Taches "café au lait" chez les enfants : faut-il s'inquiéter ?

Les taches café au lait sont des manifestations courantes chez les enfants. Elles sont inoffensives, mais doivent être écartées dans le cadre de certains syndromes génétiques.
Taches "café au lait" chez les enfants : faut-il s'inquiéter ?

Dernière mise à jour : 28 décembre, 2020

Les taches café au lait sont des taches de couleur brun clair et d’aspect homogène sur la peau. Elles apparaissent chez 25 % des enfants. La quantité ou la taille que l’on peut voir varie souvent. En outre, elles sont inoffensives et normales. Cependant, leur importance réside dans le fait qu’elles pourraient être considérées comme l’une des manifestations de la neurofibromatose de type I.

Qu’est-ce qu’une tache café au lait ?

Ce type de manifestation de la peau sont des taches sans relief, hyperpigmentées. Elles apparaissent comme une zone localisée d’augmentation de la génération de mélanine, le pigment de la peau.

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, les taches café au lait peuvent se développer au même rythme. On peut même les trouver sur n’importe quelle partie du corps, avec une préférence pour le buste et les extrémités.

On les observe plus souvent chez les personnes de couleur noire de peau, mais cela n’exclut pas que leur présence soit attestée chez les personnes à la peau plus claire.

Des taches café au lait sur la peau.

La taille de chacune d’entre elles peut varier de 2 mm à plus de 20 cm de diamètre. En revanche, elles ont tendance à être plus claires au début de leur apparition et à intensifier leur teinte avec le temps.

Pourquoi les taches café au lait apparaissent-elles chez les enfants ?

Elles peuvent être congénitales ou se développer avec le temps. Les taches café au lait sont associées à différents types de syndromes génétiques. En voici quelques exemples :

  • La neurofibromatose I.
  • La neurofibromatose II.
  • Le syndrome McCune-Albright
  • Le syndrome de Legius.
  • La sclérose tubéreuse.

Chez les enfants ayant plus de 6 taches café au lait de plus de 5 mm avant la puberté ou de plus de 15 mm après la puberté, on peut suspecter la neurofibromatose I comme étant la cause.

La neurofibromatose I est la plus courante de toutes les neurofibromatoses. On estime qu’elle touche environ 1 naissance sur 3500.

Son origine génétique est due à une mutation du gène NF1, avec un modèle d’hérédité autosomique dominant. Selon une étude de l’Association espagnole de pédiatrie, la présence de taches café au lait est l’un des critères permettant d’établir son diagnostic avec deux des critères suivants :

  • Neurofibrome plexiforme.
  • Ephélides dans la zone axillaire ou inguinale.
  • Présence de 6 taches café au lait ou plus.
  • Gliome optique.
  • Une lésion osseuse distinctive.
  • 2 nodules de Lisch ou plus.
  • Un parent au premier degré répondant aux critères ci-dessus.

On peut aussi constater des difficultés d’apprentissage et des troubles de l’attention. Mais aussi une taille inférieure à la moyenne, une puberté précoce ou une hypertension artérielle. Il est aussi possible d’observer une scoliose, des maux de tête ainsi que la taille de la tête qui peut être supérieure à la normale.

Les symptômes de la neurofibromatose peuvent être légers chez certains enfants, mais graves chez d’autres. En retour, il peut y avoir différentes caractéristiques de la maladie parmi les membres d’une même famille.

Peut-on éviter les taches cafés-au-lait ?

Il n’existe aucune recommandation quant à la prévention de l’apparition de ce type de lésions bénignes et pigmentées. C’est parce qu’ils ne sont pas comme les nævus (grains de beauté), un produit de l’exposition constante aux rayons du soleil.

Au contraire, certains d’entre eux sont congénitaux ou apparaissent dans les premiers jours de la vie, période pendant laquelle les bébés ne doivent pas recevoir directement les rayons du soleil.

Le traitement des taches de café au lait

Les taches de café au lait ne présentent pas de transformation maligne dans le temps. Par conséquent, aucun traitement n’est nécessaire pour eux, à moins qu’ils ne génèrent un inconfort esthétique chez la personne qui en souffre.

Un enfant chez le pédiatre.

Le laser comme option thérapeutique

Dans les cas où il est envisagé de commencer une thérapie, le traitement au laser est la première option. Cela peut entraîner un éclaircissement partiel de la tache, mais une récurrence n’est pas exclue.

Ce type de traitement nécessite plusieurs séances et les risques qui existent sont les mêmes que pour toute procédure au laser :

  • Hyperpigmentation transitoire ou permanente.
  • Hypopigmentation.
  • Sensibilité de la peau.
  • Cicatrices résiduelles.

Les séances nécessaires à la réalisation de cette procédure durent généralement quelques minutes. En outre, dans la plupart des cas, il faut compter entre 6 et 8 semaines pour effectuer la séance suivante.

Quand faut-il consulter son pédiatre ?

Dans le cas des taches brunes, une consultation médicale doit être prévue. Ainsi le spécialiste pourra déterminer s’il s’agit de lésions isolées ou si elles font partie d’un syndrome génétique.

Ensuite, le médecin procédera à un entretien médical en fonction des antécédents du patient. En outre, il demandera les examens nécessaires pour écarter tous les diagnostics différentiels possibles.

Il faudra effectuer un contrôle pertinent de leur évolution (taille et nombre) lorsqu’il s’agit d’un petit nombre de taches café au lait présentes sur la peau. Les parents devront donc rester attentifs à tout nouveau symptôme lié à certaines des maladies qui peuvent se manifester.

Cela pourrait vous intéresser ...
Quelles sont les causes des taches de naissance ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Quelles sont les causes des taches de naissance ?

Que savons-nous des taches de naissance ? Quels sont les différents types ? Comment et dans quelles zones se manifestent-elles ?



  • Hamm H, Emmerich K, Olk J. Pigmentierte Flecken als mögliche Frühzeichen genetischer Syndrome [Pigmented macules as possible early signs of genetic syndromes]. Hautarzt. 2019 Jul;70(7):506-513. German. doi: 10.1007/s00105-019-4416-6. PMID: 31076812.
  • Shah KN. The diagnostic and clinical significance of café-au-lait macules. Pediatr Clin North Am. 2010 Oct;57(5):1131-53. doi: 10.1016/j.pcl.2010.07.002. PMID: 20888463.
  • BURMAN M. The significance of the café au lait spot. Bull Hosp Joint Dis. 1950 Oct;11(2):140-50. PMID: 12978537.
  • Jha SK, Mendez MD. Cafe Au Lait Macules. 2020 Oct 1. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2020 Jan–. PMID: 32491424.
  • Burwell RG, James NJ, Johnston DI. Manchas café con leche en escolares. Arch Dis Child . 1982; 57 (8): 631-632. doi: 10.1136 / adc.57.8.631