5 situations à éviter pour préserver le sommeil de votre enfant

· 16 novembre 2017

Il y a des situation à éviter afin de parvenir à endormir et à préserver le sommeil de votre enfant.

Faire en sorte que nos enfants s’endorment tôt et dans le calme est ainsi un des plus grands défis auxquels sont confrontés les parents. Et sans le savoir, nous commettons souvent des erreurs au moment de les coucher.

Les enfants ont une énergie qui nous semble parfois inépuisable. Ils se lèvent tôt, jouent, s’amusent et au moment d’aller dormir, ils ont de nouvelles idées pour continuer à chahuter.

Quand le sommeil ne vient pas, on oublie vite les vieilles habitudes qui veulent que les enfants se couchent de bonne heure. Les parents des petites marmottes n’ont pas non plus la tâche facile. Il leur arrive d’avoir les mêmes problèmes de sommeil.

Le repos est essentiel aux enfants pendant leur croissance. C’est pendant les heures de sommeil de votre enfant que le corps se régénère et profite de sa journée. Le repos stimule la mémoire et permet aux enfants de récupérer sur le plan physique et mental.

Des études sur le sommeil des enfants ont prouvé que c’est parfois la faute des parents si les petits n’arrivent pas à trouver le sommeil.

Les situations à éviter pour préserver le sommeil de votre enfant

Une petite fille couchée avec un smartphone

Voici les erreurs que vous pouvez faire ayant un effet négatif sur le sommeil de votre enfant :

1. Vous n’avez pas de routine du soir

Quand les enfants grandissent, de nombreux parents pensent qu’il n’est plus nécessaire d’avoir un rituel de coucher. Pourtant, cela est indispensable afin que votre enfant forme ses habitudes.

Il faut l’orienter vers des activités relaxantes. Par exemple, donnez-lui un bain à l’eau tiède ou un massage. Caressez-lui la tête. Baissez les lumières ou lisez-lui une histoire. Ce sont des habitudes qui l’apaisent et la calment. Il s’endormira vite et profondément.

2. Vous le couchez trop tard

Entre 3 et 7 ans, les enfants devraient dormir au moins neuf à dix heures par jour. C’est une des raisons pour lesquelles les pédiatres recommandent aux parents de suivre une routine. Grâce à ce rituel, on fixe plus facilement des horaires et on prépare des activités avant le coucher.

Si votre petit ne dort pas assez, il sera de mauvaise humeur et somnolera toute la journée. C’est pour ça que vous devez le coucher avant neuf heures du soir. Faites-le tous les jours. Son corps s’y habituera et son horloge interne se préparera au sommeil toujours à la même heure.

3. Il est trop stimulé dans son lit

Les nouvelles technologies sont partout. Si vous emportez votre téléphone portable dans la chambre ou si vous laissez votre enfant jouer avec au moment d’aller se coucher, il faut changer vos habitudes.

De la même manière, si vous mettez un dessin animé à la télé ou le volume très fort, vous stimulez l’attention de votre enfant et sa fatigue se dissipe. Créez plutôt un espace tranquille et agréable pour lui permettre de se détendre et de se préparer au sommeil.

Maman et papa devront aussi faire attention à ces deux dernières situations à éviter :

4. Vous le couchez dans votre lit

Une petite fille endormie

Il faut que cela arrive le moins souvent possible. Si vous habituez un enfant à dormir dans le lit de ses parents, vous lui refusez la possibilité de créer ses propres habitudes de sommeil. Il ne voudra alors plus dormir si ses parents ne se couchent pas en même temps que lui et ne passent pas la nuit à ses côtés.

Ce sera ensuite la croix et la bannière chaque soir pour le transporter dans son lit sans le réveiller. Il pourrait aussi avoir peur d’être seul.

Le mieux est de suivre sa routine du soir dans sa chambre, de l’accompagner dans son lit et de lui parler doucement pour qu’il se sente en sécurité dans son lit.

5. Vous manquez de constance

En tant que parent, votre rôle est d’offrir un cadre et de bonnes habitudes à votre enfant. Vous ne pouvez pas lui demander quelque chose un soir et oublier le lendemain. La clé, ce n’est pas la manière de le coucher, mais le fait de s’y tenir.

Il est également important de communiquer avec votre enfant. Dites-lui à quelle heure il doit se coucher. Faites en sorte que ce ne soit pas une corvée.

Tout comme ils doivent apprendre à manger, se laver et s’habiller, nos enfants doivent apprendre à bien dormir. C’est important pour leur croissance. En effet, le cerveau se développe, récupère de l’énergie et absorbe les connaissances pendant les heures de sommeil de votre enfant.

Donnez-lui tout votre amour et expliquez-lui qu’il est nécessaire de dormir. Votre enfant vous remerciera un jour.