Qu’est-ce que la vulvite et comment affecte-t-elle les filles ?

13 juillet 2018
La vulvite est un type d'inflammation qui affecte à la fois les femmes et les filles et a des causes différentes. Dans cet article, nous vous présenterons ses symptômes et comment la prévenir.

Savoir ce qu’est la vulvite et comment elle affecte les filles est très important pour prévenir une gêne très inconfortable. Il s’agit d’une condition qui affecte à la fois les femmes adultes et les filles de différents âges.

D’abord, il est important de clarifier que la vulvite n’est pas considérée comme une maladie. C’est simplement une inflammation de la vulve, plus précisément des plis externes.

Ce gonflement se produit pour plusieurs raisons. Mais la bonne nouvelle, c’est que l’on peut les prévenir.  Il suffit de faire attention aux conditions d’hygiène de la petite.

Qu’est-ce que la vulvite et comment affecte-t-elle les filles ?

La vulvite a pour origine principale des irritations, car la peau qui recouvre la région de la vulve est très sensible. Un autre aspect important à considérer à propos de ce type d’inflammation est que les filles sont très susceptibles d’en souffrir. Ayant des niveaux d’oestrogène inférieurs à ceux d’une femme adulte, la peau de leur vulve est considérablement plus mince. Elle est également plus sèche.

Pourquoi cette inflammation se produit-elle ?

Ce type d’inflammation peut survenir en raison d’irritations, de réactions allergiques, de chocs et, dans certains cas, d’infections. Souvent, l’humidité et la chaleur combinées avec certains facteurs externes tels que la sueur sont des déclencheurs de la vulvite.

Parmi les autres causes communes, nous avons :

  • Des irritations dues à l’utilisation de papier toilette contenant des parfums ou des produits chimiques.
  • Une irritation causée par une exposition prolongée au chlore de l’eau de piscine.
  • Lorsque la fille porte des sous-vêtements en matières synthétiques dans lesquels sa peau ne peut pas respirer.
  • Une irritation à cause du savon avec lequel elle lave son corps et ses parties intimes.
  • Faire du vélo pendant longtemps.
  • Gardez longtemps des sous-vêtements trempés de sueur.
  • Passer beaucoup de temps en maillot de bain après s’être baignée dans la piscine.
  • Une mauvaise hygiène après être allée aux toilettes.
  • Dans le cas des filles âgées de trois à six ans, cela peut être dû à ce qu’on appelle la proximité anale.
Il est très important de savoir ce qu'est la vulvite et comment elle affecte les filles pour la prévenir.

Les symptômes caractéristiques de la vulvite

Parmi les symptômes les plus communs qui nous permettent d’identifier initialement si la fille présente une vulvite, nous pouvons énumérer :

  • Des démangeaisons qui ne disparaissent pas.
  • La zone devient rouge et gonfle au niveau de la vulve et des lèvres génitales.
  • Des cloques ou des boutons peuvent apparaître.
  • La fille peut manifester une sensation de brûlure ou que cette région la pique.
  • Des fissures et un dessèchement peuvent se produire au niveau de la vulve.
  • Dans certains cas, des pertes vaginales peuvent être présentes.

« Les inflammations telles que la vulvite peuvent survenir en raison d’irritations, de réactions allergiques, de chocs et, dans certains cas, d’infections »

Traitement et prévention de la vulvite chez les filles

Le traitement de la vulvite est très facile à suivre et, en général, la gêne disparaît rapidement. Rappelez-vous que la vulvite n’est pas une maladie, mais une inflammation relativement simple de la peau.

Une fois que vous avez identifié que votre fille a la vulvite, les recommandations pour éradiquer l’inflammation sont :

  • Suspendre l’utilisation du savon qui a causé des allergies à la petite. En faire de même pour la marque de papier toilette.
  • Lui mettre des sous-vêtements en coton et pas trop serrez.
  • Très bien sécher ses parties intimes après la douche.
  • Changez son maillot de bain ou ses vêtements de sport rapidement après ses activités.
  • Assurez-vous que l’hygiène de la fille est correcte et qu’elle prend sa douche régulièrement.
  • Le médecin traitant peut recommander une crème de cortisone pour soulager les symptômes de démangeaisons, si jamais elles sont très intenses et ne s’améliorent pas.
Les infections urinaires et la vulvite peuvent survenir dès le plus jeune âge.

Pour prévenir la vulvite chez les filles, il est très important que les mères éduquent leurs filles sur certains aspects de l’anatomie féminine et ses conditions et caractéristiques. De cette façon, la fille de 7 à 14 ans peut également s’occuper de sa zone intime.

De là, il s’ensuit que la mère doit aussi informer l’enfant des soins délicats que méritent les parties intimes féminines, car c’est un organe qui est également exposé.

Par conséquent, il faut leur apprendre à nettoyer leurs parties intimes. Aussi leur inculquer des aspects pertinents tels que la fréquence de nettoyage et de changer leurs vêtements intimes est essentiel. Enfin, il faut également savoir comment choisir les types de savons à utiliser et comment s’en servir.

 

A découvrir aussi