Les enfants surprotégés ou enfants anxieux

Quand nous éduquons nos enfants, il est très positif de leur inculquer certaines valeurs comme l'estime de soi, la solidarité et la capacité de prendre des décisions. Cependant, il n'est pas toujours bon de les protéger en excès.
Les enfants surprotégés ou enfants anxieux

Dernière mise à jour : 20 avril, 2021

La manière d’éduquer les enfants n’est pas la même aujourd’hui qu’il y a quarante ans. Actuellement, les parents ont tendance à s’inquiéter et à surprotéger leurs enfants. Cela s’avère être un problème si l’inquiétude est excessive, et peut arriver au point où les enfants ne savent rien faire par eux-mêmes. Ce phénomène est connu comme l’éducation d’enfants surprotégés.

En tant que parents, nous cherchons toujours le bien-être des enfants, mais certains pensent – à tort – qu’il est bon d’être sur leur dos en permanence. La surprotection ne permet pas aux enfants d’apprendre de leurs erreurs.

Relation parents surprotecteurs et enfants surprotégés

La parentalité surprotectrice est un phénomène actuel très commun. Il s’agit d’une méthode d’éducation dans laquelle les parents sont présents dans tous les domaines de la vie de leurs enfants. De cette manière, ils s’interposent dans le développement de leur autonomie. C’est ainsi que se développent les fameux enfants surprotégés.

Ces enfants sont éduqués d’une forme trop intense, ce qui leur impose un degré de pression très haut. C’est une éducation qui génère un haut degré d’anxiété, tant pour les parents que pour les enfants, qui sont ceux qui en souffrent le plus.

Modèle de parents surprotecteurs

Le phénomène de la surparentalité mène à une protection extrême des enfants et créé des modèles parentaux. Le premier cas correspond à ces parents qui passent tout leur temps à surveiller leurs enfants. Autrement dit, ils portent énormément d’attention aux besoins et aux désirs de leurs enfants, sont toujours disposés à les aider ou à les protéger de n’importe quel tracas.

Il existe un autre cas de figure, que l’on appelle « les parents qui coupent l’herbe sous le pied » de leurs enfants en permanence. Leur mission est de vérifier que rien ne s’interpose entre eux et leurs désirs. Ils anticipent également tous leurs désirs.

Par ailleurs, il existe d’autres types de parents surprotecteurs. D’un côté, il y a la mère qui croit que son enfant est le génie que le monde attend depuis toujours. De l’autre, il y a les parents « gardes du corps », qui sont ceux qui surprotègent et, de plus, sont extrêmement susceptibles à n’importe quelle critique envers leurs enfants.

Une mère qui éduque sa fille.

N’importe lequel de ces types de parents utilise des stratégies de même nature. Toutes ont à voir avec le fait de résoudre les problèmes et d’éviter des émotions négatives du petit. En effet, ces attitudes entraînent des enfants surprotégés, des personnes plus dépendantes et peu sûres d’elles.

Quand ils sont jeunes, les conséquences ne sont peut-être pas si évidentes. Cependant, à mesure qu’ils grandissent, ils deviennent des adolescents et des adultes peu sûrs et indécis.

Conseils pour éviter d’éduquer des enfants surprotégés

Parfois, nous sommes inconscients de nos faits et de notre influence sur le développement de l’enfant. Il est donc intéressant de connaître certains comportements et de les changer si nécessaire pour ne pas souffrir de conséquences sur le long terme. Voici quelques conseils pour éviter de tomber dans la surparentalité.

Laisser les enfants se tromper

Il existe une forte tendance des parents à éviter des frustrations à leurs enfants. Ainsi, cela s’avérera contre-productif sur le long terme. Par conséquent, il est important de permettre à vos enfants de se tromper, de les laisser commettre leurs propres erreurs. En effet, c’est pour eux une occasion d’apprendre de leurs erreurs, ils s’efforceront encore plus en essayant de nouveau.

Les enfants qui n’apprennent pas à affronter leurs erreurs ont tendance à utiliser des excuses pour se justifier et ne montrent pas de prédisposition à l’amélioration.

La parentalité excessive est un phénomène actuel très commun. Il s’agit d’une méthode d’éducation dans laquelle les parents sont présents dans tous les domaines de la vie de leurs enfants.

Pour ne pas faire des enfants surprotégés, stimuler leur autonomie

Si vous ne voulez pas élever d’enfants surprotégés, il est fondamental de favoriser leur autonomie dès le plus jeune âge. Aussi, élever des enfants en autonomie est fondamental pour qu’ils développent un sentiment de sécurité et de confiance en eux-mêmes.

Une bonne manière d’aider nos enfants est de leur assigner de petites responsabilités dès leur plus jeune âge pour qu’ils acquièrent progressivement de l’autonomie. Cela déterminera également leur personnalité.

Accompagner les enfants sans tout faire pour eux

Le fait d’accompagner les enfants ne signifie pas qu’il faut faire les choses à leur place. Cela signifie qu’il faut les appuyer. Mais aussi leur offrir l’accompagnement nécessaire dans le processus d’apprentissage, leur servir de guide et leur offrir de la sécurité.

Un jeune garçon collé aux jambes d'un adulte.

Les laisser prendre leurs décisions et renforcer leur estime de soi

Les enfants doivent savoir prendre de bonnes décisions et ne pas être de simples suiveurs d’ordres. Même s’il est important qu’ils sachent respecter l’autorité. Faire les bons choix renforcera leur estime de soi et les motivera à s’améliorer à l’avenir.

Enfin, la surparentalité ainsi que les enfants surprotégés constituent une réalité fréquente. Il est donc important de s’informer à propos des conséquences de la surprotection.

It might interest you...

Protection ou surprotection de nos enfants ?
Être parentsLisez-le dans Être parents
Protection ou surprotection de nos enfants ?

La surprotection des parents envers leurs enfants peut être à l'origine d'un sentiment injustifié de crainte à une attitude de dépendance des enfan...