Un bon sommeil est synonyme de bonne santé pour le bébé

21 janvier 2018
La bonne santé d'un bébé peut se mesurer à travers un bon sommeil, car pendant qu'il dort paisiblement il grandit et prouve que tout va bien en lui. Parfois on peut remarquer qu'il est difficile pour les petits de dormir ou qu'ils se réveillent souvent, lorsque cela arrive, il est possible qu'ils soient malades ou que quelque chose ne fonctionne pas bien.

De même, un bon sommeil lui permet de continuer à améliorer sa santé, cela favorise le système immunitaire et le développement neurologique. C’est pourquoi nous devons veiller à ce que le bébé récupère bien et que son sommeil ne soit pas interrompu.

Un bon sommeil peut être défini comme un processus réparateur par lequel les personnes parviennent à maintenir un rythme physiologique optimal. Dans le cas des enfants plus jeunes, il est indispensable afin qu’ils grandissent et se développent en conséquence, de plus, cela peut contribuer à améliorer certains maux déjà présents en eux.

Un bon sommeil prévient les maladies

Les enfants qui dorment bien ne sont pas seulement en bonne santé, ils s’exercent aussi à maintenir leur état de santé. Un bon sommeil est un réparateur et un fortifiant du système immunitaire, c’est un processus continu, par conséquent, chaque nuit réparatrice prévient les maladies et optimise la santé du jour suivant.

Le développement physique de l’enfant est également renforcé par la stimulation de l’hormone de croissance. De ce fait, nous pouvons parler de la façon dont un bon sommeil aide à grandir et en même temps crée les mécanismes pour protéger chaque organe en développement, car plus il grandit, plus il exige une protection contre les maladies.

Un bon sommeil aide à prévenir les maladies

Un autre aspect très important à considérer est le développement neurologique. Pendant que le bébé dort, les processus mentaux et cognitifs sont également renforcés ; c’est un système qui mérite une évolution adéquate, exempt de pathologies et de complications qui déclenchent un éventuel retard ou des problèmes d’apprentissage.

Quels sont les facteurs qui affectent le bon sommeil du bébé ?

Le manque de sommeil est dû à plusieurs raisons, qui peuvent s’aggraver si on ne parvient pas à se reposer correctement. Parfois, les maladies semblent interrompre le sommeil du bébé, ne pas bien dormir peut aussi avoir des conséquences sur la santé et le développement du petit, ainsi que sur le repos du reste de la famille.

Les principaux aspects qui peuvent être touchés lorsque le sommeil n’est pas complet sont, entres autres, l’apprentissage, le comportementle langage et la motricité. Les affections peuvent se manifester dans le développement ou être observées au cours de la période scolaire; elles provoquent généralement des retards qui peuvent survenir à tout moment.

Tous les désagréments habituels liés au sommeil ne sont pas considérés comme des troubles, toutefois, la qualité du sommeil se mesure en termes de durabilité et de profondeur. En ce sens, on pense parfois que le tout-petit se repose bien mais son temps de sommeil n’est pas assez long et profond pour qu’il puisse avoir les effets désirés.

Parfois, nous encourageons nous-mêmes l’enfant à se réveiller ou son environnement de repos n’est pas adéquat. A cet égard, les spécialistes recommandent que le moment de dormir soit tranquille, que nous évitions de faire du bruit, d’allumer la télévision avec les nouvelles, des films d’horreur ou des situations stressantes.

Il est important d'instaurer des rituels au moment du coucher pour favoriser un bon sommeil

Souvent des aspects tels que l’hygiène, sont liés au manque de sommeil ou aux interruptions du repos ; pour cela, les spécialistes conseillent d’avoir des rituels qui incluent un bain relaxant avant de dormir. Il est très important de veiller à ce que la couche soit propre et sèche afin qu’il puisse dormir confortablement ; il est vivement recommandé également que les vêtements soient adaptés et que le lieu de repos soit exempt d’impuretés.

De même, l’alimentation est primordiale pour favoriser un bon sommeil, car il arrive que les enfants se réveillent à cause de la faim ou parce qu’ils ont trop mangé. Le type d’aliments qu’ils ont ingéré avant de dormir ainsi que la quantité, peut aider ou nuire à un sommeil agréable.

D’autres habitudes saines avant de dormir peuvent être un massage relaxant, des chants doux, lui raconter une histoire, de simples démonstrations de tendresse. Il est suggéré de garantir une ambiance paisible et tranquille au moment du coucher, comme le fait d’établir des rituels sains qui favorisent un sommeil profond, réparateur et de longue durée.

 

 

 

A découvrir aussi