Se ronger les ongles : 8 remèdes maison pour aider votre enfant

Se ronger les ongles peut devenir addictif et contre-productif chez les enfants. Cela favorise les infections locales et n'est pas hygiénique. Découvrez ici comment aider votre enfant à résoudre ce problème !
Se ronger les ongles : 8 remèdes maison pour aider votre enfant
Nadyra Muhammad

Rédigé et vérifié par la psychopédagogue Nadyra Muhammad.

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

L’onychophagie est l’habitude de se ronger les ongles et peut survenir chez les enfants et les adultes. La caractéristique de cette situation est qu’elle se fait de manière compulsive, sans s’en rendre compte et avec des difficultés à la contrôler volontairement.

Cette habitude peut avoir des conséquences dermatologiques, dentaires et même psychologiques. Elle peut également générer des effets esthétiques chez ceux qui en souffrent car l’apparence et la raideur des ongles sont considérablement affectées. Heureusement, il existe plusieurs remèdes maison qui peuvent aider votre enfant à arrêter de se ronger les ongles. Continuez à lire et découvrez-les.

Causes possibles de l’onychophagie

Si votre enfant se ronge les ongles, il est préférable d’essayer de savoir dans quelles circonstances il le fait, car certaines études indiquent que cette habitude est exacerbée dans des situations très exigeantes, qui génèrent de l’anxiété et du stress. Ainsi, quand vous pourrez identifier ce qui pousse votre enfant à faire cela, vous pourrez l’aider plus efficacement.

Il est également important que vous essayiez de déterminer à partir de quel moment ce phénomène est apparu, c’est-à-dire si un événement important l’a généré. Cela serait très utile pour aborder le comportement et voir quelles sont les possibilités réelles pour éviter cette situation stressante.

Il n’est parfois pas possible de trouver un événement en tant que tel, mais nous sommes en présence d’un enfant au style de personnalité anxieux, qui perçoit les exigences de l’environnement comme plus stressantes que les autres.

Dans tous les cas, votre enfant a besoin d’un accompagnement pour apprendre à gérer son stress et son anxiété qui le poussent à se ronger les ongles. De ce point de vue, l’onychophagie n’est pas le problème en soi mais la manifestation d’un problème émotionnel.

comment-mettre-fin-a-l-onychophagie-de-l-enfance-01

Cela l’aide à ne pas se sentir plus mal

Nous avons déjà dit que les enfants se rongent souvent les ongles lorsqu’ils sont dans des situations difficiles à gérer pour eux. D’autres enfants adoptent d’autres comportements répétitifs, comme s’arracher des mèches de cheveux, présenter des troubles du sommeil ou commencer à se comporter comme de plus jeunes enfants. En bref, il existe une variété de façons, pour les enfants, de nous faire savoir qu’ils traversent une période difficile.

Dans de telles circonstances, ils ont besoin – plus qu’à tout autre moment – de la protection et de la sécurité que leurs parents leur offrent. Alors, ne réprimandez pas votre enfant en public : souvenez-vous que la plupart du temps, il n’a pas de contrôle volontaire sur l’acte de se ronger les ongles. C’est quelque chose qu’il fait sans s’en rendre compte et qui lui sert de moyen d’échappement pour relâcher les tensions.

Remèdes maison pour arrêter de se ronger les ongles

Si vous découvrez que votre enfant a acquis cette habitude, il est important d’essayer de l’arrêter le plus tôt possible. En réalité, il existe peu de remèdes ou de méthodes efficaces en soi, mais de petits actes peuvent aider à se débarrasser de cette habitude petit à petit.

De plus, certains remèdes maison ont eu une utilisation controversée pour aider à éliminer cette mauvaise habitude chez les gens. Par conséquent, si on vous donne des conseils, vous devriez les évaluer judicieusement pour vous assurer que vous ne porterez pas atteinte à la dignité de vos enfants.

Voici quelques-unes des mesures que vous pouvez prendre pour aider votre enfant à y parvenir.

1. Produits à appliquer sur les ongles

Certaines personnes recommandent d’oindre les doigts avec des cristaux d’aloe vera pour ses effets curatifs. Cela apporte comme « avantage » supplémentaire que le goût amer de l’aloe vera sera désagréable et l’empêchera de vous ronger les ongles.

Il existe également des produits en vente en pharmacie qui servent de vernis à ongles et qui, en raison de leur mauvais goût, empêchent les enfants de mordre leurs ongles. Dans ces deux cas, faites-le avec respect, expliquez-lui que c’est un médicament qui va l’aider à guérir ses doigts rongés. Ne tombez pas dans la tentation de répandre des épices ou des substances qui maltraitent davantage ses doigts et son estime de soi.

2. Vernis maison

L’une des alternatives maison consiste à placer une gousse d’ail dans un vernis à ongles. En plus d’offrir un goût amer, l’ail contient des propriétés capables de renforcer le lit de l’ongle.

3. Alternatives pour calmer les nerfs

Aidez-le à garder des substituts « à mâcher » à portée de main. Il peut s’agir de chewing-gum sans sucre, de bâtonnets de carotte ou de céleri, de carrés de pomme ou de tout autre aliment sain et facile à saisir.

