Selles avec du sang chez les bébés: ce que vous devez savoir

Connaître les signes et symptômes à propos des changements de selles chez les bébés nous aide à prévenir des situations potentiellement graves. Quelles sont par exemple les causes des saignements dans les selles?
Selles avec du sang chez les bébés: ce que vous devez savoir

Dernière mise à jour : 22 décembre, 2021

Les changements dans les selles d’un bébé passent rarement inaperçus, surtout lorsqu’elles sont accompagnées de sang ou d’autres signes visibles. Bien que la présence de ce fluide corporel ne soit pas normale, elle n’implique pas toujours une pathologie grave. Cependant, il est important de consulter le pédiatre afin de détecter ce qui le génère. Dans cet article, nous décrirons les causes les plus fréquentes de selles avec du sang chez les bébés et à quel moment elles représentent une urgence.

Les selles des bébés et leurs caractéristiques normales

Tout au long de la première année de vie, les selles des enfants varient selon de multiples facteurs. Ces changements peuvent se produire à la fois dans la consistance, la couleur ou la fréquence.

En général, les nouveau-nés évacuent des selles noires et épaisses dans les premières heures de la vie, appelé méconium. Puis, au fur et à mesure que la lactation s’installe, les selles deviennent jaunâtres et la consistance est un peu plus liquide.

Vers le sixième mois, avec l’introduction de l’alimentation complémentaire, la consistance augmente davantage et la couleur des selles a tendance à devenir plus foncée. Quoi qu’il en soit, les caractéristiques des selles varient selon l’alimentation du petit.

Signes d’avertissement dans les selles des bébés

Malgré ces variations physiologiques, les pédiatres informent généralement les parents des signes d’alarme dans les selles des bébés. Ce sont les suivants:

  • Absence d’élimination du méconium pendant les 24 premières heures de vie.
  • Chez un nouveau-né allaité, une fréquence de moins d’une fois par jour pendant les premières semaines.
  • Selles conséquentes dures et sèches que le bébé a du mal à expulser.
  • Augmentation frappante du nombre de selles quotidiens.
  • Présence de selles blanches grisâtres, accompagnées d’un jaunissement de la peau (jaunisse).
  • Selles rouges ou noires, avec une odeur désagréable, en dehors de la période méconiale.
  • La présence de vers, de mucus, de sang ou de pus.
Une couche de bébé avec de la diarrhée.

Quelle est leur signification?

En règle générale, chaque fois que du sang apparaît dans les selles, il est nécessaire de consulter un pédiatre. Cela peut apparaître sous forme de fines vergetures, sous forme de gouttes ou de caillots plus gros, ou même sous forme de saignements abondants à travers l’anus du bébé.

Outre l’aspect habituel, le sang peut se manifester d’autres manières moins courantes dans les selles. Il est nécessaire de les connaître.

Selon l’apparence du sang, vous pouvez en déduire d’où il vient:

  • Selles avec du sang rouge: elles indiquent généralement des saignements dans la dernière partie de l’intestin et même des organes proches de l’ouverture anale (comme le vagin ou la peau). C’est ce qu’on appelle l’hématochézie.
  • Selles sombres, noirâtres et nauséabondes: elles prennent cette couleur en raison de la digestion du sang avec l’acide gastrique et indiquent généralement une hémorragie digestive haute (de l’œsophage au début de l’intestin). Ce type de saignement est connu sous le nom de méléna.
  • Sang brun, abondant, gélatineux: connu sous le nom d’«hémorragie de la gelée de groseille», il représente un état clinique critique. Cette condition indique généralement une pathologie au niveau de l’intestin grêle ou de la jonction entre l’intestin grêle et le côlon (invagination).

Les 8 causes les plus courantes de selles avec du sang chez les bébés

Les saignements digestifs peuvent survenir pour différentes raisons. Leur fréquence varie en fonction de l’âge de l’enfant. Voici donc les causes les plus courantes des selles avec du sang chez les bébés:

  1. Fissure anale: ce sont des lésions de la peau ou de la muqueuse entourant l’anus, qui surviennent à la suite du passage de selles dures. En général, les saignements se manifestent par des traînées de sang rouge et une gêne après la défécation.
  2. Érythème fessier: Bien qu’elles ne provoquent pas strictement des saignements digestifs, de graves lésions cutanées au niveau du siège peuvent provoquer des taches de sang, parfois mélangées à des selles.
  3. Allergie aux protéines du lait de vache: c’est une colite qui provoque une inflammation des parois de l’intestin du bébé après contact avec un composant du lait de vache. Elle peut se manifester par des saignements légers ou plus importants. Mais dans tous les cas, il est possible de confirmer le diagnostic par des études spécifiques.
  4. La pseudo-menstruation chez le nouveau-né: elle survient à la suite du passage maternel d’hormones à travers le placenta. Comme à la puberté, certaines filles ont des saignements vaginaux qui peuvent être confondus avec des saignements digestifs. C’est un phénomène transitoire qui se résout.
  5. Entérocolite nécrosante: Il s’agit d’une maladie potentiellement grave qui affecte les nouveau-nés prématurés.
  6. Colite infectieuse: Bien qu’elle soit une cause rare chez les jeunes bébés, l’intoxication alimentaire survient souvent à la suite d’une mauvaise manipulation des aliments. Certains des micro-organismes qui la produisent génèrent une inflammation des parois de l’intestin. Et donnent lieu à des selles avec du sang.
  7. Invagination: Comme mentionné précédemment, elle est le résultat de l’introduction d’un segment intestinal dans un autre. C’est une pathologie potentiellement grave qui nécessite une évaluation urgente.
  8. Diverticule de Meckel: il s’agit d’une anomalie congénitale des parois intestinales qui les rend plus sujettes aux saignements. En général, elle se manifeste au cours des 2 premières années de la vie, sous forme de saignements massifs indolores (Kamath, 2008).
Un adulte qui change la couche d'un bébé.

A quel moment faut-il consulter le médecin?

Comme nous l’avons souligné, en présence de selles avec du sang chez les bébés, il est nécessaire de consulter le pédiatre. Cependant, la vie n’est pas toujours en danger ou il ne s’agit pas forcément d’une urgence.

Pour cette raison, il est important de connaître les signes ou symptômes avant de se rendre aux urgences lorsqu’une hémorragie intestinale est suspectée:

  • Enfant en état général passable (duveteux, avec tendance à dormir, agité).
  • Saignements abondants ou répétés dans la couche.
  • Vomissements foncés ou avec du sang.
  • Peau pâle ou muqueuses (yeux ou bouche).
  • Douleur abdominale sévère.
  • Irritabilité, qui peut alterner avec des périodes de tendance au sommeil (alternance sensorielle).
  • Refus de nourriture ou difficultés à s’hydrater.

Cela pourrait vous intéresser ...

Vérifier les couches : ce que disent les selles du bébé
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Vérifier les couches : ce que disent les selles du bébé

Les selles du bébé sont un sujet de conversation récurrent dès la naissance car la couleur et la texture donnent des indices sur la santé du bébé.