Sécheresse vaginale : de merveilleux remèdes

C'est une condition qui provoque de multiples gênes chez la femme, tant au quotidien que pendant le coït. Ce peut être dû à l'excès de savon dans les parties génitales voire à des infections.
Sécheresse vaginale : de merveilleux remèdes

Dernière mise à jour : 21 septembre, 2018

La sécheresse vaginale survient à cause de l’absence de lubrification naturelle des tissus à l’intérieur et autour du vagin. Cette condition est liée à plusieurs facteurs. Ceux-ci vont du stress à la diminution des niveaux d’oestrogène.

Néanmoins, ce que l’on redoute le plus dans l’absence de lubrification, ce sont les symptômes gênants qui l’accompagnent. Il s’avère ainsi impératif de connaître quelques remèdes contre la sécheresse vaginale.

Peu importe le motif de votre sécheresse vaginale, il existe divers remèdes simples à appliquer. Ceux-ci servent comme un parfait complément non seulement pour soulager les gênes mais qui peut également éliminer le problème.

À quoi est due la sécheresse vaginale ?

La lubrification du vagin se produit grâce à la sécrétion vaginale. Cette dernière est générée en partie par le col de l’utérus, les tissus des parois du vagin et, en ce qui concerne les lèvres, par la glande de Bartholin.

Les fonctions attribuées à ce fluide sont diverses. L’une des plus importantes est d’agir comme un anticorps qui empêche le vagin de s’infecter. Ensuite, il fait également office de lubrifiant pour un coït sans douleur.

L’on suppose que la raison principale de la sécheresse vaginale est due à l’absence d’oestrogènes chez les femmes qui entrent dans la ménopause.

Certes, si l’âge n’est pas un facteur déterminant, l’on attribue une faible lubrification à d’autres raisons hormonales, psychologiques ou autres pathologies éphémères.

sécheresse vaginale

Raisons hormonales

Des raisons hormonales peuvent être à l’origine de l’absence de lubrification. En effet, cela arrive si la femme prend la pilule contraceptive – qui fonctionne comme un suppresseur hormonal – et bien sûr, par manque d’oestrogènes pendant la ménopause.

Raisons psychologiques

Les raisons psychologiques de la sécheresse vaginale affectent généralement la lubrification pendant le coït. L’on parle directement d’un manque d’excitation, d’intérêt ou de stimulation avant et pendant l’acte sexuel. Cela entrave la lubrification indispensable à l’absence de frictions.

Pathologies éphémères

Certaines pathologies peuvent entraîner une sécheresse vaginale. Parmi celles-ci, en voici quelques-unes ;

  • Diabète.
  • Infection vaginale.
  • Syndrome de Sjogren.
  • Altération du pH vaginal.
  • Traitements dans le col de l’utérus tels que les brûlures du virus du papillome humain.

Il est également courant qu’après l’accouchement et pendant l’allaitement, les niveaux d’oestrogènes diminuent. Cela entraîne une sécheresse vaginale. C’est néanmoins temporaire.

Les merveilleux remèdes contre la sécheresse vaginale

L’on peut soulager la sécheresse vaginale grâce à l’utilisation de traitements hormonaux ou à de merveilleux remèdes. L’on a plus facilement recours à ces derniers en raison de leur efficacité. Les gynécologues recommandent ainsi leur utilisation. Nous vous présentons ci-dessous les plus efficaces.

  1. Aloe vera

    L’aloe vera est l’une des plantes naturelles les plus utilisées pour lutter contre cette gêne. La consistance gélatineuse de sa chair hydrate le vagin. En outre, elle régule son pH. 

  2. Huile de sésame

    C’est l’un des produits les plus recommandés par les naturopathes pour soulager de multiples affections dans la zone génitale. L’on recommande de l’appliquer en abondance et délicatement, à l’aide d’un coton pour les petites et grandes lèvres.

  3. Pâte de curcuma

    Si la sécheresse vaginale est le produit d’infections vaginales ou virales, l’on recommande d’utiliser une pâte ou crème de curcuma avec du lait. L’on doit appliquer elle-ci sur la partie externe du vagin pendant dix minutes. On doit ensuite rincer abondamment avec de l’eau froide.

