L’importance de mettre le bébé sur le ventre

· 2 janvier 2018
La position consistant à mettre le bébé sur le ventre est celle qui améliore sa forme physique et l'aide à atteindre les capacités dont il a besoin pour se transformer en un être plus indépendant. Si vous voulez avoir plus d'informations sur ce sujet, continuez votre lecture !

Bébé sur le ventre pour le rendre plus fort

Dès que votre enfant est réveillé, couchez-le sur le ventre. Cette position l’aidera à renforcer la musculature de ses épaules, de son cou, de ses bras et de son dos. 

Grâce à cette position, il aura l’opportunité d’avoir un contrôle céphalique lui permettant de lever la tête tout seul ; il utilisera ensuite ses mains pour relever sa poitrine, jusqu’à réussir à se mettre à quatre pattes.

Une position qui lui permet d’observer le monde

En étant allongé sur le dos, votre enfant n’aura qu’une perspective très limitée de tout ce qui l’entoure. Il ne pourra voir que ce qui se trouve devant lui et au-dessus de sa tête.

Plus vous coucherez votre bébé sur le ventre, plus il se « renforcera » et plus il aura la possibilité d’élargir son champ visuel.

Il observera tout ce qui se trouve autour de lui et tournera sa petite tête dans tous les sens pour regarder ce qui lui plaît. Il pourra aussi pivoter pour mettre sa tête là où ses pieds se trouvaient quelques instants plus tôt et ainsi voir les choses qui étaient auparavant derrière lui.

La position du bébé sur le ventre l’encourage à être indépendant

bébé couché sur le ventre

Si votre enfant n’arrive pas à se déplacer tout seul, ne lève que très peu la tête et si, quand vous le portez, vous devez le tenir en-dessous des aisselles comme un nouveau-né, il continuera à être dépendant de vous.

En revanche, quand il réussira à rester plus longtemps sur le ventre, il comprendra qu’il n’a pas besoin de vous pour s’étirer et pour attraper les peluches qui se trouvent loin de lui. Ceci sera le début de son indépendance.

Cette position stimule le développement de ses capacités motrices globales

Mettez votre bébé sur le ventre chaque fois que vous le pouvez pour favoriser le développement de ses capacités psychomotrices globales, celles qui impliquent la locomotion et la mobilité de la partie inférieure de son corps, plus spécifiquement de ses jambes.

En étant sur le ventre, votre bébé apprendra que s’il pousse un peu avec ses pieds et fait un effort avec ses avant-bras, il sera capable de se déplacer vers n’importe quel endroit. Il découvrira ensuite qu’il peut s’asseoir et avancer à quatre pattes.

L’importance de mettre le bébé sur le ventre

Placez votre bébé sur le ventre plusieurs fois par jour ; pour ne pas qu’il se fatigue, alternez avec la position sur le dos, sur le côté et dans vos bras.

S’il lève à peine la tête, établissez trois horaires d’exercices et répartissez-les dans la journée. Dédiez environ 10 minutes à chacun d’eux.

La surface sur laquelle vous le couchez doit être dure : le sol est l’endroit idéal car il n’y a pas le moindre danger qu’il en tombe.

Placez une couverture sur le sol pour qu’il n’ait pas froid et couchez le bébé à cet endroit pendant toute la durée de l’exercice.

Attention! Les moments d’activité ne doivent pas être une punition pour lui.

Si vous mettez votre bébé sur le ventre et le laissez dans cette position sans lui accorder d’attention, il commencera à pleurer à chaudes larmes. Ainsi, chaque fois que ce petit moment pour renforcer son corps arrive, placez des peluches et des jouets de tous types devant lui afin de le stimuler.

C’est à travers le jeu et uniquement à travers le jeu que l’enfant ou l’adulte, en tant qu’individus, sont capables d’être créatifs et d’utiliser toute leur personnalité ; or, c’est en étant créatif que l’individu se découvre lui-même.

-Donald Winnicott-

Vous devrez aussi vous allonger sur le sol et lui parler avec enthousiasme pour qu’il ressente moins de pression et soit plus motivé pour lever la tête.

À intervalles réguliers, vous pouvez aussi vous allonger sur le dos et placer votre bébé sur votre ventre. Il sera plus proche de vous et protestera moins ; même s’il ne se sent pas très à l’aise, il vous sourira quand même.

Derniers conseils

Si votre bébé se met à pleurer quand vous le placez sur le ventre et n’arrête pas jusqu’à ce que vous le preniez dans vos bras, ne lui faites pas immédiatement quitter cette position. Même si cela peut vous sembler cruel, vous devez l’habituer à être sur le ventre.

Attendez au moins une minute, prenez-le dans vos bras pour le consoler, remettez-le une minute sur le ventre et fonctionnez ainsi jusqu’à ce qu’il ne pleure plus ; dans ce cas, allongez un peu la durée de l’exercice.

Il est important d’ajouter que ces exercices doivent être réalisés longtemps après les prises de lait. Vous éviterez ainsi que votre bébé ne régurgite l’aliment qu’il vient d’ingérer.

Il n’est pas non plus recommandé de le placer sur le ventre quand il a faim car, dans ce cas, son chagrin sera encore plus grand. Cherchez un horaire équilibré et faites en sorte que ces moments d’exercice lui soient agréables et bénéfiques.