S'inquiéter de l'avenir à l'adolescence

Si vous voyez votre adolescent pensif ou anxieux, il est possible qu'il soit inquiet pour son avenir et que cela lui pèse. Comment l'aider à traverser cette étape sans conséquences négatives ?
S'inquiéter de l'avenir à l'adolescence

Dernière mise à jour : 19 février, 2022

L’adolescence est une étape très particulière pour les jeunes. Ce moment représente peut-être la première fois où ils commencent à prendre conscience, en tant qu’individus, des responsabilités qu’ils doivent assumer à l’égard de leur vie. D’où le souci de l’avenir à l’adolescence.

Dès l’âge de 15 ans ou même avant, les jeunes commencent à entendre à la maison et à l’école que tout ce qu’ils font dans la vie a parfois des conséquences permanentes. Par conséquent, des questions tels que les bonnes notes et la possibilité d’étudier à l’université se posent, tout comme celles de l’éducation sexuelle et des grossesses non désirées, ou d’un comportement social adéquat et de la possibilité de se faire des amis.

Étant donnés qu’ils sont jeunes et souvent dépourvus de la maturité et des conseils appropriés, l’inquiétude au sujet de l’avenir pendant l’adolescence peut intensément submerger l’esprit des adolescents. Sans surprise, l’Organisation mondiale de la santé a classé le suicide chez les jeunes comme la deuxième cause de décès dans le monde entre 15 et 29 ans.

S’inquiéter de l’avenir à l’adolescence

Une inquiétude excessive face à l’avenir au moment de l’adolescence peut sans doute déclencher des états d’anxiété généralisée chez nos jeunes. Pour de nombreux individus, l’étape de l’adolescence se déroule tout à fait normalement lorsque les conditions à la maison sont optimales et qu’ils parviennent à obtenir de bonnes notes, à socialiser ou à s’intégrer à leurs pairs.

Dans d’autres cas, la situation est différente. De nombreux jeunes doivent redoubler d’efforts pour pouvoir atteindre l’un des objectifs courants à cet âge ; c’est là que l’inquiétude, l’angoisse et la perplexité apparaissent. Passons en revue les besoins spécifiques qui préoccupent les adolescents concernant leur avenir.

Préoccupations face à l’avenir pour les adolescents

Les problèmes les plus courants qui submergent les adolescents sont essentiellement :

1. Ne pas avoir de bonnes notes pour réussir ses examens ou entrer à l’université

La vie scolaire des adolescents accapare la plupart de leurs obligations. Peu importe qu’ils travaillent beaucoup ou non, il a été démontré que nous naissons tous conditionnés pour comprendre facilement ou non des domaines tels que les mathématiques ou la littérature.

Il existe de nombreux adolescents qui souffrent de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité mais qui n'ont jamais été diagnostiqués.

Cela les amènera à se sentir inquiets pour leur avenir professionnel s’ils n’obtiennent pas de bonnes notes dans les matières les plus complexes ; et cela peut arriver même s’ils étudient avec discipline.

2. Ne pas pouvoir se faire des amis ou ne pas pouvoir avoir une vie sociale optimale

Le besoin de s’intégrer et d’être accepté est également l’une des principales préoccupations des adolescents. Ils peuvent se sentir annulés en tant qu’individus s’ils sont victimes d’intimidation à l’école ou s’ils ne parviennent pas à se faire et à conserver des amis. Cela conduira à une diminution de la confiance et du niveau d’estime de soi.

3. Ne pas trouver de partenaire ou avoir des difficultés à accepter sa sexualité

Pendant l’adolescence, les hormones commencent à fonctionner et c’est le moment des premières expériences, de l’éveil sexuel et du premier amour. Cela va ajouter de la pression à la vie déjà compliquée des adolescents.

Actuellement, il y a aussi des cas plus particuliers à considérer, comme celui des jeunes qui expriment ouvertement leur homosexualité ou qui ne s’identifient pas à leur genre.

Étant donnés qu’ils sont jeunes et souvent dépourvus de la maturité et des conseils appropriés, l’inquiétude au sujet de l’avenir pendant l’adolescence peut intensément submerger l’esprit des adolescents.

4. Désorientation due au fait de ne pas savoir quoi faire dans sa vie d’adulte

Ne pas avoir un goût prononcé pour un métier et ne pas savoir s’il vaut mieux continuer ses études ou commencer à travailler peut aussi créer de l’anxiété chez les adolescents. Beaucoup n’ont même pas les ressources pour payer des études universitaires et cela les amène à redoubler d’efforts pour se qualifier pour des bourses d’études.

préoccupation face à l'avenir

5. Désir de devenir indépendant par rapport à ses parents ou ne pas vouloir se conformer à leurs règles

Une fois leur scolarité terminée, de nombreux jeunes décident de s’affranchir de leurs parents, dans le but de vivre immédiatement leur vie d’adulte. Certains décident même de ne pas étudier pour commencer à travailler et pouvoir subvenir à leurs besoins.

D’autres, quant à eux, doivent continuer à vivre chez leurs parents mais refusent de se plier à leurs règles. Cela crée des situations stressantes en raison des tensions à la maison.

Pour conclure, il est important de souligner que le stress, l’anxiété et les soucis excessifs chez les adolescents doivent être traités. Dans les cas extrêmes, les adolescents peuvent changer radicalement de comportement, alors n’hésitez pas à leur proposer d’être leur guide ou de les emmener chez un psychologue professionnel.

Cela pourrait vous intéresser ...
Connaissance et acceptation de soi à l’adolescence
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Connaissance et acceptation de soi à l’adolescence

Dans une société de plus en plus superficielle et difficile à affronter, l'acceptation de soi peut être complexe pour les adolescents. Comment les ...