Sommeil partagé : avantages et inconvénients

16 juin 2018
Perte d'intimité pour les parents, difficultés à s'endormir et autres inconvénients. C'est pour ces raisons que de nombreux parents sont totalement contre le sommeil partagé. Quant aux avantages, la mère se repose mieux en ayant l'enfant à côté d'elle et cela crée des liens familiaux très intenses.

La popularisation du sommeil partagé a ouvert un grand débat sur ses effets positifs et négatifs. Actuellement, l’opinion publique est divisée. Il y a, d’un côté des parents qui le pratiquent et, de l’autre, ceux qui ne sont pas d’accord.

Pour commencer, la pratique du « lit familial» a ses avantages et ses inconvénients. Mais il faut voir cette méthode de coexistence familiale du point de vue du bébé. Le sommeil partagé a-t-il des avantages pour le plus petit de la famille ?

Avantage : le sommeil partagé facilite l’allaitement et les soins généraux

Ce n’est pas pareil d’avoir le bébé à côté de vous pour vous en occuper, que de devoir aller à la chambre d’à côté pour le faire. Pour de nombreuses mères, dormir avec le bébé permet de l’allaiter plus confortablement la nuit. Le co-dodo est très utile, surtout pendant les premiers mois. C’est donc normal que beaucoup de femmes préfèrent cette option, qui leur permet de se reposer un peu plus. De plus, un sommeil de meilleure qualité pour le bébé et la mère est toujours souhaitable.

Inconvénient : les enfants pourraient devenir plus dépendants de leurs parents

Un enfant qui grandit en dormant à côté de ses parents se sent plus en sécurité et protégé. Cependant, cela pourrait créer des difficultés pour les enfants aux étapes ultérieures de leur croissance. En effet, ils auront du mal à dormir seuls dans leur chambre.

De ce point de vue, les enfants peuvent se sentir surprotégés et dépendants. Par conséquent, ils pourraient avoir des difficultés à faire face à leurs peurs et s’adapter à leur propre espace. En tous cas, les parents devraient réfléchir à la façon de travailler ce type de déficiences ou de particularités.

Certains experts disent que dormir avec les parents peut entraîner des problèmes pour s’endormir chez l’enfant. Non seulement parce qu’ils auront besoin de plus de temps pour avoir une bonne nuit de sommeil, mais aussi parce qu’ils dormiront moins et se réveilleront plusieurs fois pendant la nuit.

Le sommeil partagé et une pratique discutable.

Avantage : le lit familial présente de grands avantages pour la santé du bébé et de la mère

Il semblerait que les enfants qui dorment à côté de leur mère mangent trois fois plus que ceux qui dorment dans des chambres séparées. En plus de cela, la proximité permettra à la mère de s’endormir plus facilement pendant les tétées nocturnes.

En ce qui concerne l’influence du sommeil partagé sur les enfants, il n’y a toujours pas de résultats concluants. Cependant, on pense que cette pratique aide à atteindre le stade du sommeil paradoxal plus facilement. Les soins maternels rapides faciliteraient un retour facile à la sieste.

Inconvénient : dormir avec un bébé dans le lit peut présenter des risques pour le bébé

Un des problèmes du fameux «lit familial» est que les enfants se couchent au milieu du lit. Par conséquent, il y aura toujours un risque de les écraser ou qu’ils s’étouffent avec les draps. Si les adultes ont un sommeil lourd, le danger est encore plus grand.

Lorsque l’enfant grandit, l’espace est simplement réduit. Les coups de pied peuvent être désagréables pour les parents. Ils peuvent également souffrir de douleur musculaire parce qu’ils adoptent de mauvaises positions pour dormir. Tout dépendra des habitudes de sommeil de chaque membre de la famille.

Les avantages et inconvénients du co-dodo

Avantage : il renfore le lien familial et l’affection

Dans la plupart des cas, la pratique du sommeil partagé a un impact positif sur les familles sur le plan émotionnel. La chaleur et le contact sont deux éléments qui caractérisent cette méthode de coexistence familiale la nuit.

Le contact de peau à peau devient répétitif et cela rapproche davantage les parents à leur enfant. L’enfant se sent inclu et protégé. Cela favorise donc la création de liens beaucoup plus étroits. L’unité familiale augmente presque toujours lorsque toute la famille dort ensemble.

Inconvénient : les couples perdent leur intimité et le contact sexuel

Dans le monde actuel, où l’activité professionnelle est intense tout au long de la journée, la nuit est le moment où les couples passent des moments seuls. Si vous dormez avec un bébé au milieu du lit, il est normal que l’activité sexuelle se désintègre, au moins temporairement.

Selon les détracteurs du «lit familial», cette disposition engendre une distanciation pouvant conduire au divorce. Si c’était le cas, cette méthode ne serait pas aussi efficace pour encourager l’unité familiale. La perte d’intimité est l’un des points qui provoquent le plus de rejet du sommeil partagé.

 

A découvrir aussi