La congestion nasale chez les enfants

· 18 mai 2018
Savez-vous exactement ce que signifie la congestion nasale ? Dans cet article, nous vous expliquons comment elle touche les enfants et nous vous apportons quelques conseils pour vous aider à y mettre un terme.

La congestion nasale chez les enfants est très fréquente, car les petits sont les plus vulnérables dans les cas de grippe ou de rhume. Le nez bouché est un symptôme très courant d’une infection virale, comme la rhinopharyngite ou le rhume. Si le problème persiste, cela peut être dû à une allergie.

Lors d’un rhume dû à une infection virale, l’obstruction nasale a tendance à commencer par la congestion, suivie de l’apparition de sécrétions liquides claires qui peuvent s’épaissir par la suite.

Plus l’infection est forte, plus les sécrétions peuvent devenir jaunâtres; et même parfois verdâtres. Sa couleur n’indique pas la gravité de l’infection. Si les sécrétions de votre enfant sont plus épaisses, il est recommandé de consulter un médecin.

Quelles sont les causes de la congestion nasale chez les enfants ?

L’obstruction du nez est très commune chez les enfants, particulièrement parce qu’ils ne savent pas encore comment évacuer les sécrétions nasales quand ils se mouchent seuls. Généralement légère, l’obstruction peut devenir préoccupante si elle persiste plusieurs jours. Elle peut être provoquée par :

1. Une mauvaise hygiène du nez

Une mauvaise hygiène du nez est souvent la cause de l’obstruction. Le jeune enfant respire exclusivement par le nez, donc un lavage soigneux est essentiel pour éliminer toutes les impuretés qui ne peuvent pas être libérées seules.

Cet acte quotidien aide à réduire le risque de maladies infectieuses, comme les rhumes et la rhinite allergique. Il limite également l’exposition des enfants aux menaces d’une surinfection.

La congestion nasale peut être due à une mauvaise hygiène du nez

2. Une infection virale

Les rhumes sont fréquents chez les enfants. Bien qu’ils ne contiennent pas de risque, ils génèrent une obstruction nasale qui provoque un inconfort respiratoire important.

3. Une pathologie malformative

Il existe des pathologies qui peuvent causer l’obstruction du canal du nez. Elles peuvent être unilatérales (le nouveau-né parvient seulement à respirer du côté qui n’est pas bouché) ou bilatérales (l’obstruction est complète).

« Les petits sont les plus vulnérables dans les cas de grippe ou de rhume ».

Quels sont les symptômes de la congestion nasale chez les enfants ?

Quand elle persiste, la congestion nasale devient inquiétante pour les parents. C’est un motif courant de consultation chez le pédiatre, le médecin ou l’oto-rhino-laryngologiste, afin de garantir la bonne santé de l’enfant.

L’anatomie particulière du larynx des enfants le rend spécialement sensible aux difficultés respiratoires, alors soyez très prudents. Les signes suivants sont symptomatiques d’une obstruction nasale qui nécessitent une consultation médicale :

  • Des difficultés pour manger
  • Une perte de poids
  • Une diminution de la qualité de sommeil
  • Une respiration qui provoque des ronflements
  • Une sécheresse buccale
  • Des pleurs plus fréquents

Des conseils pratiques pour la combattre

Voici quelques conseils pour vous aider à combattre la congestion nasale chez les enfants :

Humidifier son environnement

L’air sec peut aggraver la congestion. La façon la plus simple d’humidifier l’environnement est d’utiliser un vaporisateur ou un humidificateur. Ces deux appareils sont conçus pour ajouter de l’humidité dans l’air.

Les aérosols font bouillir de l’eau pour libérer de la vapeur tandis que les humidificateurs produisent de la vapeur froide.

Humidifier son nez avec des solutions salines

Les solutions salines sont l’option numéro un pour soulager naturellement la congestion nasale et faciliter l’évacuation des sécrétions nasales. On les trouve sous forme d’aérosols, de gouttes, de sprays ou d’ampoules à doses uniques.

En cas de congestion nasale, il est important de bien hydrater l'enfant

Prévenir la déshydratation

Une bonne hydratation évite les sécrétions et facilite leur expulsion. Vous devez apporter à votre enfant beaucoup d’eau et d’autres liquides comme des jus, du lait ou des soupes tout au long de la journée pour qu’il soit bien hydraté.

Lever la tête de l’enfant pendant qu’il dort

Enfin, nous vous suggérons de lever la tête de votre petit pour qu’elle soit plus haute que son corps. Cela peut faciliter la respiration lorsqu’il dort avec une congestion nasale.

Pour les bébés et les enfants, vous pouvez placer une petite serviette sous leur tête. Le lit du bébé peut aussi être incliné de façon à ce que sa tête soit toujours plus haute que le reste du corps afin de faciliter la respiration. En position couchée, la congestion nasale s’intensifie et la respiration devient difficile.

En fin de compte, la congestion nasale chez les enfants est souvent une simple gêne. Toutefois, elle peut parfois entraîner d’autres difficultés au niveau de l’ouïe et du développement de la paroleNous vous conseillons de suivre les conseils ci-dessus pour essayer d’arrêter complètement le rhume et éviter de futures complications.