Les sept meilleures histoires pour enfants de tous les temps

24 janvier 2018
Les enfants aiment qu'on leur lise ou qu'on leur raconte des histoires pour enfants. Ces histoires leur permettent de se placer dans des circonstances différentes et d'apprendre à comprendre le monde qu'ils commencent à connaître.

Les histoires pour enfants les aident à découvrir la logique dans laquelle la vie se déroule. Elles leur inculquent également des valeurs et leur donnent des indices sur la façon d’agir dans les situations les plus diverses.

L’imagination des enfants se développe avec les histoires pour enfants. Leur sens moral aussi. Les grands créateurs en sont conscients. Certains d’entre eux ont légué des histoires qui ont éduqué d’innombrables générations successives et ne se démoderont jamais. Voici 7 des histoires qui vivront pour toujours :

Le vilain petit canard

Une histoire classique écrite par Hans Christian Andersen. Cette belle histoire raconte les aléas d’un petit canard qui a été rejeté par son groupe, qui le considérait peu attrayant. À mesure qu’il grandit, il se rend compte qu’il est un cygne. Par conséquent, d’autres le considéraient comme étant laid simplement parce qu’il était différent. Par contre, parmi les cygnes, il est beau.

Cette histoire est très éducative car, d’une manière sensible et ingénieuse, elle enseigne aux enfants l’importance du respect de ce qui est différent. Il fait également allusion aux grandes transformations qui peuvent se produire dans la vie.

La lecture aide les enfants à se développer en tant que personnes et à acquérir de la culture

Les trois petits cochons et le grand méchant loup

Dans cette histoire, on raconte les aventures de trois petits cochons qui essayent d’être à l’abri d’un loup. Ils ont recours à différentes stratégies pour construire un refuge, dont plusieurs échouent. À la fin, ils trouvent la solution et vainquent le méchant loup.

L’essence de cette histoire est de confronter les êtres faibles à un être plus puissant et plus violent. Elle met l’accent sur des solutions raisonnables pour faire face au danger. Cela montre qu’il est possible d’éviter la confrontation et, même ainsi, de neutraliser une menace.

Le prince heureux

Une belle histoire d’Oscar Wilde qui raconte, comme personne d’autre, la valeur du détachement et de la solidarité. Il raconte l’histoire d’une magnifique statue qui est sensible à la souffrance des autres. Une hirondelle l’aide à se débarrasser de ce qu’elle a, dans le but d’aider les autres. Une fois qu’elle n’a plus rien à donner, la statue termine ses jours dans la poubelle.

La chose la plus importante à tirer de cette histoire, c’est qu’elle offre un modèle de vie qui soutient que se donner aux autres engendre le bonheur. Le détachement donne accès au privilège de vivre heureux dans un monde au-delà du matériel.

Hansel et Gretel

Hansel et Gretel sont un frère et une soeur que leurs parents abandonnent à cause de la pauvreté. Ils trouvent un moyen de rentrer à la maison, mais leur plan échoue. Ils se perdent et sont pris au piège par une sorcière. Les petits parviennent à l’escroquer, s’échapper puis rentrer chez eux avec les richesses nécessaires qui leur permettent d’être de nouveau avec leurs parents.

Dans cette histoire, les enfants ont une position très active. Ils ne sont pas simplement l’objet de circonstances, mais ce sont plutôt leurs actions qui donnent une nouvelle tournure aux situations.

La lecture alimente l'ingéniosité.

Pinocchio

Une histoire de l’italien Carlo Collodi qui matérialise l’un des grands fantasmes de l’enfance : qu’une marionnette prenne vie. Il raconte l’histoire d’un vieux charpentier qui fabrique une marionnette. Une fée lui donne vie et le rend coquin, joyeux et surtout menteur. Petit à petit, Pinocchio doit apprendre à être un enfant bon, sincère et obéissant.

Cela montre que la vie est un processus dans lequel il y a toujours la possibilité de changer pour être meilleur.

Les habits neufs de l’empereur

Une autre histoire de Hans Christian Andersen qui montre le pouvoir de la honte. Des escrocs trompent le roi en lui faisant croire qu’ils peuvent concevoir un costume que les idiots ne peuvent pas voir. Craignant d’avoir l’air idiot, le roi enfile «le costume» et sort tout nu dans la rue. Beaucoup de ses sujets, par crainte de ce qu’on dira d’eux, prétendent « voir le costume », jusqu’à ce qu’un enfant innocent confesse au roi qu’il est nu.

Cette merveilleuse histoire enseigne ainsi l’influence qu’un mensonge peut avoir. Le roi et son peuple voient ce que les autres disent voir. Et ils le font parce qu’ils ont peur de paraître idiots, alors que ce qui les rend réellement bêtes, c’est la peur et la honte.

Le petit chaperon rouge

C’est peut-être l’histoire pour enfants la plus classique en Occident. Il existe d’innombrables versions. En gros, elle raconte l’histoire d’une fille qui est trompée par un loup pendant qu’elle essaye de traverser la forêt. Bien qu’elle soit dévorée par le loup, elle parvient à sortir victorieuse grâce à l’aide d’un bon bûcheron.

La morale de cette histoire réside principalement dans l’insistance qu’elle met sur l’importance d’obéir aux parents. D’un autre côté, elle parle de la tromperie comme un outil au service des méchants. Enfin, elle soulève l’existence de sauveurs qui peuvent inverser les dégâts.

 

 

A découvrir aussi