Qu'est-ce qu'une couveuse et comment cela fonctionne ?

24 décembre, 2018
Une couveuse offre un environnement propice et libre de tout menace pour qu'un bébé prématuré, ayant un poids faible ou d'autres carences, achève son développement. Les couveuses actuelles ont des systèmes de contrôle qui permettent de suivre l'évolution du nouveau-né minute par minute.
 

Tout le monde a déjà vu une couveuse à un moment donné de sa vie et connaît, en gros, sa fonction. Dans cet article, nous allons détailler le fonctionnement exact de cet artefact merveilleux, qui a considérablement réduit les cas de mortalité infantile, en particulier dans les pays les moins développés.

La couveuse est une chambre fermée dont le but est de créer un environnement propice au développement des prématurés ou des nouveau-nés. Elle est fabriquée dans un matériau transparent, dispose d’un rembourrage pour mettre le bébé au lit et d’une entrée d’air et de fenêtres.

En outre, ils incluent des systèmes de contrôle permettant de connaître en temps réel le poids, la fréquence cardiaque et l’activité cérébrale de l’enfant. C’est-à-dire qu’elle indique minute par minute les actions effectuées par le corps du bébé.

Les fonctions de la couveuse

Tout d’abord, une couveuse doit posséder certaines caractéristiques pour remplir efficacement son objectif. Voici les principaux :

  • La température. On colle un capteur à la peau du bébé pour mesurer sa température. S’il est bas, la couveuse émet automatiquement de la chaleur. Si c’est haut, c’est le contraire.
  • L’isolement. Voici l’une des tâches essentielles de ces appareils. Les filtres à air de l’incubateur éliminent les germes et les allergènes qui se trouvent à l’extérieur. C’est pourquoi il s’agit d’un élément aussi important pour les bébés ayant des problèmes de système immunitaire.
couveuse
 

  • Les capteurs d’humidité. De la même manière que l’on contrôle la température, on mesure également l’humidité à l’intérieur de l’appareil. S’il y a très peu d’humidité, cela pourrait favoriser la déshydratation du bébé.
  • Une source d’oxygène. Dans le but de prévenir les maladies respiratoires chez les nouveau-nés, la couveuse offre un environnement riche en oxygène.
  • La respiration assistée. Dans les cas graves où les bébés ne peuvent pas respirer seuls, on doit les intuber et on place une pompe pour les aider à effectuer ce processus de manière mécanique.
  • Les rayons UV. On administre de la lumière ultraviolette dans la couveuse en quantité modérée. On utilise ce processus pour activer la production de vitamine D endogène et lutter contre la jaunisse, la couleur jaunâtre de la peau de certains nouveau-nés.

« Un bébé est la volonté de Dieu que le monde doit aller de l’avant »

Quand doit-on placer le bébé dans une couveuse ?

Comme nous l’avons énoncé précédemment, la couveuse fournit les outils fondamentaux pour le contrôle des fonctions du nouveau-né.

En outre, cela permet de l’isoler des menaces de l’environnement qui peuvent causer des complications chez des êtres aussi petits et, souvent, sans défense.

Les cas les plus courants pour lesquels il est nécessaire de placer le bébé dans un incubateur sont les suivants :

  • Naissance d’un prématuré. Un bébé qui n’a pas dépassé 37 semaines de grossesse est considéré prématuré. Cela peut être dû à plusieurs raisons, telles que l’hypertension artérielle de la mère ou des complications en phase finale de grossesse. La couveuse vous permet de les abriter jusqu’à la fin de leur développement.
 
  • Poids faible à la naissance. Les bébés pesant moins de 2,5 kg à la naissance sont considérés comme des bébés présentant une insuffisance pondérale. Qu’il s’agisse d’une naissance prématurée ou à terme, la couveuse se charge de la protection du bébé pendant l’administration orale ou par perfusion des nutriments dont son corps a besoin.
  • Difficultés à maintenir la température. La couveuse, puisqu’elle a une température constante, permet de compenser ce déficit.
  • Défauts du système immunitaire. Jusqu’à ce qu’ils développent, la capacité à se défendre contre les agents pathogènes,on garde les bébés – généralement les bébés prématurés – dans cet environnement exempt de germes et de microbes pouvant représenter une menace pour leur santé.
couveuse

Cependant, d’autres circonstances peuvent également survenir rendant cette période d’incubation nécessaire :

  • Fragilité osseuse ou faiblesse musculaire
  • Manque de maturité des poumons.
  • Déficit du développement neuro-sensoriel
  • Absence du réflexe de succion qui l’empêche de se nourrir seul.

Que faire si mon bébé est dans une couveuse ?

Tout d’abord, les parents devraient considérer que lorsqu’un bébé est dans une couveuse, il est très bien pris en charge. Le contrôle est constant et ses besoins sont entièrement couverts, donc cela ne devrait pas être une préoccupation pour les parents.

 

De plus, le fait que le bébé nécessite quelques jours de couveuse ne signifie pas que sa santé est en danger. Plusieurs fois, précisément,on utilise la couveuse comme une période « d’adaptation au monde ».

Une fois que le bébé a terminé son développement correctement, il pourra revenir à une vie normale.

Enfin, la fréquence des visites dépend de l’établissement et de la situation sanitaire de chaque bébé. Le domaine de la néonatologie est généralement très restreint, de sorte que les visites sont limitées au minimum nécessaire.

Essayez de rester calme et d’être patient. Vous pourrez bientôt profiter de votre enfant à la maison et mener une vie complètement normale.