Infertilité féminine : principaux problèmes

· 16 décembre 2018
Nous vous enseignons quelles sont les principales causes d'infertilité féminine et quelles solutions sont disponibles. Connaître son évolution et ses raisons peut vous aider à prévenir de nombreux problèmes plus graves.

Les problèmes d’infertilité féminine touchent au moins un couple sur six. L’on estime que la moitié des cas d’infertilité touchent les femmes. Seulement un tiers de celles-ci souffrent d’un problème de stérilité totale.

L’on parle de problèmes d’infertilité lorsque le couple a tenté de concevoir pendant plus d’un an. L’on doit ensuite réaliser des examens cliniques, chez l’homme comme la femme. Ceux-ci déterminent de qui provient le déficit. Il est possible que cela vienne des deux.

La plupart des problèmes d’infertilité féminine peuvent être résolus. L’on estime que jusqu’à 65 % de ces cas peuvent être solutionnés. Le degré d’efficacité des traitements est aujourd’hui très élevé.

Le diagnostic des problèmes d’infertilité féminine

Afin de réaliser le diagnostic de problèmes d’infertilité féminine, l’on doit réaliser un examen physique complet. Cela inclut également une évaluation minutieuse du dossier du patient. Ainsi que plusieurs analyses pour déterminer ce qu’il se passe.

Les principaux moyens pour diagnostiquer les problèmes d’infertilité féminine sont :

  • Examen d’urine ou de sang. Il permet de déterminer s’il existe des problèmes hormonaux, des difficultés de la thyroïde ou des infections.
  • Échantillon de glaire cervicale. Cela permet de détecter s’il y a problème d’ovulation ou non.
  • Examen avec un laparoscopeCela permet de visualiser de possibles obstructions, adhérences ou tissus cicatriciels. Il est réalisé à l’aide d’un petit télescope. Il sert à détecter de possibles anomalies dans l’utérus. Grâce à cet examen, l’on détermine s’il y a des problèmes dans les ovaires ou dans l’utérus.
  • La sonohystérographie. Elle permet de détecter des problèmes dans l’utérus. C’est une échographie avec constraste.
  • Examen du bassin et des seins. C’est un examen de ces zones pour évaluer leur état.

Les principales causes des problèmes d’infertilité féminine sont :

  • Difficultés d’ovulation,
  • Endométriose,
  • Ovules de mauvaise qualité,
  • Syndrome de l’ovaire polykystique,
  • Obstruction des trompes de Fallope.

Lisez également :
La sonohystérographie : nouvelle méthode d’étude de la cavite utérine

Une femme souffre de douleurs dans le bas ventre

Problèmes d’ovulation

Ils surviennent lorsque les ovules ne parviennent pas à maturité. Également lorsque les ovaires ne sont pas capables de libérer correctement les ovules. C’est l’un des problèmes les plus communs dans les cas d’infertilité féminine.

Les symptômes les plus courants sont les règles peu fréquentes ou absentes. Mais aussi le faible saignement ou trop abondant. Il est également habituel qu’il n’y aie pas de gènes avant les règles. Entre 30 et 40 % des femmes surmontent ce problème avec un traitement.

« La plupart des problèmes d’infertilité féminine peuvent être traités. »

Endométriose

Cela survient lorsque le tissu des parois de l’utérus croît en dehors de celui-ci. Dans de nombreux cas, un tel problème n’entraîne aucun symptôme. Le cas échéant, le plus courant est une douleur intense pendant les règles ou les relations sexuelles.

L’on peut également noter des saignements abondants ou inhabituels et une douleur au bassin.

Le principal traitement pour ce problème est la chirurgie. Environ 30 % des femmes atteintes d’endométriose parviennent à concevoir après un traitement.

Ovules de mauvaise qualité

C’est l’un des problèmes d’infertilité féminine qui est le plus courant. Après 35 ans, la quantité et la qualité des ovules diminuent visiblement. Ainsi, lorsque l’ovule produit est de mauvaise qualité, la conception est rendue impossible.

En règle générale, l’on prescrit un traitement avec des médicaments pour la fertilité. Les femmes qui s’y soumettent ont de bonnes probabilités de concevoir. Environ 55 % y parviennent.

Syndrome de l’ovaire polykystique

Ce problème se manifeste lorsque les petits follicules des ovaires ne parviennent pas à maturité. Il est ainsi difficile que les ovules soient libérées. Les principaux symptômes sont des règles très irrégulières. Mais aussi une croissance excessive du duvet, l’obésité et l’acné.

Une femme se tord de douleur

Il existe de nombreuses solutions à ce problème -des changements dans le style de vie à la chirurgie. La plupart des femmes obèses qui parviennent à perdre du poids finissent par ovuler normalement. Les chirurgies ont jusqu’à 50 % d’efficacité.

Obstruction dans les trompes de Fallope

Les trompes de Fallope peuvent être obstruées par des infections sexuellement transmissibles, une maladie pelvienne inflammatoire et des chirurgies de stérilisation. S’il y a obstruction, l’ovule ne peut pas être fécondé, ou n’arrive pas jusqu’à l’utérus.

La principale solution à ce problème est la chirurgie. Les résultats dépendent de l’âge et de l’état de santé.

Pour environ 30 % des problèmes d’infertilité féminine, l’on ne parvient pas à identifier la cause. Dans ces cas, il n’y a pas de symptômes. Souvent, elles parviennent à résoudre le problème en changeant de style de vie.