La scoliose chez les enfants : tout ce que vous devez savoir

· 20 octobre 2018
La scoliose est une maladie qui provoque la déformation de la colonne vertébrale. Celle-ci présente une courbure anormale. Un dépistage précoce et son origine sont déterminants en ce qui concerne l'évolution de la maladie. 

La plupart du temps, on ne connait pas la cause exacte de la scoliose chez les enfants. Cette maladie provoque une courbure anormale de la colonne vertébrale chez l’enfant. Les personnes atteintes par cette maladie ont une colonne vertébrale en forme de S ou de C.

Seulement sur le territoire espagnol, 900 000 enfants souffrent de scoliose. Lorsque l’enfant commence à développer cette maladie, son dos commence à se plier d’un côté.

La scoliose chez les enfants

La scoliose chez les enfants est aujourd’hui très courante. Cette maladie rare provoque chez l’enfant des douleurs et des déformations dans tout le corps. De plus, la courbure anormale de toute la partie basse du dos, empêche les enfants de se maintenir droit.

La scoliose chez les enfants a généralement une origine inconnue. On appelle ce type de scoliose idiopathique. Pour préciser, c’est la plus commune et on la classe généralement en fonction de l’âge.

Les différents types de scoliose

  • Chez les nourrissons âgés de 3 ans ou moins, on parle de scoliose infantile.
  • Chez les enfants âgés de 4 à 10 ans, on discute de la scoliose juvénile.
  • Pour les adolescents de 11 à 18 ans, on parle de scoliose de l’adolescent.

Une autre classification possible

Scoliose congénitale : Ce type de scoliose survient lorsque nait un enfant. En effet, les côtes du bébé ne sont pas formées correctement, ce qui entraîne la déformation des autres tissus osseux.

Scoliose neuro-musculaire : Ce type de scoliose est due à un problème du système nerveux qui affecte les muscles. Les problèmes qui peuvent en résulter sont: la dystrophie musculaire, la paralysie cérébrale, la polio et le spina bifida.

Qui est principalement atteint par cette maladie ?

Cette maladie affecte généralement les filles. En effet, certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres de souffrir de la maladie. La courbure de la colonne vertébrale s’aggrave généralement avec la croissance.

La maladie cause beaucoup de douleurs chez les enfants. De plus, le seul moyen de la corriger et d’éviter la douleur consiste parfois à recourir à une intervention chirurgicale.

scoliose chez les enfants

Les causes externes

Parfois, la colonne vertébrale des enfants se plie d’un seul côté, mais il se peut que cela ne soit pas dû à une scoliose. Habituellement, lorsque cela se produit, cela se repère dans les premières années de la vie de l’enfant.

Des lésions neuro-musculaires

Un problème du système nerveux central peut provoquer ce type de scoliose. À long terme, elle est capable de causer beaucoup de problèmes.

  1. Des malformations congénitales: Cela se produit lorsque les vertèbres ou les côtes de l’enfant ne se forment pas correctement.
  2. Une statique endommagée: cela se produit lorsque le bassin se déséquilibre. Son origine se situe au niveau des jambes.

Les traitements possibles pour la scoliose

Certains types de scoliose chez les enfants peuvent être guéris, tout dépend de la gravité et du type de maladie.

  • Scoliose légère. Ce type de scoliose est moins visible, le traitement se réduit à des exercices de physiothérapie. Le traitement vise à renforcer les muscles et à étirer les parties contractées. En effet, avec ces exercices, le corps peut adopter une posture correcte.
  • Scoliose de gravité moyenne. Pour ce type de scoliose chez les enfants, le petit doit porter un corset. De cette manière la colonne termine correctement sa croissance. Ce traitement doit être associé à des exercices thérapeutiques.
  • Scoliose grave. Cela se produit lorsque la déviation est très évidente. Dans un tel cas il est nécessaire d’opérer le patient. L’opération se programme généralement entre 10 et 12 ans. Après avoir opéré l’enfant, on lui fait faire de la rééducation. De plus, des exercices de physiothérapie sont nécessaires pour que la récupération soit complète.

L’évolution de la scoliose chez l’enfant

Cela dépend de plusieurs facteurs. L’âge auquel elle est diagnostiquée et son origine sont deux aspects fondamentaux pour déterminer son évolution. En revanche, la scoliose idiopathique a un pronostic plus favorable que la scoliose congénitale.

La scoliose congénitale et musculaire peut être surmontée en fonction de son évolution. Au moment où on établit le diagnostic, le médecin doit instaurer rapidement le traitement pour pouvoir contrôler la maladie.

scoliose chez les enfants

Le diagnostic tardif

Lorsque la scoliose chez les enfants est diagnostiquée tardivement, un grand nombre de complications peuvent survenir. Si la colonne vertébrale est depuis longtemps dans une position incorrecte, cela peut causer une immobilité des disques intervertébraux.

Cela se produit lorsque le corps de l’enfant est soumis à une usure prématurée pour son âge. En effet, c’est le cas notamment des genoux et des hanches.

Examen périodique de la colonne vertébrale

La scoliose chez les enfants provoque généralement beaucoup de douleur. La courbure de la colonne vertébrale provoque un appui trop important sur les vertèbres et une augmentation de la douleur.

Pour ces cas, le médecin peut prescrire des analgésiques. Certaines de ces maladies sont exacerbées par le fait qu’elles n’ont pas été diagnostiquées tôt ou en raison d’un mauvais traitement.

De temps en temps, les parents doivent effectuer un examen de la colonne vertébrale à leurs enfants. Il est important d’éliminer toute maladie de ce type pendant la phase de croissance. En effet, si la colonne vertébrale est atteinte par une déviation, il est essentiel que le médecin la traite le plus tôt possible.

En ce sens, il est essentiel que les parents soient très attentifs aux positions que leurs enfants acquièrent lorsqu’ils s’asseyent pour étudier ou lorsqu’ils marchent.