Traitement naturel de l'herpès chez les enfants

L'herpès est une maladie infectieuse de la peau qui génère des plaies douloureuses caractéristiques. La bonne gestion de cette affection favorise le bien-être de l'enfant.
Traitement naturel de l'herpès chez les enfants

Dernière mise à jour : 21 octobre, 2021

L’herpès fait généralement ses premières apparitions chez l’enfant à travers des lésions buccales douloureuses et assez gênantes. Celles-ci ont tendance à affecter leur qualité de vie, mais il existe un certain nombre de traitements simples et vraiment utiles.

Voici quelques-unes des stratégies naturelles qui bénéficient d’un soutien scientifique adéquat.

Qu’est-ce que l’herpès ?

L’herpès est un problème de santé causé par le virus de l’herpès simplex (HSV) de type 1 ou de type 2, qui a la capacité de rester latent dans notre corps après la première infection.

Bien qu’il ne produise pas de symptômes lorsqu’il est en phase de latence, face à certains changements de l’état de santé général, comme une diminution des défenses, le virus peut se réactiver et provoquer des lésions typiques.

Les deux types de virus herpès simplex varient selon leur localisation :

  • Type 1 (HSV-1) : il provoque le plus souvent de l’herpès buccal et est responsable de l’herpès labial et de boutons de fièvre autour de la bouche et sur le visage.
  • Type 2 (HSV-2) : provoque de l’herpès génital et est responsable des poussées d’herpès génital.

Ce virus est assez contagieux et se transmet de personne à personne, généralement par contact direct (peau à peau).

Le plus souvent, les enfants contractent le HSV pendant l’enfance, par contact avec un adulte infecté. À partir de là, le virus produit ses premiers symptômes puis entre dans sa phase de latence.

Il est important de noter qu’une fois que ce virus entre dans le corps de l’enfant, il y reste tout au long de sa vie.

visage enfant herpès lèvre inférieure bouche

Manifestations cliniques de l’herpès chez les enfants

Selon certaines publications dans la revue American Family Physician, les infections à HSV chez les enfants se manifestent de différentes manières, des maladies cutanéo-muqueuses non compliquées aux infections graves qui affectent le système nerveux central et peuvent compromettre la vie de l’enfant.

Comme nous l’avons déjà mentionné, le HSV provoque une infection à vie. Cependant, les manifestations cliniques varient selon l’état de santé de la personne porteuse (hôte). Ainsi, l’âge, l’état d’immunité, le type de virus et la zone d’infection déterminent l’évolution de la maladie.

La primo-infection (ou premier épisode) est généralement asymptomatique. Cependant, dans certains cas, l’enfant présente des symptômes bénins, tels que des lésions sur la peau de la bouche ou dans la région anogénitale.

Chez les jeunes enfants, une lésion buccale plus étendue, appelée gingivostomatite, peut être observée. Et, lorsque le premier épisode survient chez les enfants plus âgés ou les adolescents, il se manifeste par une pharyngite.

Traitement naturel de l’herpès chez les enfants

Lorsque l’infection survient chez des enfants en bonne santé, la maladie disparaît généralement d’elle-même en 10 à 21 jours. Après cette période, le virus entre dans un état latent dans les ganglions nerveux, près de la zone de la lésion.

Actuellement, il n’existe aucun remède contre ce virus. Cependant, la prise en charge thérapeutique vise à éliminer les plaies et à limiter l’étendue et la durée des poussées.

Nous allons ici partager quelques stratégies naturelles à offrir à votre enfant lors d’un épisode d’herpès.

Éviter de se gratter

On doit essayer de toucher ou de gratter la lésion le moins possible car il est possible de transférer le virus des mains à d’autres parties du corps, comme les yeux.

En plus du contact direct peau à peau, l’enfant peut être infecté après avoir manipulé des objets contaminés par ce virus. Ainsi, il est recommandé de laver ses mains et ses jouets relativement fréquemment.

Froid local

L’application de glace locale sur les boutons ou les lésions causées par le virus peut aider à apaiser la douleur de l’herpès labial chez les enfants. Même les aliments froids peuvent être efficaces pour apaiser les lèvres sensibles et prévenir la déshydratation.

Il est important de limiter la consommation de produits acides lors des poussées car ils peuvent irriter davantage les lésions.

