Recettes riches en iode pour le second trimestre de grossesse

2 mai 2019
Si vous avez besoin d'incorporer de l'iode à votre alimentation, et que vous manquez de créativité en matière de recettes, voici la solution. Être Parents vous propose quelques recettes riches en iode pour le second trimestre de grossesse.

Pendant la grossesse, il faut prendre en compte chaque détail afin de garantir le bien-être de la femme enceinte. Bien sûr, l’alimentation en fait partie. Parmi les nutriments dont une femme enceinte a besoin, on trouve l’iode. Voici donc quatre recettes riches en iode pour le second trimestre de grossesse.

Contrairement aux trois premiers mois, à ce stade, les besoins caloriques de la future maman augmentent légèrement. En effet, le bébé commence à accélérer sa phase de croissance et la maman va envoyer davantage de ses nutriments au petit.

Par ailleurs, la prise de poids la plus visible débute, ce qui nécessitera logiquement plus d’énergie de la part de la future maman pour se déplacer.

Quelles sont les doses d’iode dont une femme a besoin pendant sa grossesse ?

Les fonctions de l’iode dans l’organisme d’une femme enceinte sont diverses. Les principales sont liées à la régulation de la glande thyroïde ainsi que la production des hormones thyroïdiennes. Cela est essentiel pour éviter de nombreuses complications de santé qui peuvent résulter de l’hypothyroïdisme.

Cependant, il existe également d’autres fonctions relatives au développement cérébral du fœtus, la maturation de l’intelligence et des sens ainsi que l’absorption de nutriments dans l’organisme de la maman.

Les femmes enceintes et allaitantes doivent consommer environ 250 grammes d’iode supplémentaires par jour. En plus de ceux qu’elles ingèrent habituellement. Tandis que la moyenne des calories additionnelles quotidiennes tourne autour de 350 calories. A ce stade, le bébé augmente son poids de 25 grammes à plus de 700 grammes.

L’Organisation Mondiale de la Santé indique le sel iodé et la ‘iodation universelle du sel’ pour garantir son apport chez les femmes enceintes. Néanmoins, des suppléments peuvent être encore nécessaires pour atteindre la dose recommandée. Cela doit bien sûr être évalué par le médecin.

Les recettes riches en iode pour le second trimestre de grossesse sont bénéfiques aussi bien pour la mère que pour le bébé.

Les lentilles aux légumes font partie des recettes riches en iode.

4 recettes riches en iode pour le second trimestre de grossesse

1. Lentilles aux légumes au four

Ingrédients

  • 2 poireaux
  • 2 pommes de terre
  • 1 oignon
  • 1 poivron
  • 3 courgettes
  • 2 carottes
  • 1 branche de céleri
  • 1 tasse de lentilles
  • 3 clous de girofle
  • 1 cuillère à soupe de citron pressé
  • 6 cuillères de bouillon de légumes

Préparation

  1. Préchauffer le four à 175°C environ et piquer les clous de girofle dans l’oignon.
  2. Mettre ensuite les lentilles dans une terrine avec l’oignon et le bouillon de légumes. Recouvrir puis laisser une heure au four.
  3. Sortir l’oignon et retirer les clous de girofle. Ensuite, le couper en morceaux et le remettre dans la terrine avec les légumes lavés, épluchés (le cas échéant) et coupés en morceaux.
  4. Remuer comme il faut puis assaisonner selon le goût.
  5. Recouvrir et laisser au four une heure de plus.
  6. Enfin, ajouter le jus de citron et servir.
Le riz à la viande fait partie des recettes riches en iode pour la grossesse.

2. Recettes riches en iode : riz à la tomate et au poulet

Ingrédients (pour 2 portions)

  • 1 tomate
  • Sel (une pincée)
  • 1 tasse de riz
  • 2 filets de blancs de poulet
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • facultatif : 1 pincée de poivre noir

Préparation

  1. Cuire le riz comme vous en avez l’habitude ou au micro-ondes. Si vous choisissez ce dernier, suivre les instructions du paquet.
  2. Ensuite, cuire le poulet à la plancha avec un peu d’huile d’olive. Ajouter également du sel et du poivre.
  3. Laver, éplucher puis couper les tomates.
  4. Servir le tout dans un bol : d’un côté le riz, de l’autre les tomates et enfin la viande.

Conseil : vous pouvez aussi ajouter quelques feuilles de salade, de cardes ou d’épinards. Ou alors une salade qui contient l’un de ces végétaux. Tous sont d’excellents compléments à ces recettes riches en iode pour le second trimestre de grossesse.

« Les femmes enceintes et allaitantes doivent consommer environ 250 grammes d’iode supplémentaires par jour en plus de ceux qu’elles ingèrent habituellement »

3. Salade de feuilles vertes avec un croustillant de céréales

Ingrédients

  • Miel
  • Coing
  • Huile d’olive
  • Sauce soja ou tamari
  • 100 grammes de céréales en flocons
  • 100 grammes de fromage de chèvre
  • 1 sachet de légumes à feuilles vertes mélangés: cardes, épinards, laitue, etc.

Préparation

  1. Chauffer une poêle à frire avec de l’huile d’olive à feu moyen. Lorsqu’elle est chaude, ajouter les flocons de céréales puis remuer jusqu’à ce qu’ils soient cuits. Le but est de les rendre le plus croustillant possible.
  2. Après 4-5 minutes, ajouter le fromage de chèvre en tranches et augmenter le feu à moyen-vif. Mélanger ensuite quelques minutes.
  3. Dans un grand saladier, disposer le mélange de feuilles vertes, les dès de coing puis les céréales avec le fromage.
  4. Pour la vinaigrette : mettre 5 cuillères à soupe d’huile d’olive, 3 cuillères à soupe de sauce soja, une cuillère à soupe de miel et un peu de sel.
  5. Mélanger jusqu’à ce que cela devienne homogène.
  6. Enfin, verser la sauce sur la salade et remuer avant de déguster.
Le jus d'ananas et de carotte est l'une des recettes riches en iode pour la grossesse.

4. Recettes riches en iode : jus d’ananas à la carotte

Ingrédients

  • 1 citron
  • 250 grammes d’ananas
  • 1 kilo de pomme verte
  • 250 grammes de carotte

Préparation

  1. Éplucher les fruits.
  2. Les couper ensuite en petits morceaux.
  3. Mixer le tout pendant 1 minute ou 2.
  4. Laisser finalement refroidir au réfrigérateur puis servir.

Ces recettes riches en iode pour le second trimestre de grossesse ne représentent que quelques manières d’incorporer ce nutriment dans notre alimentation quotidienne. Afin de connaître la quantité adéquate pour chaque femme, l’idéal est de consulter un médecin et de réaliser les examens appropriés.