Traitement et prévention des douleurs et crevasses aux mamelons

· 1 février 2018
L'apparition de douleurs et de crevasses aux mamelons pendant l'allaitement peut avoir plusieurs causes. La plus commune est une erreur dans la posture qui conduit à une aspiration inefficace.

Les douleurs et les crevasses aux mamelons sont un problème très commun au début de l’allaitement. Leurs causes peuvent être multiples. Mais il existe aussi des moyens de les soulager, de les guérir et même de les empêcher de se produire. Nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Le début de l’allaitement maternel est sans aucun doute l’un des moments qui marquent l’union unique et irremplaçable entre une mère et son enfant. Cependant, parfois, tout n’est pas rose. Et de petits obstacles peuvent apparaître, qui emportent la magie (mais pas entièrement) de cette étape de vos vies.

Les causes des douleurs et des crevasses aux mamelons

Parmi les douleurs les plus fréquentes se trouvent les douleurs et les crevasses aux mamelons pendant ou après l’alimentation du bébé. Elles peuvent se présenter pour différentes raisons, telles que :

  • Une infection des mamelons ou des conduits.  Si vous ressentez une sensation de brûlure ou une douleur très gênante et que le bébé doit faire un effort remarquable pour se nourrir, vous devriez consulter votre médecin. Habituellement, un échantillon est prélevé pour trouver la source de l’infection et trouver une solution adaptée.
  • De la douleur physiologique transitoire. Pendant les premiers jours, la quantité de lait dans cette zone n’est pas très élevée. Donc le bébé doit mettre plus de pression pour boire. Au fil des jours, la douleur devrait disparaître.
  • Une mauvaise position pour allaiter. Le bébé n’est pas dans une position qui lui permet de téter correctement. C’est-à-dire de têter non seulement le mamelon mais aussi une partie de l’aréole. Ainsi, une pression mal appliquée peut provoquer l’apparition de crevases qui font très mal.
  • Des erreurs lors du retrait du bébé de la poitrine. Vous devez appuyer légèrement sur le coin de ses lèvres avec un doigt. Ensuite, laisser entrer de l’air et, enfin, le retirer doucement.
  • Une aspiration dysfonctionnelle. Si le bébé souffre d’ankyloglossie ou de frénulum sublingual court, le mécanisme d’aspiration ne peut pas être le plus efficace et causer de la douleur à la mère.

Il est important de clarifier que l’allaitement ne cause pas de douleur. Donc tout type d’inconfort que la femme ressent en le faisant mérite de revoir la procédure pour s’assurer qu’elle est la bonne. Ou, en tout cas, la traiter avec l’aide d’un professionnel.

Comment soulager et guérir les douleurs et les crevasses aux mamelons ?

La chose principale à faire dans ces cas est de vérifier que la façon d’allaiter le bébé est la plus appropriée. Il faut qu’il puisse se nourrir correctement et que le processus ne soit pas douloureux pour la mère. Il existe des professionnels hautement qualifiés dans ce domaine qui peuvent vous conseiller. N’hésitez pas à les consulter.

Douleur due à des crevasses aux mamelons.

Afin de « réguler » la quantité de lait dans les seins, il est recommandé d’allaiter fréquemment. Ainsi, la quantité de lait se normalisera au début, quand elle est encore rare. De plus, elle ne s’accumulera pas plus tard. Vous pouvez également utiliser un tire-lait.

En cas d’erreur posturale, l’idéal est de trouver le moyen idéal pour que le bébé tète efficacementL’Association des lactariums de France a des conseils très utiles pour éviter ces problème. Parmi eux,  on distingue l’adhésion asymétrique pour un tir indolore et la position couchée.

Enfin, si l’incapacité d’effectuer l’alimentation du bébé est due à l’ankylose, il est recommandé de rechercher une position qui compense les problèmes que le bébé peut avoir à sucer.

L’apparition de douleurs et de crevasses aux mamelons peut-elle être évitée ?

S’il s’agit de problèmes mécaniques qui se posent en début d’allaitement, il est inutile d’ essayer d’ éviter les crevasses pendant la grossesse avec des crèmes ou autres produits. Ils sont, par contre, nécessaires pour traiter les crevasses déjà produites. Cependant, il est essentiel, bien que cela semble répétitif, de prendre toutes les mesures pour assurer l’allaitement le plus paisible et efficace pour la mère et le bébé. Le prendre en compte dès le départ est la meilleure mesure préventive.

Douleurs et crevasses aux mamelons.

Une autre technique dont l’efficacité est confirmée consiste à appliquer de l’huile d’olive sur le mamelon et l’aréole. Ensuite, il faudra les laisser prendre l’air. Dans le passé, il était recommandé de saupoudrer du lait sur la zone touchée. Mais s’il y a une altération bactérienne, cela ne ferait qu’empirer les choses plus rapidement.

Il n’est pas recommandé de laver les seins avec de l’eau et du savon. En effet, cela ne sert qu’à faire disparaître la couche de protection naturelle qui est présente sur la zone.

Comme dernier conseil, il convient de souligner une chose en particulier sur la période de l’allaitement, fondamentale pendant les premiers mois de la vie du bébé. Elle ne doit en aucun cas être interrompue. Si vous souffrez de l’un des problèmes mentionnés, n’ayez pas peur ! Avec de la patience et du dévouement, ils seront résolus en quelques jours.