Récupération post-partum: prendre un an pour se remettre sur pied

Contrairement aux croyances et idées reçues, la récupération post-partum prend bien plus de temps qu'on ne l'imagine pour surmonter tous les changements!
Récupération post-partum: prendre un an pour se remettre sur pied

Dernière mise à jour : 23 octobre, 2021

Savez-vous combien de temps vous devez consacrer à votre récupération post-partum? Selon une étude réalisée par l’université britannique de Salford, vous devez allouer un an pour récupérer. Cette recherche montre que, contrairement à la croyance populaire, vaincre la puerpéralité ne suffit pas.

Cela signifie que 45 jours ou 6 semaines ne suffisent pas du tout pour remettre sur pied le corps et l’esprit après l’accouchement. Après la naissance, il y a effectivement beaucoup de sentiments et d’inquiétudes qui nous envahissent. Un nouveau monde est présent devant nos yeux.

Pour cette raison, le Dr Julie Wray s’est consacrée à interviewer des mères qui sont à divers stades. La conclusion? La période de récupération standard définie n’est rien de plus qu’un fantasme. En effet, se remettre de l’accouchement peut prendre jusqu’à douze mois.

Récupération post-partum: qu’est-ce que cela implique?

Quand on parle de récupération post-partum, on ne se réfère pas seulement au plan physique, mais aussi au plan mental. De nos jours, il y a une pression pour être une bonne mère. Il s’agit essentiellement de comprendre et de répondre correctement aux besoins du bébé.

Ce n’est pas tout, car à cela il faut nécessairement ajouter d’autres conditionnements tels que l’angoisse, le besoin de retourner – prématurément – au travail. Ainsi, comme si rien ne s’était passé entre les deux. Comme si les changements physiques, hormonaux, émotionnels et de vie n’existaient pas.

Une maman qui joue avec son bébé.

La science soutient la position des mères. La puerpéralité ne se réduit pas à 40 jours. En effet, la période post-partum n’est pas comprise seulement comme la récupération de l’utérus. Le post-partum, c’est autre chose, cela va bien plus loin que cette simplification de l’événement.

Entre hormones et allaitement

La jeune mère a besoin de temps pour que tout son système hormonal se normalise. Plus particulièrement – encore plus s’il s’agit d’une nouvelle maman – il faut plusieurs mois pour s’adapter à la maternité. De nouveaux rythmes, de nouvelles habitudes, garder un œil sur un bébé vulnérable 24 heures sur 24 n’est pas une mince affaire.

L’allaitement doit également être considéré comme faisant partie de la période post-partum. Dans de nombreux cas, cela dure des mois, dans la plupart des cas un an et dans de nombreux autres jusqu’à deux ans. Pour cette raison, la femme vit une étape particulière au-delà de la fameuse puerpéralité.

D’où cette nouvelle conception scientifique de la période post-partum. Sans aucun doute, les femmes ne subissent pas seulement des changements corporels. Elles sont également exposées à un tourbillon d’émotions conflictuelles, difficiles à assimiler.

Bien sûr, la récupération après l’accouchement varie d’une femme à l’autre. Tous les corps ou esprits n’agissent pas ou ne réagissent pas de la même manière. Cependant, la réalité est qu’il est difficile pour un être de s’adapter à autant de changements en si peu de temps.

Une mère qui joue avec son bébé dans la nature.

Certes, il n’est pas facile de soigner son corps et d’équilibrer les sentiments face à un nouvel être qui, à son tour, possède un nouveau corps et une nouvelle réalité. La jeune maman doit également faire face à son nouveau rôle de femme et de mère.

Le plus de la récupération post-partum: les changements physiques

Il y a plusieurs changements physiques qui se produisent pendant la période connue sous le nom de récupération post-partum. Ce peut être les suivants:

  • Normalisation de la région abdominale.
  • Récupération du plancher pelvien.
  • Oedème.
  • Cellulite.
  • Saignements.
  • Fatigue.
  • Douleurs ou courbatures constantes.

Comme vous pouvez le voir, il y a énormément de choses à gérer après avoir donné la vie. Pour cette raison, la découverte de l’Université de Salford (Angleterre) ne semble pas déraisonnable. De toute évidence, le post-partum est un processus complexe à surmonter si rapidement.

Par conséquent, ne vous inquiétez pas si vous sentez que le temps passe et que votre corps ou votre esprit ne se sent toujours pas optimal. Respectez votre temps et ne vous précipitez pas. Profitez de votre enfant et essayez de récupérer de la meilleure façon. Pour votre enfant, pour votre famille, mais surtout pour vous.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 mythes sur le post-partum
Être parents
Lisez-le dans Être parents
10 mythes sur le post-partum

Les mythes entourant le post-partum sont nombreux, comme ceux liés à l'allaitement, à l'hygiène, à l'activité physique et à la sexualité.