Types d'échographie pendant la grossesse

Vous venez d'apprendre que vous attendez un bébé et avez déjà pris rendez-vous pour une échographie 4D? Détendez-vous, vous aurez tout le temps de contempler sa beauté.
Types d'échographie pendant la grossesse
Marcela Alejandra Caffulli

Rédigé et vérifié par la pédiatre Marcela Alejandra Caffulli.

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

Après avoir vu un test de grossesse positif, la première échographie est l’un des moments les plus mémorables pour les futurs parents. Au fil des mois, cet examen offre différentes possibilités d’entrer en contact avec ce qui se passe à l’intérieur de l’utérus. Quels sont les types d’échographie?

Bien que l’échographie soit un examen sûr pour la santé de la mère et du bébé, les experts recommandent de l’utiliser judicieusement et uniquement dans des indications médicales précises. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une méthode de diagnostic et non d’une séance de photographie prénatale.

Dans cet article, nous vous en disons davantage sur les différents types d’échographie obstétricale et quelle est leur utilité.

Échographie de grossesse: une fenêtre pour observer le bébé

“Voir c’est croire.” Cette phrase convient parfaitement pour décrire le sentiment d’une mère quand elle aperçoit qu’elle abrite une vie dans son corps.

Par ailleurs, beaucoup de femmes passent le premier trimestre sans symptômes. Certaines prennent même conscience de leur état plusieurs mois après la conception. Pour cette raison, l’échographie obstétricale devient une fenêtre magique vers ce bébé qui vit à l’intérieur de l’utérus.

Les scientifiques ont fait des progrès incroyables dans cette méthode de diagnostic depuis plus d’un demi-siècle. En effet, il est désormais possible d’explorer l’organisme maternel à tous les stades de la gestation. Cet examen est indiqué pour connaître l’état du fœtus, du placenta, du liquide amniotique et du cordon ombilical, entre autres.

Echographie d'une femme enceinte.

« L’échographie apporte des informations utiles, en temps réel, à la fois pour le diagnostic de pathologie obstétricale et pour l’adoption de comportements dans la pratique clinique quotidienne ».

-R González de Agüero Laborda-

Combien existent-ils de types d’échographie de grossesse?

L’échographie ou les études échographiques nécessitent un appareil spécial qui émet des ondes sonores (machine à ultrasons), un ordinateur qui traduit les échos en images et un médecin spécialement formé pour pratiquer et interpréter ce qui est observé.

Cette dernière composante est le facteur déterminant de la qualité de la méthode. C’est pourquoi l’échographie se définit communément comme un examen «opérateur-dépendant».

Il existe plusieurs manières de classer les différents types d’échographies. Soit par la qualité des images obtenues (en 2, 3 ou 4 dimensions) soit par les objectifs fixés dans chaque cas (dépistage standard, évaluation limitée et évaluation spécialisée).

1. Évaluation échographique standard

C’est le type d’échographie qui se pratique dans presque toutes les grossesses, afin de connaître certains paramètres du bébé et des organes attachés (cordon, placenta, fluides, entre autres).

Au cours du premier trimestre, des échographies obstétricales sont donc judicieuses pour déterminer:

  • La présence de l’embryon dans l’utérus maternel, le site d’implantation et sa taille.
  • Le nombre de sacs gestationnels et d’embryons dans cette cavité.
  • L’âge gestationnel estimé.
  • Activité cardiaque embryonnaire, qui peut être enregistrée par des techniques bidimensionnelles (2D).
  • L’état de l’utérus, des ovaires et de la cavité abdominale de la mère.

Dans les deux trimestres restants, des examens échographiques de routine sur le développement de toutes ces structures et d’autres aspects sont pratiqués:

  • Croissance fœtale (biométrie).
  • Activité cardiaque et autres signes de vitalité du bébé.
  • Dépistage des anomalies fœtales (échographie morphologique).
  • Le volume de liquide amniotique (normo, poly ou oligohydramnios).
  • La position du bébé par rapport au bassin maternel (présentation).
  • L’emplacement du placenta.

2. Évaluation échographique limitée

Cette évaluation vise à surveiller un aspect spécifique de la santé maternelle et fœtale à approfondir.

En général, elle se réalise après détection d’un résultat suspect en échographie de routine. Afin de confirmer ou d’exclure toute pathologie. Cela peut inclure différentes techniques, telles que le Doppler.

3. Évaluation échographique spécialisée

Ce type d’échographie est réservé aux situations dans lesquelles il existe un risque accru d’un certain type de malformation fœtale. Par exemple, lorsque l’âge maternel est considéré comme avancé, en cas de complication obstétricale. Ou lorsque la conception a eu lieu par des techniques de procréation assistée.

