Qu’est-ce que la stimulation socio-émotionnelle ?

20 janvier 2018
La stimulation socio-émotionnelle aide le bébé à s'adapter à son environnement en fonction de ce qu'il ressent. Chaque fois qu'il fait un nouveau mouvement ou une nouvelle activité, il ressent de nouvelles émotions. Il peut être anxieux, heureux ou effrayé. La manière dont il réagit à ces nouvelles situations et émotions est fondamentale et contribue à construire sa personnalité d'enfant, puis d'adulte.

La stimulation socio-émotionnelle du bébé commence dès ses premiers jours de vie. Sa relation avec son environnement et son entourage en dépend. C’est pour cette raison qu’il faut veiller à bien le stimuler. Après sa naissance, le bébé traverse une série de changements sur le plan biologique auxquels il doit s’adapter.

Les parents et la famille doivent aider l’enfant à surmonter les premiers obstacles sur son chemin. Chaque nouvelle situation exige du bébé une réponse biologique et émotionnelle immédiate. En effet, ce sont ces réactions qui lui permettent de s’adapter à son environnement et à son entourage. C’est ce qu’on appelle le développement socio-émotionnel.

Le bébé apprend et se développe au fil des expériences. C’est pour cette raison qu’il est important de lui faire faire des exercices de stimulation socio-émotionnelle en toutes circonstances et dès le plus jeune âge. Cela devrait lui permettre de mieux comprendre ses propres émotions et de construire sa personnalité.

La stimulation socio-émotionnelle aide le bébé à développer sa personnalité.

Comment faire de la stimulation socio-émotionnelle ?

La plupart des activités que nous faisons spontanément avec les bébés sont idéales pour les stimuler. Ce n’est donc pas difficile. Il y a de nombreux exercices que vous pouvez faire faire à votre bébé pour stimuler ses émotions et l’aider à s’adapter à son environnement.

Les premiers mois, on stimule surtout le bébé en lui faisant faire différents mouvements ou prendre des positions. On lui apprend également à avoir des habitudes : alimentation, hygiène et sommeil. Sans même s’en rendre compte, on favorise ses réactions à chaque sensation. Quand on observe son bébé plus attentivement, on peut commencer à remarquer toutes ces choses.

Voici les conseils des spécialistes en matière de stimulation socio-émotionnelle :

  • Dès les premières semaines, faites faire à votre bébé des exercices d’équilibre, en le posant brièvement dans une position dont il n’a pas l’habitude. Par exemple, couchez-le sur le côté ou sur le ventre ou tenez-le debout.
  • Profitez du moment intime de la tétée pour parler à votre bébé, le caresser et tisser un lien étroit avec lui. Regardez-le dans les yeux et souriez-lui. C’est très important pour vous deux.
  • Veillez à ce que votre bébé ait des habitudes : repas, hygiène et sommeil. C’est sa manière de gérer son environnement.
Sourire et parler au bébé le stimule.

  • Laissez votre bébé suivre des yeux vos mouvements. Encouragez cette habitude en faisait des jeux avec lui.
  • Faites des grimaces et des mouvements de visage devant lui pour qu’il essaye de vous imiter. Vous pouvez aussi faire des gestes, comme hocher la tête ou saluer de la main. Ce sont des gestes utiles et que le bébé n’a pas de mal à imiter.
  • En grandissant, le bébé pourra s’entrainer à refaire les mêmes gestes avec ses jouets. Par exemple, il aura envie d’habiller, de coiffer ou de nourrir ses poupées.
  • Expliquez-lui pourquoi il ressent telle ou telle sensation : par exemple, s’il a mal ou s’il a froid. Cela va l’aider à comprendre ce qui se passe dans son corps.
  • A environ deux mois, le bébé commence à montrer qu’il coopère quand on l’habille ou qu’il mange. Il peut lever les pieds, passer les mains dans les manches et attraper son biberon. Laissez-le faire.
  • En fonction de son âge, on peut faire participer l’enfant à des tâches quotidiennes pour favoriser son autonomie.
  • Aidez votre bébé à connaitre ou reconnaitre les personnes qui l’entourent. Dites-lui combien vous êtes dans la pièce. Présentez-lui la personne en lui donnant le prénom et le lien familial qui les unit. Vous pouvez aussi lui demander de retrouver telle ou telle personne dans la pièce. Il va chercher du regard et montrer quelqu’un du doigt.
  • Il est important de toujours tout expliquer, surtout les sensations et les noms des objets et des personnes de son environnement. Le bébé va intégrer les informations petit à petit.

A quinze mois, le bébé commence à montrer sa personnalité. Cela signifie qu’il a été bien stimulé et qu’il a appris à gérer différentes situations.

Enfin, c’est à partir de cet âge qu’il développe son identité. Il n’a donc pas besoin de la même stimulation socio-émotionnelle. Il sera plus indépendant. Par exemple, il pourra décider de suivre l’exemple qu’on lui montre ou de faire à sa guise. Il deviendra peut-être plus égocentrique et plus insistant.

 

 

A découvrir aussi