Questions sur l'échographie pendant la grossesse

Quels sont les doutes les plus courants sur l'échographie de grossesse? Quelle est la fonction de cet examen? etc... Nous répondons à vos questions.
Questions sur l'échographie pendant la grossesse
Leidy Mora Molina

Rédigé et vérifié par l'infirmière Leidy Mora Molina.

Dernière mise à jour : 15 décembre, 2022

Pendant la grossesse, de nombreuses questions surgissent dans nos têtes. Parmi elles, il y a des doutes liés à l’échographie pendant la grossesse. Mais quelle est la fréquence et la fonction de ce test de diagnostic ? En savoir plus sur ce sujet ci-dessous!

L’échographie est une méthode d’imagerie diagnostique, dans laquelle des ondes sonores à haute fréquence sont utilisées pour observer les tissus internes. Dans le cas de la femme enceinte, il s’agit d’observer le bébé qui grandit.

Les images obtenues permettent au spécialiste de voir l’anatomie du bébé et son développement tout au long des 9 mois. Ainsi que d’autres structures telles que le placenta et le liquide amniotique. De cette façon, les complications possibles peuvent être diagnostiquées en temps opportun.

Quelles sont les questions les plus fréquentes sur l’échographie pendant la grossesse?

Les échographies pendant la grossesse sont généralement effectuées à travers l’abdomen. L’exception est la première, qui se fait avant 10 semaines de gestation, dans laquelle le spécialiste utilise la voie transvaginale pour la réaliser.

Cependant, comme tout ce qui concerne la grossesse, l’échographie peut causer certaines inquiétudes chez les mères. Nous répondons donc aux questions les plus courantes.

1. Quel est le rôle de l’échographie pendant la grossesse ?

Dans un premier temps, il s’agit de confirmer la grossesse, la localisation, l’âge gestationnel, le nombre d’embryons et la normalité de l’utérus et des tissus formés, comme le sac amniotique et le placenta.

Ensuite, elle permet d’évaluer la croissance du bébé, la position fœtale, l’emplacement du placenta et la quantité de liquide amniotique. Pour cette raison, plusieurs échographies sont réalisées tout au long de la grossesse.

Echographie de grossesse.

2. Quel professionnel est en capacité de réaliser cet examen ?

Cette procédure n’est effectuée que par des professionnels spécialisés, tels que des obstétriciens ou des radiologues. L’observation et la capture de ces images nécessitent une formation professionnelle. C’est pourquoi votre propre médecin les effectuera ou vous indiquera un centre spécifique où le faire.

3. L’échographie est-elle nocive pour la mère et le fœtus ?

L’échographie est un test de grossesse simple et non nocif. Comme les ultrasons sont utilisés et que les rayonnements ionisants tels que les rayons X ne sont pas utilisés, ils sont considérés comme sûrs pendant la grossesse.

Par conséquent, vous ne devriez pas avoir peur de passer des échographies à ce stade. Car jusqu’à présent, aucun effet indésirable causé par les ultrasons n’a été détecté ni pour la mère ni pour le bébé.

4. Quels sont les types d’échographie ?

Les types d’échographies effectuées pendant la grossesse comprennent :

  • Échographie 2D : on observe des images en niveaux de gris. C’est la plus utilisée par les obstétriciens.
  • Échographie Doppler : le Doppler couleur est généralement utilisé pour l’étude circulatoire dans les veines et les artères, car on observe les fluides en mouvement. D’autre part, le Doppler pulsé étudie les vaisseaux sanguins et le cœur.
  • Échographie 3D et 4D : grâce à elles, il y a une meilleure visualisation fœtale et la forme et le volume du bébé sont clairement évalués. De son côté, l’échographie 4D permet d’observer les mouvements de l’enfant en temps réel.

5. Quels soins préalables dois-je effectuer avant une échographie de grossesse ?

Etant donné que l’échographie est une procédure simple, vous n’avez pas besoin d’une préparation préalable exhaustive. Bien sûr, il convient de ne pas appliquer de crèmes hydratantes 24 heures avant l’examen sur la région abdominale. Car certains produits rendent difficile la transmission des ultrasons. De plus, il est important de porter des vêtements confortables pour faciliter le processus.