De même, lorsqu’il existe un certain degré de suspicion de pathologie fœtale à partir d’études de laboratoire ou d’échographies antérieures.

Ces types d’études comprennent donc les techniques d’échographie suivantes:

  • Echocardiogramme fœtal.
  • Doppler fœtal.
  • Mesure cervicale par échographie transvaginale.
  • La clarté nucale (NT): cette étude est réalisée entre la 11e et la 14e semaine de gestation.

4. Types d’échographie: Échographies 3D et 4D

Nous mentionnons ces deux types dans une section spéciale, en raison de la grande popularité qu’ils ont acquise ces dernières années. Toutefois, leur réelle utilité est discutée par certains spécialistes.

En effet, les échographies en 3 et 4 dimensions permettent une meilleure visualisation du fœtus et détectent certaines malformations. Mais cela n’implique pas qu’un diagnostic précoce des syndromes congénitaux soit plausible. Davantage d’outils sont nécessaires pour corroborer les résultats. Cette question n’est pas si simple.

De manière générale, l’échographie 3D permet d’obtenir une image tridimensionnelle du fœtus et la 4D lui ajoute du mouvement. Grâce à cette dernière, il est donc possible de voir l’enfant vivre directement dans le ventre de la mère.

Échographie 3D.

Types d’échographie: Sécurité des ultrasons

Pendant de nombreuses années, la sécurité de l’utilisation des ultrasons chez les femmes enceintes a été remis en question. Cependant, les différentes sociétés scientifiques du monde ont conclu que c’était le cas. Cet examen ne doit être réalisé que lorsque cela est médicalement indiqué et de manière appropriée. C’est-à-dire avec l’équipement nécessaire et le personnel approprié à cet effet.

L’un des principaux risques potentiels attribués aux études par ultrasons était la lésion thermique. À l’heure actuelle, la configuration de l’équipement pour les études obstétricales évite l’augmentation de la température des tissus materno-fœtaux.

En ce sens, l’American Institute of Ultrasound in Medicine (AIUM) suggère que lorsque l’examen est réalisé selon les principes “ALARA” (As Low As Reasonably Achievable ou «aussi faible que raisonnablement possible»), le risque de causer des dommages à la bébé est minime.

Concernant les différentes techniques d’échographie, le Doppler est celui qui peut générer la température la plus élevée au sein de la cavité utérine. Pour cette raison, il ne doit être suggéré que lorsque cela est strictement nécessaire.

Echangez avec votre médecin avant de faire une échographie de grossesse!

Comme nous l’avons dit, les échographies nous permettent de connaître divers aspects du bébé à naître. Cela présente des avantages, mais aussi des risques.

Enfin, bien qu’il s’agisse d’un examen suffisamment sûr à effectuer pendant la grossesse, il doit être utilisé judicieusement. En ce sens, il ne doit pas être envisagé à des fins sociales ou de divertissement.

Cela pourrait vous intéresser ...
Échographies pendant la grossesse : informations utiles
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Échographies pendant la grossesse : informations utiles

Les échographies pendant la grossesse sont l'un des examens médicaux par excellence. L'échographie permet de visualiser les structures internes.



  • Callen P, Norton ME. Ecografía Obstétrica. Capítulo 1. En: Norton ME, Scout LM, Feldstein VA. Callen Ecografía en Obstertricia y Ginecología. Sexta edición. Elsevier España, 2018.
  • Committee on Obstetric Practice, American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG). Guidelines for Diagnostic Imaging During Pregnancy and Lactation. Number 723, October 2017. Reaffirmed October 2021. Disponible en: https://www.acog.org/clinical/clinical-guidance/committee-opinion/articles/2017/10/guidelines-for-diagnostic-imaging-during-pregnancy-and-lactation
  • American Institute of Ultrasound in Medicine: AIUM practice guideline for the performance of obstetric ultrasound examinations. J Ultrasound Med 2018; 9999:1-12. Disponible en: https://www.aium.org/resources/guidelines/obstetric.pdf
  • González de Agüero Laborda R, Sobreviela Laserrada M, Espinosa A, Fabre González E. Diagnóstico por la imagen en el embarazo. Capítulo 9. En: González-Merlo. Obstetricia. Séptima edición. Elsevier España, 2018. Páginas 127-157
  • American Institute of Ultrasound in Medicine (AIUM). Statement on the safe use of Doppler ultrasound during 11-14 week scans (or earlier in pregnancy) . Laurel (MD): AIUM; 2011. Disponible en: http://www.aium.org/officialStatements/42.
  • Barišić L.S., Stanojević M., Kurjak A., Porović S., Gaber G.: Diagnosis of fetal syndromes by three- and four-dimensional ultrasound: is there any improvement?. J Perinat Med 2017; 45: pp. 651-665. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28493822/

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.