La croûte de lait : qu’est-ce que c’est et quand faut-il la traiter ?

23 janvier 2018
Plus qu'une maladie, la croûte de lait entraîne un problème esthétique. Elle se présente sous la forme d'une peau squameuse et sèche, semblable aux pellicules, avec des croûtes graisseuses et jaunâtres. Si la présence de ces papules augmente et que des complications surviennent, il faut les traiter.

La croûte de lait est l’expression familière qui désigne la dermatite séborrhéique qui affecte le cuir chevelu du bébé avec des papules blanchâtres ou jaunes.

Le moment de son apparition

Des croûtes de graisse sèche peuvent apparaître entre la deuxième et la troisième semaine de vie. On peut les trouver chez les enfants jusqu’à trois ans. Cette espèce de dermatite séborrhéique affecte 10 pour cent des nouveau-nés. Les lésions apparaissent sur la tête, sur les sourcils, entre les sourcils, derrière les oreilles ou sur certains plis du corps.

La croûte de lait est liée à des facteurs génétiques ou météorologiques. Aussi, elle peut être dûe à des troubles hormonaux qui conduisent les glandes sébacées à sécréter un excès de graisse. Ce n’est pas grave ou douloureux, mais ils ne faut pas l’enlever, pour éviter les lésions cutanées et l’apparition d’infections. Ce n’est pas non plus contagieux et n’a rien avoir avec le manque d’hygiène.

Les causes de la croûte de lait

Certains bébés réagissent au changement d’alimentation placentaire par le lait maternel ou artificiel, et ses hormones. Les niveaux élevés de graisse génèrent un excès de stimulation des glandes sébacées du cuir chevelu et déclenchent la croûte de lait. Chaque enfant a ses particularités.

Les hormones que la mère transmet au fœtus à la fin de la grossesse peuvent également être une cause probable. Une autre raison pourrait être l’irritation causée par un champignon qui pousse dans le sébum. Ce dont on est sûr, c’est que cela n’a rien à voir avec l’intolérance au lait ou sa consommation.

La croûte de lait disparaît facilement.

Dans l’analyse des autres causes, on a également trouvé les climats extrêmes, certains problèmes du système immunitaire, le stress et certaines affections cutanées. Il convient de noter que tous les spécialistes conviennent que la croûte de lait est inoffensive. Mais pas ses causes, c’est pourquoi il est nécessaire de faire attention.

Ldermatite atopique, une irritation générale de la peau du nourrisson sans raison apparente, rend ces bébés plus susceptibles d’avoir la croûte de lait.

La couleur et l’apparence varient selon l’endroit où la croûte se développe. Elle est blanche ou jaune, à l’aspect gras, si elle se trouve sur le cuir chevelu. Si elle est sur le visage, elle aura une couleur rougeâtre, accompagnée de croûtes jaunâtres. Avec un traitement approprié, la guérison de ces papules se produit dans un court laps de temps. Il est bon de garder à l’esprit que les bébés peuvent en souffrir à nouveau lorsqu’ils sont plus âgés.

Un problème qui a une solution

Dans les cas les moins sévères, il n’y a pas besoin de s’inquiéter. La croûte a tendance à disparaître au fil des mois, sans traitement. Si la décision des parents est de l’éliminer avant, l’option est de l’adoucir jusqu’à ce qu’elle tombe, avec des crèmes ou de l’huile pour le corps pour bébés. Elles sont appliquées sur la tête, avec des massages sur les croûtes, et l’enfant est baigné une demi-heure plus tard.

La tête du bébé doit être lavée tous les jours avec un shampooing adéquat, de pharmacie et des produits non cosmétiques. Vous devez également le peigner et appliquer le traitement indiqué par le pédiatre, le cas échéant.

La croûte de lait ne pose aucune difficulté à l'heure du bain.

Une autre option consiste à utiliser une éponge humide et un shampooing. On frotte la tête jusqu’à ce que des croûtes tombent. Tous les trois jours, la procédure se répète, toujours avec la dose de délicatesse qu’il faut. N’oubliez pas que vous traitez la peau d’un bébé, qui est très mince et vulnérable.

La dermatite séborrhéique peut se prolonger jusqu’au front et les sourcils. L’huile d’olive ou d’amande résoudra le problème, même s’il y a du pus dans les croûtes.

Les émollients et les massages de la tête du bébé peuvent également être appliqués. Les huiles peuvent être laissées toute la nuit et ensuite lavées avec un shampooing qui ne sèche pas les cheveux. En le combinant avec une brosse douce, cela aidera à enlever la croûte du bébé.

Les signes auxquels il faut faire particulèrement attention

Il peut y avoir des raisons de s’inquiéter. Si la croûte est très grande, ou si elle devient jaunâtre et bordée de rouge, il faudra avancer la visite chez le pédiatre. Vous devriez également demander de l’aide spécialisée si elle saigne ou se propage à l’extérieur du cuir chevelu.

Les onguents avec des corticostéroïdes, des antibiotiques ou des fongicides sont généralement une bonne solution. La croûte de lait est une condition simple à corriger, qui ne pose aucun risque pour la santé et est résolue comme un problème esthétique.

 

 

A découvrir aussi