Retard de règles : les différentes raisons

12 mars 2019
Un retard de règles est quelque chose que toute femme peut vivre. C'est pourquoi il est bon d'en connaître les raisons.

Un retard de règles est le premier indice d’une grossesse. Néanmoins, cette possibilité n’est pas toujours la cause. Les raisons pour lesquelles on souffre d’un retard de règles sont diverses. Celles-ci peuvent même vous être inconnues.

Toute femme peut expérimenter un retard de règles, y compris celle qui a été toujours été régulière dans ses cycles.

Lorsque le retard de règles se présente seulement pendant un mois, il n’y a pas de raisons de s’inquiéter. Si cette situation devient constante, mieux vaut consulter un médecin pour connaître la raison dudit retard.

Raisons d’un retard de règles

Grossesse

De nombreuses femmes pensent d’abord à cette option lorsque les règles se font attendre. Chez la femme qui utilise une méthode contraceptive de manière régulière, la grossesse peut quasiment être écartée. 

Certes, le premier symptôme de la grossesse est l’arrêt de la menstruation. On estime néanmoins qu’une femme enceinte sur trois présente un saignement léger pendant le premier trimestre de grossesse.

« Si la menstruation est en retard de plusieurs jours et qu’elle se présente ensuite avec un aspect différent à la normale, il y a de grandes probabilités de grossesse. »

Problèmes de stress et d’anxiété

La ponctualité du cycle menstruel peut facilement être affectée par de nombreux facteurs. Les émotions fortes et prolongées peuvent entraîner un retard de règles. Dans certains cas, l’inverse se passe : les règles ont de l’avance sur la date prévue.

En outre, il existe une forte possibilité qu’une charge considérable d’anxiété ou de stress nuise à la production hormonale. Le stress peut y compris inhiber l’ovulation. C’est pourquoi les règles ne se présentent pas.

Nombreux sont les facteurs de la vie quotidienne qui peuvent provoquer un stress extrême. Cela peut être des problèmes d’ordre financier, professionnel, familial ou des changements dans les horaires habituels de travail.

Lorsque la méthode contraceptive a échoué pendant l’acte sexuel ou que la femme a oublié de prendre la pilule, le stress généré par la peur de tomber enceinte est suffisant pour que les règles n’apparaissent pas à la date prévue.

De plus, l’anxiété contribue également à un retard de règles. Lorsque les règles n’arrivent pas, l’anxiété augmente et la situation devient un cercle vicieux. On recommande de réaliser un test de grossesse pour rompre ce cercle anxieux.

Lisez également :
Règles irrégulières pendant l’allaitement

Une femme avec son calendrier de menstruation

Maladies ou présence d’infections

Un simple virus ou des infections communes, comme une amygdalite, peuvent être responsables d’un retard de règles. La consommation de certains médicaments ou certains traitements peut également provoquer le même effet. En voici quelques-uns :

Les antibiotiques ne provoquent pas de retard de règles dans la plupart des cas. Néanmoins, ils peuvent interférer dans l’efficacité de la méthode contraceptive.

Variations du poids corporel

Lorsque le corps de la femme subit des variations brusques de poids, la régulation de son cycle menstruel s’en voit affectée. La production d’oestrogènes est favorisée par les cellules graisseuses. Il s’agit d’une hormone féminine dont la fonction est de faire mûrir les ovules.

Si on prend ou perd beaucoup de poids en peu de temps, la constitution de graisse corporelle change. Cela entraîne des altérations dans les niveaux d’oestrogènes qui, à leur tour, affectent l’ovulation et la ponctualité de la menstruation.

Activité physique excessive

Les variations menstruelles sont fréquentes chez les athlètes de haut niveau. La faible quantité de graisse corporelle, des dépenses caloriques élevées et le stress produit par les entraînements sont responsables des retards de règles chez les sportives.

Retard de règles

Hypothyroïdie ou hyperthyroïdie

Il est possible d’expérimenter des changements dans le cycle menstruel lorsque la femme souffre de problèmes de fonctionnement de sa thyroïde.

Lorsque l’on consomme des médicaments prescrits pour la thyroïde, des changements légers surviennent au niveau des hormones thyroïdiennes au niveau sanguin. Cela peut entraîner une dérégulation du cycle menstruel.

Syndrome des ovaires polykystiques

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) entraîne des irrégularités constantes dans le délai d’arrivée de la menstruation. Les femmes atteintes de ce syndrome produisent de grandes quantités d’hormones masculines appelées androgènes.

Les raisons qui peuvent entraîner un retard de règles ou l’absence totale de celles-ci pendant un mois déterminé sont très variées. Dans tous les cas, il est recommandé d’être attentive à l’apparition de nouveaux symptômes qui peuvent être le signal d’un problème de santé.