  4. Yaourt naturel, sans sucre

    yaourt remède contre la sécheresse vaginale

    L’on recommande tant sa consommation que son application directe sur la zone génitale. 
    En effet, le yaourt contient des ferments naturels qui aident à stabiliser la flore vaginale. Ils contribuent également à la bonne humidification de la zone.
  5. Bain de camomille

    La camomille aide également à soulager les symptômes de la sécheresse vaginale tels que la douleur, l’inflammation et le prurit. L’on recommande ainsi de réaliser des bains de camomille dans une baignoire ou petite bassine dans laquelle vous ajouterez deux litres d’infusion de camomille.

    N’oubliez pas que la sécheresse vaginale peut également être due au stress. Vous pouvez ainsi compléter avec des boissons relaxantes à base de plantes naturelles telle la valériane. Cela contribuera également à un bon équilibre de votre santé.

    Cela pourrait vous intéresser ...

    Les types de pertes vaginales : tout ce que vous devez savoir
    Être parents
    Lisez-le dans Être parents
    Les types de pertes vaginales : tout ce que vous devez savoir

    Les pertes vaginales sont une sécrétion normale du corps féminin. Elles sont généralement blanchâtres ou transparentes, mais peuvent être modifiées...



  • Amabebe E, Anumba DOC. Psychosocial Stress, Cortisol Levels, and Maintenance of Vaginal Health. Front Endocrinol (Lausanne). 2018 Sep 24;9:568.
  • Franco, O. H., Chowdhury, R., Troup, J., Voortman, T., Kunutsor, S., Kavousi, M., … & Muka, T. Use of plant-based therapies and menopausal symptoms: a systematic review and meta-analysis. Jama. 2016; 315(23): 2554-2563.
  • Goncharenko V, Bubnov R, Polivka J Jr, Zubor P, Biringer K, Bielik T, Kuhn W, Golubnitschaja O. Vaginal dryness: individualised patient profiles, risks and mitigating measures. EPMA J. 2019 Mar 2;10(1):73-79.
  • Konieczka K, Ritch R, Traverso CE, Kim DM, Kook MS, Gallino A, Golubnitschaja O, Erb C, Reitsamer HA, Kida T, Kurysheva N, Yao K. Flammer syndrome. EPMA J. 2014 Jul 8;5(1):11.
  • Larmo, P. S., Yang, B., Hyssälä, J., Kallio, H. P., & Erkkola, R. Effects of sea buckthorn oil intake on vaginal atrophy in postmenopausal women: a randomized, double-blind, placebo-controlled study. Maturitas. 2014; 79(3): 316-321.
  • Lin YP, Chen WC, Cheng CM, Shen CJ. Vaginal pH Value for Clinical Diagnosis and Treatment of Common Vaginitis. Diagnostics (Basel). 2021 Oct 27;11(11):1996.
  • Omidvar S, Niaki MT, Amiri FN, Kheyrkhah F. Sexual dysfunction among women with diabetes mellitus in a diabetic center in Amol. J Nat Sci Biol Med. 2013 Jul;4(2):321-4.
  • Poordast T, Ghaedian L, Ghaedian L, Najib FS, Alipour S, Hosseinzadeh M, Vardanjani HM, Salehi A, Hosseinimehr SJ. Aloe Vera; A new treatment for atrophic vaginitis, A randomized double-blinded controlled trial. J Ethnopharmacol. 2021 Apr 24;270:113760.
  • Saeedi R, Sultana A, Rahman K, Belal Bin Heyat M, Kamal MA, Ishawu M. Efficacy of Acacia nilotica Linn. Pod’s Sitz Bath plus Vaginal Pessary in Syndromic Management of Abnormal Vaginal Discharge: A Randomized Controlled Trial. Evid Based Complement Alternat Med. 2022 May 25;2022:5769555.
  • van Nimwegen JF, van der Tuuk K, Liefers SC, Verstappen GM, Visser A, Wijnsma RF, Vissink A, Hollema H, Mourits MJE, Bootsma H, Kroese FGM. Vaginal dryness in primary Sjögren’s syndrome: a histopathological case-control study. Rheumatology (Oxford). 2020 Oct 1;59(10):2806-2815.
  • Waetjen LE, Crawford SL, Chang PY, Reed BD, Hess R, Avis NE, Harlow SD, Greendale GA, Dugan SA, Gold EB; Study of Womenʼs Health Across the Nation (SWAN). Factors associated with developing vaginal dryness symptoms in women transitioning through menopause: a longitudinal study. Menopause. 2018 Oct;25(10):1094-1104.