Signaux d’alerte du diabète infantile

15 mars 2019
Le diabète infantile peut se manifester très tôt. Pour cette raison, il est très important d'éduquer les plus petits et de les pousser à adopter des habitudes saines.

Le diabète infantile est une maladie qui, avec le passage du temps, s’est propagée de manière considérable. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, sa prévalence a augmenté de 5 à 10 % dans la population mondiale.

La diabète se développe lorsque le corps cesse de produire une hormone très importante appelée insuline. Cette dernière peut se remplacer en ayant recours à un traitement spécial.

Au début, le diabète peut être très inconfortable pour l’enfant. Si son âge le lui permet, il devra apprendre à se faire lui-même les piqûres, à connaître ses niveaux de sucre dans le sang et à contrôler son taux de glucide grâce à une machine spéciale. 

Le diabète infantile requière une attention constante. Le contrôle de l’administration d’insuline et les contrôles du niveau de sucre dans le sang se sont énormément améliorés grâce aux progrès technologiques. Ceux qui souffrent de cette maladie disposent donc désormais d’un meilleur traitement.

Signaux d’alerte du diabète infantile

Les symptômes

Généralement, les symptômes du diabète chez les enfants se manifestent rapidement. Ils peuvent se développer en quelques jours ou semaines. Certains de ces symptômes peuvent être :

  • Envies plus fortes d’uriner. Une grande quantité de sucre s’accumule dans les vaisseaux sanguins de l’enfant. Pour cette raison, il développe une soif plus importante. La consommation plus fréquente de liquide va entraîner une augmentation de l’envie d’uriner. Si l’enfant est petit, il est probable qu’il fasse pipi au lit.
  • Plus grand appétit. Lorsque le niveau d’insuline est trop faible pour permettre au sucre de se déplacer, les organes et les muscles subissent une perte d’énergie. Cela va se traduire sur l’organisme par une augmentation de l’appétit.
  • Perte de poids. L’un des premiers symptômes du diabète infantile est la perte de poids. Cela se produit même si la maladie cause une augmentation de l’appétit et même si l’enfant mange plus qu’à son habitude. En fait, sans le sucre nécessaire à la production d’énergie, les tissus musculaires se servent dans les réserves de la graisse corporelle.
  • Fatigue ou manque d’énergie. Le simple fait de ne pas avoir suffisamment de sucre dans l’organisme provoquera chez l’enfant une sensation de fatigue constante.
contrôle du diabète infantile

  • Changements de comportement. Les changements d’humeur seront probablement constants. Il est très commun que l’état moral de l’enfant passe rapidement d’un état de joie à un état de déprime ou encore à un état de colère.
  • Haleine à l’odeur fruitée. En brûlant les graisses au lieu du sucre, l’organisme créé certaines substances appelées des corps cétoniques. Cela provoque une odeur fruitée de l’haleine.
  • Cécité ou vision trouble. Il est probable que cette maladie cause une certaine cécité. Les niveaux élevés de sucre dans le sang peuvent endommager le liquide cristallin et affecter la vision.
  • Candidose. Plus spécifiquement, les fillettes souffrant de diabète peuvent très probablement souffrir de candidose génitale.

Causes

Il n’existe pas de cause précise à l’apparition du diabète infantile. Cependant, dans la majorité des cas de diabète, le système immunitaire de l’organisme combat les virus et les bactéries en détruisant les cellules du pancréas. Or, ce dernier est producteur d’insuline.

L’insuline a pour objectif de transporter le sucre (glucose) dans l’organisme grâce aux vaisseaux sanguins. Généralement, le sucre entre dans les vaisseaux sanguins à la suite de l’ingestion d’aliments. En détruisant les îlots du pancréas, l’enfant produit peu d’insuline. La conséquence est donc une accumulation de glucose dans les vaisseaux sanguins. Cela peut avoir des conséquences dramatiques sur la vie de l’enfant.

Prévention

Dans l’actualité, il n’existe pas de solution miracle pour soigner ou prévoir l’apparition du diabète infantile de type 1. Cependant, certaines analyses existent pour s’assurer que l’enfant possède les anticorps associés à cette maladie. En revanche, la présence de ces anticorps ne rend pas le développement de la maladie inévitable.

Les scientifiques sont en recherche constante pour tenter de prévoir le diabète infantile chez les personnes ayant un risque élevé de développer la maladie. D’autres scientifiques se concentrent sur la prévention de la destruction des cellules îlots chez les personnes déjà diagnostiquées.

traitement du diabète

Aujourd’hui, il n’y a rien à faire lorsqu’un enfant est diagnostiqué comme étant diabétique. Mais les actions suivantes peuvent aider lorsque certains problèmes se manifestent :

  • Aider à conserver un bon contrôle du taux de sucre dans le sang.
  • Apprendre l’importante d’une alimentation saine et variée associée à la pratique d’une activité sportive.
  • Planifier des consultations médicales afin de traiter la maladie de l’enfant. Le plus recommandé est d’effectuer une visite de contrôle annuelle.

« A mesure que l’enfant grandit, il est fondamental qu’il assimile les habitudes nécessaires à la gestion adéquate de sa maladie ».

Il est important d’avoir à l’esprit ces symptômes afin de prendre les précautions nécessaires lorsqu’un problème ou une situation associée au diabète infantile se présente.

  • Dra. Sara J. Carlson. (2017). Diabetes tipo 1 en niños. Mayo Clinic.
  • Organización Mundial de la Salud. (2016). Informe mundial sobre la diabetes.