Vick Vaporub®: pourquoi certains pédiatres déconseillent son utilisation chez les enfants?

Vick Vaporub® est un médicament couramment utilisé pour soulager les symptômes du rhume. Cependant, chez les enfants, il peut entraîner des complications de santé.
Vick Vaporub®: pourquoi certains pédiatres déconseillent son utilisation chez les enfants?

Dernière mise à jour : 03 août, 2022

Il est bien connu que les enfants sont plus sensibles que les adultes à certains aliments et médicaments. Pour cette raison, il faut être très attentif à ce que vous leur proposez et à la raison pour laquelle cela est fait. L’un des produits pharmacologiques les plus utilisés en hiver est Vick Vaporub®, une pommade mentholée qui soulage les symptômes du rhume. Son utilisation chez les enfants est controversée. En effet, de nombreux pédiatres ne recommandent pas du tout le Vick Vaporub® chez les enfants. Pour quelles raisons?

Qu’est-ce que Vick Vaporub® et quelle est son utilité?

Comme nous venons de le mentionner, Vick Vaporub® est un produit bien connu et utilisé dans les maisons pour combattre les symptômes du rhume et autres affections.

Il s’agit d’un médicament topique qui s’applique sur la peau de la poitrine afin que ses vapeurs pénètrent par les voies respiratoires. L’effet recherché est de soulager la toux, de favoriser l’expectoration de mucus et d’améliorer la congestion nasale. Certaines personnes l’utilisent également pour soulager les douleurs musculaires.

Parmi les composants de Vick Vaporub®, on peut citer:

  • Camphre.
  • Huile d’eucalyptus.
  • Menthol.
  • Autres ingrédients : huile de feuille de cèdre, huile de noix de muscade, vaseline, thymol et huile de térébenthine.

En raison des substances qui le composent, l’utilisation de ce produit est déconseillée chez les enfants de moins de 2 ans. Cet avertissement se trouve sur l’emballage. Mais de nombreuses personnes ignorent encore cette légende et l’utilisent sur les bébés et les jeunes enfants. Sachez que les pédiatres ne recommandent pas son utilisation chez les enfants de tout âge.

Pourquoi l’utilisation de Vick Vaporub® chez les enfants est-elle considérée comme dangereuse ?

Les composants de ce produit ne sont pas considérés comme sûrs pour une utilisation chez les nourrissons et les enfants. Nous expliquons pourquoi.

Augmentation du risque de toxicité

Le camphre, le menthol, l’eucalyptus et la térébenthine sont des composants hautement toxiques pour les enfants.

Certains d’entre eux sont toxiques en cas d’ingestion accidentelle. Tandis que d’autres sont nocifs par le simple fait d’être inhalés ou absorbés par la peau du nourrisson. Ceci est particulièrement important chez les nourrissons et les jeunes enfants.

Il existe de nombreux cas de toxicité au camphre chez les enfants dont certains furent malheureusement mortels.

Les symptômes d’empoisonnement par les composants de Vick Vaporub®, par voie orale ou inhalée, sont les suivants :

  • Vomissements et diarrhée.
  • Mal de tête.
  • Désorientation.
  • Convulsions.
  • Alternance sensorielle (passant de l’irritabilité au sommeil en de courtes périodes).
  • Insuffisance respiratoire.

De même, son utilisation pendant l’allaitement est déconseillée. Car le camphre et le menthol peuvent provoquer des effets toxiques chez le nourrisson.

Un bébé qui tousse allongé sur le côté.

Inflammation des voies respiratoires et augmentation de la production de mucus

Bien que Vick Vaporub® soit commercialisé comme médicament décongestionnant et antitussif (antitussif), il peut avoir l’effet inverse chez les enfants. En effet, ses composants sont capables de déclencher une réaction d’hypersensibilité dans les voies respiratoires. Entraînant ensuite une inflammation supplémentaire et la production d’une plus grande quantité de mucus.

Cet effet est plus fréquent chez les enfants de moins de 2 ans ou chez les enfants ayant des antécédents d’asthme ou de bronchospasme.

Selon une étude américaine publiée dans la revue Chest, plus le Vick Vaporub® est placé près du nez chez les enfants, plus le risque de provoquer un tel événement respiratoire est important.

Les chercheurs ont mis en évidence que ce produit peut induire une inflammation des voies respiratoires inférieures. Ce qui aggrave donc l’état congestif initial.

Affection de la peau et des muqueuses des nourrissons

Comme nous le savons, les enfants ont une peau très sensible aux agents extérieurs. Pour cette raison, en entrant en contact avec les composants du Vick Vaporub®, un rougissement marqué de la zone peut survenir. Ce qui peut entraîner des allergies et des dermatites.

De même, ses composants peuvent entrer en contact avec les yeux. Provoquant alors une irritation des muqueuses et une kératoconjonctivite. Des cas de lésions cornéennes causées par un contact direct avec ce médicament ont même été signalés.

Quelles options sont sûres pour soulager les symptômes du rhume chez les enfants ?

Si l’enfant a une toux ou une congestion nasale, l’idéal est de consulter le médecin afin de déterminer le meilleur traitement à suivre.

Si le bébé est très encombré et que vous souhaitez aider à soulager ces symptômes, vous pouvez prendre en compte les recommandations suivantes de spécialistes :

  • Effectuer des lavages nasaux avec du sérum physiologique stérile ou de l’eau de mer stérilisée. Ces procédures peuvent s’appliquer chaque fois que nécessaire. Enfin, avec une bonne technique, elles ne provoquent généralement pas d’effets secondaires chez l’enfant.
  • Utiliser des humidificateurs d’air. Idéalement, évitez qu’ils restent allumés toute la nuit dans la chambre des bébés et des tout-petits.
  • Faire des bains de vapeur pour soulager la congestion nasale.
  • Utiliser un aspirateur nasal pour recueillir le mucus.
  • Hydrater l’enfant, car cela permet de fluidifier les sécrétions et de mieux les éliminer.

Parallèlement à cela, il convient de noter que la Food and Drug Administration (FDA) ne recommande pas l’utilisation de médicaments antitussifs en vente libre (antitussifs) chez les enfants de moins de quatre ans. En effet, les composants de ces médicaments peuvent être très toxiques en cas de surdosage accidentel.

Sirop dans une cuillère.

Avant de proposer Vick Vaporub® à votre enfant, demandez conseil à votre médecin !

Enfin, il est déconseillé d’utiliser un quelconque médicament chez l’enfant sans l’accord du pédiatre. Quel que soit son état de santé.

Si vous avez des doutes sur l’utilisation, la posologie et le mode d’administration d’un médicament, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé avant d’en administrer à votre enfant.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 conseils pour prévenir les rhumes des bébés
Être parents
Lisez-le dans Être parents
7 conseils pour prévenir les rhumes des bébés

Bien qu'il soit très difficile de prévenir les rhumes, les parents peuvent aider leur bébé à avoir un système immunitaire fort avec une alimentatio...