Un homme peut-il être fertile toute sa vie ?

10 décembre, 2019
Contrairement à la fertilité féminine, la fertilité masculine ne diminue pas totalement. Il n'y a pas de limite d'âge, ni de limite de quantité de spermatozoïdes qu'un homme puisse produire dans sa vie. Cependant, bien qu'il demeure toujours fertile, la fertilité d'un homme diminue avec l'âge.

On sait que la fertilité d’une femme est limitée et que les sonnettes d’alarme commencent à retentir lorsqu’elle atteint l’âge de 30 ans et qu’elle n’a toujours pas d’enfants. Par contre, qu’en est-il de la fertilité masculine ? Un homme peut-il être fertile toute sa vie ?

La première chose que vous devez savoir, c’est que l’âge de l’homme compte dans ce débat. L’âge influe surtout sur la santé future de l’enfant. En effet, à mesure que les hommes vieillissent, leurs chances de concevoir un enfant qui sera en bonne santé diminuent.

La fertilité masculine commence à diminuer après l’âge de 40 ans. C’est à ce moment que la qualité du sperme se dégrade. Cela signifie qu’il faut plus de temps pour que leur partenaire tombe enceinte. De plus, lorsqu’elle y parviendra, il y aura un risque accru de fausse couche.

Un homme peut-il être fertile toute sa vie ?

Il y existe de nombreux cas d’hommes de 80 ans qui sont parvenus à concevoir. C’est donc une preuve que les hommes sont fertiles toute leur vie.

Un homme produit en effet des spermatozoïdes tout au long de sa vie . Par conséquent, un homme peut être fertile en théorie toute sa vie. Cependant, cette capacité diminue considérablement avec l’âge.

Et pourtant, il n’y a pas deux hommes similaires. En effet, la constitution génétique varie d’un individu à l’autre. De plus, de nombreux autres facteurs peuvent avoir un impact sur les chances d’un homme de pouvoir concevoir à un âge avancé. Il s’agit par exemple de l’alimentation et de la vie sexuelle.

Que peut faire un homme pour être fertile toute sa vie ?

En réalité, il existe de nombreuses façons pour un homme d’augmenter sa fertilité. Et ce, même à un âge plus avancé. L’important, c’est de choisir le bon mode de vie et d’éviter le stress.

Un homme en consultation avec un médecin

Il y a quelques changements simples de style de vie qui permettent à chaque homme d’augmenter sa fertilité et ainsi augmenter ses chances de procréer. Voici quelques conseils à garder à l’esprit :

1. Éviter l’embonpoint

Pour commencer, vous devez savoir qu’il est important d’être en bonne santé. Le surpoids a évidemment de nombreux effets négatifs. En effet, il fait baisser le taux de testostérone dans le corps parce que la graisse à un impact sur ce taux. L’obésité affecte également le nombre de spermatozoïdes.

2. Maintenir un bon régime alimentaire

Bien manger améliore la qualité et la quantité de sperme. Par conséquent, les hommes devraient éviter autant que possible les aliments gras pour améliorer leur fertilité.

Cette précaution permettra de réduire considérablement la dégradation de la qualité du sperme. Il faut aussi savoir que le fait de ne pas manger de viande réduit considérablement le nombre de spermatozoïdes.

De plus, les hommes qui ont une alimentation riche en folate, une vitamine B présente dans de nombreux aliments comme les asperges ou le brocoli, réduisent de 20 à 30 % le nombre de spermatozoïdes anormaux.

3. Un homme devrait faire de l’exercice pour être fertile toute sa vie

L’exercice régulier favorise la fertilité masculine puisque cela permet de contrôler le poids corporel et de soulager le stress.

Les hommes qui font de l’exercice régulièrement – c’est à dire plus de 7 heures par semaine – ont 50 % de plus de spermatozoïdes que les autres.

“La constitution génétique varie d’un individu à l’autre. De plus, de nombreux autres facteurs peuvent avoir un impact sur les chances d’un homme de pouvoir concevoir à un âge avancé.”

4. Arrêter de fumer

Le tabagisme affecte non seulement les poumons, mais peut aussi nuire à la fertilité masculine. La nicotine diminue le nombre de spermatozoïdes et affecte également leur qualité et leur mobilité.

5. Réduire la consommation d’alcool

Limiter la consommation d’alcool est nécessaire pour maintenir la fertilité chez l’homme. Bien qu’elle ne soit pas aussi nocive que la nicotine, la consommation excessive d’alcool diminue la quantité et la qualité du sperme.

Un couple qui se soutient

6. Éviter la chaleur

La chaleur des saunas ou des spas est terrible pour la qualité du sperme. En effet, ce type d’environnement augmente la température des testicules, ce qui réduit la production de sperme.

7. Apprendre à gérer le stress

Le cortisol, l’hormone du stress, diminue la production de testostérone dans l’organisme. Et quand cela se produit, cela réduit aussi la production de sperme. Par conséquent, lorsque le stress est chronique et qu’un homme y est régulièrement soumis, sa production de sperme sera affectée.

Enfin, n’oubliez pas que même si un homme peut être fertile toute sa vie, les maladies transmises sexuellement comme la chlamydiose et la gonorrhée sont les principales causes d’infertilité chez les hommes. Ces maladies peuvent être évitées grâce à certaines précautions et contribueront également à une meilleure fertilité masculine.