6. Dois-je avoir la vessie pleine pour l’échographie ?

Cette exigence est importante pour la réalisation de toute échographie abdominale chez les femmes non enceintes. Cependant, pendant la grossesse, ce n’est pas nécessaire. En effet, le bébé est entouré de liquide amniotique, ce qui permet de visualiser un bon rebond des images. Les échographies intravaginales, telles que celles pratiquées au cours du premier trimestre de la grossesse, ne nécessitent pas une vessie pleine.

7. Peut-on observer les anomalies congénitales à l’échographie ?

Cela dépend de l’altération génétique du fœtus. Si l’anomalie affecte l’anatomie de l’organe ou du tissu atteint, il est observable, notamment en échographie 3D et 4D. Au contraire, si l’altération n’affecte que la fonction d’un organe et n’intervient pas sur sa morphologie, alors elle ne peut pas être détectée par ultrasons.

Photo d'une échographie de grossesse dans les mains de la femme.

8. Combien d’échographies dois-je réaliser pendant la grossesse ?

Le nombre total d’échographies nécessaires pendant la grossesse dépend de son évolution. En ce sens, la Société espagnole d’obstétrique et de gynécologie recommande d’effectuer systématiquement 3 échographies lors d’une grossesse à faible risque, réparties comme suit :

  • Première échographie : entre les semaines 11 et 14, pour détecter la vitalité embryonnaire et le nombre d’embryons.
  • Deuxième échographie : entre les semaines 18 et 22, dite échographie morphologique.
  • Troisième échographie : entre les semaines 32 et 36, on observe la position fœtale, la localisation du placenta et la quantité de liquide amniotique.

9. Les résultats de l’échographie sont-ils fiables ?

Bien que chaque jour les progrès technologiques permettent une meilleure portée diagnostique grâce à l’échographie, certains facteurs peuvent affecter les résultats. Par exemple, l’expérience du spécialiste, la position fœtale ou l’obésité de la mère, entre autres, peuvent affecter l’interprétation correcte. Même ainsi, il est considéré comme un test de diagnostic assez fiable.

10. Puis-je être accompagnée lors de l’échographie ?

Ce n’est pas une démarche qui nécessite un accompagnement. Dans tous les cas, les mères décident généralement d’aller avec leur partenaire ou un autre membre de la famille. C’est pourquoi un compagnon peut vous accompagner dans la plupart des centres.

L’importance de l’échographie pendant la grossesse

Les échographies tout au long de la grossesse servent de guide au médecin pour évaluer son évolution. De plus, dans les cas où des altérations traitables sont observées, le professionnel pourra intervenir en temps opportun pour maintenir le bien-être de la mère et du bébé. Il pourra également rassurer la maman en connaissant l’état du bébé.

En ce sens, cette étude devient un outil de diagnostic d’une grande importance dans les soins prénataux. C’est une procédure utile et pratique qui ne met pas en danger la santé du couple mère-enfant.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le sommeil pendant les différents trimestres de grossesse
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Le sommeil pendant les différents trimestres de grossesse

Pendant les 9 mois de la grossesse, beaucoup de changements se produisent dans le corps de la femme et le sommeil en fait également partie.



  • Gonzales, A (2009). Ecografía en obstetricia. España. Anales de Pediatría Continuada Vol. 7. Núm. 1. Páginas 39-44 (Febrero 2009).
  • Nazario, C. (2011). La importancia de la ecografía a las 11+0 a 13+6 semanas de embarazo. Actualización. Perú. An Fac med. 2011;72(3):211-5.
  • USAID (2018). Recomendaciones de la OMS sobre atención prenatal para una experiencia positiva del embarazo: Ecografía. Recuperado de: https://www.mcsprogram.org/wp-content/uploads/2018/07/WHO-MCSP-UltrasoundBriefer_A4_SP.pdf

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.