4. Apprenez à contrôler le stress

Apprenez-lui des techniques de relaxation qu’il pourra utiliser dans des situations où il commence à se sentir tendu. Donnez-lui des stratégies pour s’arrêter et prendre du recul pendant environ deux minutes et respirer. Une idée très utile est l’utilisation d’une balle anti-stress, que le petit peut presser lorsqu’il se sent contrarié.

5. Prenez soin de ses mains

Un autre des remèdes maison pour aider votre enfant à ne pas se ronger les ongles est de faire constamment une manucure. Prendre soin de ses mains permettra à ses ongles de pousser en bonne santé, tout en les gardant suffisamment courts pour l’empêcher de les ronger.

Cela peut également l’aider à accorder de l’importance au soin des mains et à éviter de se ronger les ongles et de se blesser. De plus, vous pouvez également vous amuser à peindre ses ongles avec du vernis à ongles coloré.

6. Plantes pour les nerfs

Boire des thés relaxants peut également aider votre enfant à résoudre ce problème. Bien que cela n’empêche pas directement de se ronger les ongles, cela l’aidera à gérer son anxiété et son stress. Le thé à la camomille et le thé à la lavande sont les options préférées. Assurez-vous cependant de donner des plantes que les petits pourront prendre et que vous le faites dans les bonnes quantités.

7. Protégez ses mains

L’utilisation de gants chez les plus petits est également utile, car cela créera une barrière physique entre lui et ses ongles. Les protéger avec des pansements colorés peut aussi être une bonne idée, car ils peuvent lui rappeler ce qu’il faut éviter.

mdc_psychologist

8. Vie ordonnée

Pour que votre enfant puisse gérer sa nervosité et son anxiété de manière plus supportable, il est important qu’il ait une vie saine et des routines qui lui permettent de se sentir en sécurité. Pour cela, il est essentiel que vous vous assuriez qu’il se repose suffisamment d’heures, qu’il ait une alimentation saine, qu’il fasse de l’exercice et qu’il profite de moments de loisirs et de jeux.

Problèmes associés au fait de se ronger les ongles

En plus de représenter un problème esthétique et de générer de la honte chez les enfants qui en souffrent, l’habitude de se ronger les ongles peut déclencher divers problèmes de santé. Bon nombre de ces problèmes sont liés à la bouche et aux dents, parmi lesquels se distinguent les suivants :

  • Gingivite.
  • Caries.
  • Dents fendues ou tordues.
  • Infections des doigts telles que la paronychie.
  • Problèmes d’estomac.

Cherchez une aide spécialisée

Rappelons que l’onychophagie est l’expression d’une situation émotionnelle difficile à gérer. Il peut s’agir de changements dans la routine familiale, comme la naissance d’un petit frère, un déménagement, le décès d’un proche ou d’un animal de compagnie. Mais cela peut aussi provenir de situations plus prolongées, comme une relation tendue entre les parents à la maison, des difficultés d’adaptation à l’école ou des problèmes avec les tuteurs.

Vous devez être attentif à tout et éviter d’exposer votre tout-petit à de telles situations tant qu’il n’a pas atteint sa force émotionnelle. N’hésitez pas à solliciter l’accompagnement d’un pédopsychologue pour vous aider à en découvrir les causes et à accompagner votre enfant dans le développement d’habiletés lui permettant de faire face aux différents défis que la vie lui réserve.

En attendant que cet accompagnement fasse effet, vous pouvez l’aider un peu avec ces simples remèdes maison. Nous vous souhaitons bonne chance !

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi les enfants se rongent-ils les ongles ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Pourquoi les enfants se rongent-ils les ongles ?

L'onychophagie, ou le fait de se ronger les ongles, est commune chez les enfants. Pourquoi apparaît-elle et que pouvons-nous faire pour y remédier ...



  • Erdogan HK, Arslantas D, Atay E, Eyuboglu D, Unsal A, Dagtekin G, Kilinc A. Prevalence of onychophagia and its relation to stress and quality of life. Acta Dermatovenerol Alp Pannonica Adriat. 2021 Mar;30(1):15-19.
  • Qi J, Gong M, Zhang R, Song Y, Liu Q, Zhou H, Wang J, Mei Y. Evaluation of the antibacterial effect of tea tree oil on Enterococcus faecalis and biofilm in vitro. J Ethnopharmacol. 2021 Dec 5;281:114566.
  • Sani G, Gualtieri I, Paolini M, Bonanni L, Spinazzola E et al. Drug Treatment of Trichotillomania (Hair-Pulling Disorder), Excoriation (Skin-picking) Disorder, and Nail-biting (Onychophagia). Curr Neuropharmacol. 2019;17(8):775-786.
  • Halteh P, Scher RK, Lipner SR. Onychophagia: A nail-biting conundrum for physicians. J Dermatolog Treat. 2017 Mar;28(2):166-172.
  • Lesinskiene S, Pociute K, Dervinyte-Bongarzoni A, Kinciniene O. Onychophagia as a clinical symptom: A pilot study of physicians and literature review. Sci Prog. 2021 Oct;104(4):368504211050288.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.