Vitamine D pour l’herpès chez les enfants

Il existe de nombreuses vitamines qui peuvent protéger le corps contre le virus et réduire les signes et les symptômes que l’herpès provoque. Certaines études concluent que la vitamine D a une fonction immunomodulatrice importante et est liée à la prévention de diverses maladies infectieuses.

Cette vitamine est présente dans les aliments comme le foie de bœuf, certains poissons (saumon, truite, thon), les œufs et les champignons. Cependant, la peau est le principal producteur de ce nutriment et elle le fait pendant l’exposition au soleil.

Vitamine E

La vitamine E a des propriétés antioxydantes qui peuvent réduire le stress cellulaire causé par certaines infections virales. Cela aiderait le système immunitaire à se défendre contre le HSV.

Actuellement, certains essais cliniques sont en cours d’investigation, qui étudient le rôle de la vitamine E dans le contrôle de l’infection par le virus de l’herpès.

Cette vitamine s’obtient à partir de l’apport d’huiles (maïs, tournesol, blé), de noix, de graines et de légumes à feuilles vertes (épinards et brocoli).

Huiles essentielles

L’utilisation d’huiles essentielles permet de diminuer la propagation du virus entre les cellules infectées par le variant HSV-1. Certaines des huiles liées à ces effets positifs sont les suivantes :

  • Romarin.
  • Eucalyptus Césia.
  • Thym.
  • Cannelle.

En plus de leur consommation orale, on peut également les utiliser dans l’eau du bain ou les diffuseurs d’ambiance. L’application directe sur les lésions n’est pas recommandée car elles peuvent provoquer une infection bactérienne secondaire.

Crème solaire

Si la crème solaire protège les lèvres dans tous les contextes, elle contribue également à réduire la fréquence des éruptions cutanées. En effet, l’agression du soleil est un déclencheur de la réactivation du virus.

Il est recommandé d’utiliser des crèmes solaires à large spectre, avec un facteur de protection solaire (SPF) supérieur à 30. Par ailleurs, il existe des sticks ou des baumes qui facilitent son application sur les lèvres.

Crème solaire rouge à lèvres SPF

Aloe vera

Le gel d’aloe vera est un produit très répandu sur le marché. Il a des effets anti-inflammatoires et antiviraux et est décongestionnant. Il est recommandé de le conserver au réfrigérateur, afin que son effet apaisant et décongestionnant soit encore plus grand.

L’herpès et la qualité de vie des enfants

L’herpès chez les enfants se propage facilement, en raison de la manipulation et du grattage constants des lésions. Cela favorise non seulement l’inoculation à d’autres parties du corps mais aussi la contamination d’objets à usage personnel ou partagés entre les enfants (comme les jouets dans le jardin).

Les lésions herpétiques sont généralement très gênantes, douloureuses et susceptibles d’altérer la qualité de vie de l’enfant. En général, il leur est difficile de manger et de boire des liquides, ce qui entraîne des complications telles que la déshydratation.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’herpès chez les enfants : symptômes, causes et traitement
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’herpès chez les enfants : symptômes, causes et traitement

L'herpès est une maladie infectieuse qui provoque des boutons qui démangent et font mal. De plus, une fois acquis, on le porte dans notre corps pou...



  • Öztekin A, Öztekin C. Vitamin D Levels in Patients with Recurrent Herpes Labialis. Viral Immunol. 2019 Jul/Aug;32(6):258-262. doi: 10.1089/vim.2019.0013. Epub 2019 May 30. PMID: 31145049.
  • Lin LY, Bhate K, Forbes H, Smeeth L, Warren-Gash C, Langan S. Vitamin D deficiency or supplementation and the risk of human herpesvirus infections or reactivation: a systematic review protocol. BMJ Open. 2019 Oct 7;9(10):e031867. doi: 10.1136/bmjopen-2019-031867. PMID: 31594899; PMCID: PMC6797410.
  • Álvarez, D. M., Castillo, E., Duarte, L. F., Arriagada, J., Corrales, N., Farías, M. A., Henríquez, A., Agurto-Muñoz, C., & González, P. A. (2020). Current Antivirals and Novel Botanical Molecules Interfering With Herpes Simplex Virus Infection. Frontiers in microbiology11, 139. https://doi.org/10.3389/fmicb.2020.00139