Sécheresse vaginale : de merveilleux remèdes

· 21 septembre 2018
C'est une condition qui provoque de multiples gênes chez la femme, tant au quotidien que pendant le coït. Ce peut être dû à l'excès de savon dans les parties génitales voire à des infections.

La sécheresse vaginale survient à cause de l’absence de lubrification naturelle des tissus à l’intérieur et autour du vagin. Cette condition est liée à plusieurs facteurs. Ceux-ci vont du stress à la diminution des niveaux d’oestrogène.

Néanmoins, ce que l’on redoute le plus dans l’absence de lubrification, ce sont les symptômes gênants qui l’accompagnent. Il s’avère ainsi impératif de connaître quelques remèdes contre la sécheresse vaginale.

Peu importe le motif de votre sécheresse vaginale, il existe divers remèdes simples à appliquer. Ceux-ci servent comme un parfait complément non seulement pour soulager les gênes mais qui peut également éliminer le problème.

À quoi est due la sécheresse vaginale ?

La lubrification du vagin se produit grâce à la sécrétion vaginale. Cette dernière est générée en partie par le col de l’utérus, les tissus des parois du vagin et, en ce qui concerne les lèvres, par la glande de Bartholin.

Les fonctions attribuées à ce fluide sont diverses. L’une des plus importantes est d’agir comme un anticorps qui empêche le vagin de s’infecter. Ensuite, il fait également office de lubrifiant pour un coït sans douleur.

L’on suppose que la raison principale de la sécheresse vaginale est due à l’absence d’oestrogènes chez les femmes qui entrent dans la ménopause.

Certes, si l’âge n’est pas un facteur déterminant, l’on attribue une faible lubrification à d’autres raisons hormonales, psychologiques ou autres pathologies éphémères.

Lisez également : 9 symptômes de la ménopause précoce

sécheresse vaginale

Raisons hormonales

Des raisons hormonales peuvent être à l’origine de l’absence de lubrification. En effet, cela arrive si la femme prend la pilule contraceptive – qui fonctionne comme un suppresseur hormonal – et bien sûr, par manque d’oestrogènes pendant la ménopause.

Raisons psychologiques

Les raisons psychologiques de la sécheresse vaginale affectent généralement la lubrification pendant le coït. L’on parle directement d’un manque d’excitation, d’intérêt ou de stimulation avant et pendant l’acte sexuel. Cela entrave la lubrification indispensable à l’absence de frictions.

Pathologies éphémères

Certaines pathologies peuvent entraîner une sécheresse vaginale. Parmi celles-ci, en voici quelques-unes ;

  • Diabète.
  • Infection vaginale.
  • Syndrome de Sjogren.
  • Altération du pH vaginal.
  • Traitements dans le col de l’utérus tels que les brûlures du virus du papillome humain.

Il est également courant qu’après l’accouchement et pendant l’allaitement, les niveaux d’oestrogènes diminuent. Cela entraîne une sécheresse vaginale. C’est néanmoins temporaire.

Les merveilleux remèdes contre la sécheresse vaginale

L’on peut soulager la sécheresse vaginale grâce à l’utilisation de traitements hormonaux ou à de merveilleux remèdes. L’on a plus facilement recours à ces derniers en raison de leur efficacité. Les gynécologues recommandent ainsi leur utilisation. Nous vous présentons ci-dessous les plus efficaces.

  1. Aloe vera

    L’aloe vera est l’une des plantes naturelles les plus utilisées pour lutter contre cette gêne. La consistance gélatineuse de sa chair hydrate le vagin. En outre, elle régule son pH. 

  2. Huile de sésame

    C’est l’un des produits les plus recommandés par les naturopathes pour soulager de multiples affections dans la zone génitale. L’on recommande de l’appliquer en abondance et délicatement, à l’aide d’un coton pour les petites et grandes lèvres.

  3. Pâte de curcuma

    Si la sécheresse vaginale est le produit d’infections vaginales ou virales, l’on recommande d’utiliser une pâte ou crème de curcuma avec du lait. L’on doit appliquer elle-ci sur la partie externe du vagin pendant dix minutes. On doit ensuite rincer abondamment avec de l’eau froide.

  4. Yaourt naturel, sans sucre

    yaourt remède contre la sécheresse vaginale

    L’on recommande tant sa consommation que son application directe sur la zone génitale. 
    En effet, le yaourt contient des ferments naturels qui aident à stabiliser la flore vaginale. Ils contribuent également à la bonne humidification de la zone.
  5. Bain de camomille

    La camomille aide également à soulager les symptômes de la sécheresse vaginale tels que la douleur, l’inflammation et le prurit. L’on recommande ainsi de réaliser des bains de camomille dans une baignoire ou petite bassine dans laquelle vous ajouterez deux litres d’infusion de camomille.

    N’oubliez pas que la sécheresse vaginale peut également être due au stress. Vous pouvez ainsi compléter avec des boissons relaxantes à base de plantes naturelles telle la valériane. Cela contribuera également à un bon équilibre de votre santé.