Toy Story 4 : l’évolution de Disney

23 août 2019
"Jusqu'à l'infini et au-delà" ou "Buzz l'éclair à la rescousse" sont les répliques mythiques de la série de films Toy Story qui, en juin 2019, revient sur grand écran pour son quatrième volet.

Véritable succès dans les cinémas dès le premier volet, Toy Story 4 a attiré des milliers de personnes dans les salles. Les spectateurs sont déjà venus en masse pour découvrir la nouvelle aventure des jouets qui parlent.

24 ans ont passé depuis le premier épisode de Toy Story. A présent, toute la troupe de jouets de Woody, Buzz et Andy poursuivent leurs aventures. L’histoire se déroule de nombreuses années plus tard. Beaucoup de choses ont changé. Voulez-vous en découvrir plus sur la suite du grand succès de Disney ?

La richesse des détails dans le film

Comme nous l’avons dit précédemment, pas moins de  24 ans séparent le premier du quatrième volet de Toy Story. Ce dont parlent le plus les utilisateurs des réseaux sociaux après être allés voir le film lorsqu’ils le commentent est le niveau de réalisme des détails.

Le niveau de réalisme des détails de l’animation n’est pas passé inaperçu. On souligne, par exemple, le réalisme du duvet que forment les poils des bras du nouveau personnage du film, la fourchette Forky.

Vous souvenez-vous de la Bergère en porcelaine du premier film ? Les détails de la dentelle de la robe de la Bergère dans ce nouveau film forcent l’admiration. En effet, vous aurez l’impression de voir une véritable pièce de dentelle cousue main.

L’intensité des couleurs et les incroyables séquences d’animation tout au long du film ne laisseront personne indifférent. Si vous vous souvenez des films du début, vous vous émerveillerez de l’évolution des techniques d’animation utilisées pour créer les différents jouets.

Petite fille et une fourchette du film d'animation Toy Story 4

Les dialogues internes et les émotions de Toy Story 4

La saga des films Toy Story est connue pour toucher la sensibilité des spectateurs. Le quatrième volet de cette série ne fait pas exception. En effet, c’est certainement le plus émouvant de tous les films de la série.

Tout au long du film, les dialogues « profonds » émerveilleront les « millenials » et leurs aînés. Tous ceux qui ont grandi avec cette histoire de jouets qui parlent seront, à coup sûr, ébahis. Rappelons tout de même qu’il s’agit d’un film destiné aux enfants. En effet, qui n’est pas rentré dans sa chambre, par surprise, pour vérifier que ses jouets n’étaient pas au beau milieu d’une discussion ? Qui n’a jamais rêvé de surprendre ses jouets au milieu d’une réunion semblable à celles tenues par Woody et ses compagnons ?

Ce film qui ravira petits et grands réunit l’amitié, l’amour et de déchirants adieux.

Les autres détails essentiels du film

L’inclusion sociale

L’inclusion sociale est l’un des sujets qui revient souvent dans notre société ces dernières années. En effet, on en entend beaucoup parler dans les médias et les réseaux sociaux, aujourd’hui. Ainsi, l’un des aspects abordés pour traiter de l’inclusion sociale dans le film est l’acceptation des personnes handicapées.

Disney avait déjà fait un travail dans ce sens-là dans d’autres films. Le studio continue son travail de sensibilisation auprès du jeune public. Le premier jour d’école avec Bonnie, on peut voir dans sa classe un enfant malentendant. Cet enfant apparaît sur les premières images du film. Le studio a décidé d’illustrer sa déficience auditive par un implant cochléaire.

De cette manière, un géant du cinéma aussi important que Disney souhaite montrer aux enfants l’importance de l’inclusion et de traiter normalement les personnes handicapées.

Les clins d’oeil à d’autres films Disney

Chaque adulte qui visionnera ce film ressentira certainement une avalanche d’émotions et de sentiments de toutes sortes. Disney a également pensé à cacher des petits clins d’œil à ses autres films.

  • Boo est l’un des camarades de classe de Bonnie. Rappelons que Boo est le personnage principal du film Monstres et compagnie.
  • Le jouet représentant un motard dans la boutique d’antiquités, Duke Caboom, est l’un des jouets de Jack Jack, le bébé du film Les indesctructibles.
  • À un moment du film, les moutons de la Bergère donnent un insigne au personnage principal. Cet insigne est identique à celui que porte le grand-père dans le film Là-haut.
Extrait du film d'animation Toy Story 4

L’égalité dans Toy Story 4

Dans ce film, l’évolution de Disney est présente non seulement au niveau des détails de l’animation, mais également dans un autre aspect très important lié à l’égalité entre les sexes.

Dans le premier film de la saga, la bergère portait une robe bouffante à pois roses. A présent, les vêtements avec lesquels elle apparaît dans ce quatrième volet n’ont rien à voir. En effet, elle porte un pantalon et un corsage bleus. Un autre détail vient compléter sa tenue : une cape portée sur les épaules qui lui donne un air de super-héroïne.

Cette tenue permet de montrer que la Bergère n’est pas seulement une poupée servant de décoration. Cela symbolise le fait qu’elle est devenue l’un des personnages centraux du film. Combattante, vindicative et cerveau de la bande de cette quatrième partie de la saga, la «fille de berger» incarne une figure de la femme guerrière plus forte et plus fière que jamais.