Les types de mamelons et leur influence sur l’allaitement

· 2 juin 2018
Normal, plat, inversé ou pseudo-inversé. Il existe de nombreux types de mamelons et, en général, leur forme n'interfère pas avec l'accès du bébé au lait maternel.

A l’heure actuelle, il existe cinq différents types de mamelons. Chacun a ses particularités et une anatomie différente. Bien sûr, il nous faut clarifier qu’il n’y a aucun avantage ou inconvénient à avoir un type de mamelon ou un autre. Cependant, toute femme devrait connaître son propre corps et apprendre à manipuler et prendre soin de ses mamelons pendant l’allaitement.

Les 5 types de mamelons et leurs caractéristiques

1. Le mamelon normal

Le mamelon normal s’appelle ainsi parce que c’est celui qu’on observe chez la plupart des femmes. A l’état normal, l’extrémité de ce type de mamelon est à quelques millimètres de l’aréole. Lorsqu’il est stimulé par une manipulation tactile, par le froid, par l’état d’esprit ou pendant l’allaitement, sa taille augmente facilement.

2. Le mamelon plat

Ce type de mamelon est si peu saillant qu’il semble former une surface plane par rapport à l’aréole. Cependant, ils réagissent de la même manière que les mamelons normaux face à toute stimulation et pendant l’allaitement. Leur seul aspect particulier est qu’ils sont plus courts ou moins saillants.

3. Les mamelons gonflés

Leur apparence est très similaire à celle des mamelons plats, puisqu’ils ne ressortent pas de l’aréole à l’état normal. Cependant, les mamelons gonflés se rétractent rapidement après avoir augmenté de taille, suite à un stimulus. En général, les femmes qui ont des mamelons gonflés ont des problèmes pendant l’allaitement.

Il y a plusieurs types de mamelons, mais dans beaucoup de cas les femmes ne savent pas comment les distinguer ou leurs conséquences possibles.

4. Les mamelons inversés

Les mamelons inversés ressemblent aux fossettes, car ils sont enfoncés. En général, ils peuvent facilement être sortis à l’aide d’une intervention chirurgicale. En effet, il ne faut pas oublier que le succès de l’allaitement dépendra en partie de l’état des mamelons de la mère.

Actuellement, on connaît trois degrés d’inversion du mamelon pour lesquels il existe un traitement :

  • Dans le stade 1, il n’y a pas d’obstruction significative des canaux galactophores. C’est donc le meilleur scénario pour l’allaitement. En effet, la femme enceinte sera capable d’allaiter son bébé normalement après avoir sorti les mamelons.
  • Dans le stade 2 d’inversion, il y a de légères obstructions des canaux galactophores des seins. Dans ces cas-là, l’allaitement sera possible. Mais la femme aura des difficultés et peut ressentir de la douleur lorsqu’elle donne le lait au bébé.
  • Malheureusement, dans le stade 3, les conduits de lait maternel sont totalement restreints et l’allaitement maternel est impossible.

« Le mamelon « normal » s’appelle ainsi parce qu’il est présent chez la plupart des femmes dans le monde. A l’état normal, l’extrémité de ce type de mamelon est à quelques millimètres de l’aréole. »

5. Les mamelons unilatéraux

Les femmes qui ont des mamelons unilatéraux ont un mamelon normal et un mamelon inversé. En général, on peut remédier à l’obstruction partielle ou complète du mamelon inversé. Cela se fait en changeant de position et en allaitant soigneusement avec l’autre mamelon.

Comment savoir si on a des mamelons inversés ?

Beaucoup de femmes ne savent pas qu’elles ont des mamelons inversés. En effet, elles sont habituées à l’apparence de leurs seins. Cependant, c’est facile de reconnaître si on a un mamelon inversé grâce à une méthode maison simple. Pour commencer, il faut appuyer doucement sur la région de l’aréole qui se trouve à environ 3 centimètres du mamelon.

Si le mamelon augmente légèrement de taille ou ressort de l’aréole, c’est un signe possible de pseudo-inversion. Mais si celui-ci est encore enfoncé, il s’agit probablement d’un mamelon inversé du stade 2 ou 3.

Les types de mamelons et l’allaitement

Bien que les types de mamelons influencent l’allaitement, ce n’est pas le seul aspect déterminant. Les femmes qui ont des mamelons normaux peuvent également avoir des problèmes pendant l’allaitement ou dans la production de laitAu moment d’allaiter, chaque femme aura ses difficultés et devra trouver ses propres solutions. Et ce, toujours avec l’aide de son médecin.

Il existe plusieurs types de mamelons, mais ils n'empêchent généralement pas l'allaitement maternel normal.

Beaucoup de bébés ont du mal à s’accrocher et à sucer les mamelons plats, gonflés ou pseudo-inversés. Pous ces cas-là, il y a ce qu’on appelle des cache-tétons qui aident à garder les mamelons en saillie. Cependant, certains bébés peuvent rejeter l’appareil. Alors, leurs mères devront produire le même effet que les cache-tétons avec leurs propres mains.

D’autre part, les mamelons normaux mais de grande taille peuvent causer des vomissements. En effet, ils ont tendance à frotter le palais du bébé. Dans ces cas-là, la mère devra veiller à ce que le bébé ne mette pas le mamelon entier dans sa bouche.

Les femmes qui ont des mamelons inversés du stade 2 auront plus de mal à allaiter. Le volume de lait peut être réduit par des obstructions. Cela peut alors causer une aspiration plus intense, et blesser ou causer des douleurs au sein. Enfin, dans les cas de mamelon inversé du stade 3, l’allaitement maternel sera impossible.