour que le petit soit calme au moment de dormir.
  • Habituer l’enfant à dormir seulEn dormant avec les parents, l’enfant peut se réveiller. C’est donc une habitude qui doit être éradiquée dès le plus jeune âge.
L'insomnie fait partie des troubles du sommeil les plus fréquents chez les enfants.

  • Impliquer l’enfant dans une routine de sommeil. Par exemple, manger une collation légère, se laver les dents, mettre le pyjama. Puis, lire une histoire et allumer une lampe sur la table de nuit.
  • Établir un horaire fixe pour dormir.
  • Faire en sorte que l’enfant s’endorme tout seul.
  • Eviter les activités hyperactives avant de dormir. Cela inclut le sport, les jeux vidéos ou la télévision.

Que faire si l’enfant présente des troubles du sommeil ?

Voici quelques mesures conseillées pour éviter ce problème : Ne pas le laisser faire de grandes siestes. Lui donner des aliments qui l’aident à trouver le sommeil et éviter qu’il mange ceux qui l’empêchent -comme le chocolat ou les boissons gazeuses contenant de la caféine-.

Lui transmettre la sécurité. Eviter les excès de liquides afin qu’il ne se lève pas la nuit.

Il est vital que l’enfant dorme les heures nécessaires en fonction de son développement. Et ceci, dans les meilleures conditions, un environnement calme et tranquille. Ainsi, il s’habituera à acquérir de bonnes habitudes de sommeil qui l’aident à s’endormir.

Bien évidemment, il est nécessaire de consulter un pédiatre si l’on pense que la cause est médicale.