Rhume pendant la grossesse : symptômes et traitement

· 3 novembre 2018
Le rhume pendant la grossesse est une maladie fréquente en hiver. Le fait de connaître les méthodes les plus efficaces pour le prévenir vous aidera à vivre votre grossesse de la meilleure manière possible.

En dépit de tous les soins pendant la grossesse, il est possible d’attraper un rhume pendant la grossesse. Cela est surtout vrai pour les périodes froides, pendant lesquelles augmentent les probabilités de contracter des maladies respiratoires.

En outre, lorsqu’une femme est enceinte, son système immunitaire se concentre principalement à la protection du bébé. Cela peut faire que celle-ci soit plus vulnérable aux virus, aux germes et aux bactéries.

L’inconvénient majeur pendant cette période est que la consommation de médicaments est limitée. C’est pourquoi il est nécessaire de tout savoir sur le rhume pendant la grossesse. Bien que cela ne soit pas une maladie grave, il peut provoquer plusieurs gênes.

Le rhume n’est généralement pas une maladie grave

Le rhume pendant la grossesse n’est -en règle générale- pas un problème très grave. Les complications surviennent dans des cas extrêmement rares. Néanmoins, il est nécessaire de savoir que l’auto-médication peut, elle, représenter un risque de taille pour le bébé.

Le paracétamol et l’ibuprofène, communément utilisés dans le cas d’un rhume commun, peuvent affecter la santé du bébé. L’ibuprofène est associé au risque de fausse couche. On relie le paracétamol à des affections neurologiques du bébé.

L’on ne doit pas non plus administrer des antihistaminiques (anti-allergiques) ni de sirop pour la toux. Pis encore, les antibiotiques, qui n’ont aucun effet sur ce type de maux.

Les médicaments ont différents effets selon l’étape de la grossesse. C’est pourquoi seul un spécialiste est compétent dans la matière.

Lisez également :
Ibuprofène pendant la grossesse : risques et alternatives

Une femme souffre de maux de tête

Symptômes du rhume pendant la grossesse

Les symptômes sont identiques à un rhume quelconque :

  • Démangeaisons ou maux de gorge.
  • Congestion nasale.
  • Température ou fièvre modérée.
  • Maux de tête.

Si les symptômes s’aggravent, il est nécessaire de vous rendre chez le médecin. Tant qu’il n’y a pas de complications, en général, l’on doit éviter toute médication.

Que faire et quoi prendre ?

Lors d’un rhume pendant la grossesse, il existe certaines méthodes qui peuvent vous soulager.

  1. Hydratation. Buvez beaucoup de liquides, de l’eau de préférence. Les jus naturels sans sucre ajouté peuvent également constituer une bonne option. Les meilleurs sont ceux de fruits qui contiennent de la vitamine C. L’on recommande également des soupes de légumes.
  2. Repos. La femme enceinte doit écouter les signaux qu’envoie son corps. Si elle sent le besoin de se reposer, elle doit le faire. Il faut également éviter le stress et la tension émotionnelle.
  3. Inhaler des vapeurs. On l’utilise pour neutraliser la congestion nasale. Deux méthodes s’offrent à nous :
    1. La manière la plus simple est de faire couler de l’eau chaude sous la douche et d’attendre que la salle de bain se remplisse de vapeur. Demeurez ensuite 10 minutes dans cette pièce avec la porte fermée.
    2. Une autre manière est de verser de l’eau chaude dans un récipient. Ajoutez-y 3 ou 4 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus. Inclinez-vous ensuite au-dessus du récipient en vous couvrant la tête avec une serviette. Ainsi, la vapeur ne s’échappe pas. Enfin, inhalez cette vapeur.
  4. Sérum physiologique. Appliquez du sérum dans le nez pour le décongestionner. L’eau de mer que l’on vend en pharmacie à cette fin fonctionne également.
  5. Boissons chaudes. Une limonade chaude avec du miel soulage les maux de gorge.
  6. Gargarismes avec de l’eau salée. Ils combattent l’infection de la gorge.
  7. Vêtements légers. Il n’est pas recommandé de se couvrir de trop. Il faut en effet que la température baisse de manière naturelle.
  8. Bains tièdes. C’est une manière sûre que la fièvre diminue.
Une femme se mouche.

Comment prévenir le rhume pendant la grossesse ?

Étant donné que le rhume peut être gênant pour la femme enceinte, et en tenant en compte de l’impossibilité de prendre des médicaments, il vaut mieux essayer de les éviter. La meilleure manière de prévenir le rhume est de mettre en pratique les conseils suivants :

  • Une bonne alimentation. L’alimentation équilibrée et riche en fruits et légumes frais est fondamentale. Ces aliments contiennent des nutriments qui renforcent le système immunitaire.
  • De l’eau. La consommation de liquides aide à nettoyer l’organisme. Elle contribue ainsi au bon fonctionnement de celui-ci. L’on recommande d’éviter les boissons sucrées ou avec de la caféine.
  • De l’exercice. Cela active la circulation et renforce le système immunitaire.
  • Se laver fréquemment les mains. Cela évite la transmission de virus et bactéries.

Est-il nécessaire d’aller chez le médecin ?

Le rhume pendant la grossesse n’a -en règle générale- aucune incidence sur le bébé. Cependant, le mal-être qu’éprouve la femme enceinte peut faire penser le contraire. Néanmoins, toute femme doit être attentive aux changements de son état de santé pendant la grossesse.

« Le rhume pendant la grossesse n’est -en règle générale- pas un problème très grave. Les complications surviennent dans des cas extrêmement rares. « 

Si la fièvre est élevée -au-dessus de 40°C-, il peut y avoir une infection des voies respiratoires. Dans ce cas, le médecin doit évaluer quel type d’antibiotiques prescrire. 

Il est essentiel de faire attention aux évanouissements ou autre symptôme que la femme enceinte ressent. Cela peut indiquer que sa santé est en danger.