Qu'est-ce qui cause des vomissements de sang?

Lorsqu'un enfant vomit du sang, il est essentiel de l'amener immédiatement aux urgences afin qu'il puisse être correctement pris en charge par des médecins.
Qu'est-ce qui cause des vomissements de sang?

Dernière mise à jour : 11 février, 2022

Les vomissements de sang peuvent avoir diverses causes. Par exemple, ils peuvent survenir à la suite d’une blessure à la bouche, d’un traumatisme, d’une pathologie, etc. Si la personne qui les vit a reçu un diagnostic de maladie, elle doit être vue immédiatement par un médecin afin d’éviter toute complication. Par conséquent, dans de nombreux cas, on considère ces vomissements comme une urgence.

La quantité de sang et la fréquence des régurgitations dépendront de la cause du problème. Il est possible que le sang ait des caractéristiques différentes en fonction de sa couleur. Dans certains cas, il sera rouge vif et, dans d’autres, il pourra être plus foncé (du brun au noir). Dans tous les cas, seul un médecin pourra fournir un diagnostic et une approche adéquats.

Il n’est en aucun cas recommandé de se passer d’une aide médicale ou de recourir à l’automédication. La meilleure chose à faire est d’aller aux urgences.

Causes possibles de vomissements de sang

De nombreuses causes peuvent déclencher des vomissements de sang. Les plus courantes sont celles que nous allons commenter ci-dessous.

1. Déshydratation

La déshydratation peut amener un patient à vomir du sang. Étant donné que le corps est privé de la lubrification que l’eau offre, entre autres problèmes, il subit une pression excessive dans tous les systèmes et, par conséquent, il est plus facile pour lui de se blesser. Ainsi, lors de vomissements, il est possible que la bile soit accompagnée de sang.

2. Faim ou mauvaise alimentation

Un estomac vide peut vous rendre malade et vous faire vomir du sang. Cela peut sembler étrange, mais si vous ne mangez pas assez, le corps se rebelle en vomissant. De même, l’absence d’alimentation équilibrée peut également y conduire. La consommation d’aliments rances ou toxiques pendant la grossesse est également à l’origine de la présence de sang dans les vomissements.

Causes des vomissements de sang

3. Varices œsophagiennes

Les varices œsophagiennes sont une autre cause de vomissements de sang. Ce sont des veines élargies dans les parois de l’œsophage inférieur, qui saignent mais ne causent généralement aucune douleur. Elles sont souvent dues à une maladie alcoolique du foie. Si votre médecin soupçonne que les varices œsophagiennes sont la cause du sang dans vos vomissements, vous devrez être hospitalisé immédiatement.

4. Gastrite

La gastrite est une inflammation de l’estomac qui provoque l’infection de la paroi interne de l’estomac par des bactéries nocives. Ce trouble se manifeste éventuellement par des vomissements excessifs de sang, accompagnés de douleurs abdominales et de faiblesse.

L’apparition de vomissements de sang dans le cas d’une gastrite tend à se manifester lorsque l’affection n’est pas traitée de manière adéquate. Les personnes peuvent développer un ulcère de l’estomac qui entraîne des saignements gastro-intestinaux plus importants. Selon une étude publiée dans la revue American Family Physician, l’hématémèse est l’un des principaux symptômes de ce type de saignement.

5. Cirrhose

Enfin, la cirrhose est due à une consommation persistante d’alcool et entraîne des pics de tension artérielle. Les vaisseaux sanguins commencent à se dilater, ce qui affecte l’œsophage et, en plus, les vaisseaux sanguins internes deviennent plus sujets à la rupture. Les symptômes de la cirrhose incluent des vomissements de sang rouge vif et, encore une fois, une faiblesse.

Les vomissements de sang sont un symptôme qui révèlent une gravité de la situation chez les personnes atteintes de cirrhose du foie. En fait, une étude publiée dans le European Journal of Gastroenterology and Hepatology a montré que les personnes atteintes de cirrhose et souffrant d’hématémèse avaient tendance à avoir un pronostic plus défavorable. À cet égard, il est essentiel de consulter immédiatement un médecin.

6. Effets secondaires des médicaments

Tous les médicaments commercialisés sont susceptibles de provoquer des effets secondaires indésirables. En ce sens, certains médicaments sont capables de provoquer des vomissements de sang, surtout lorsqu’ils ne sont pas administrés correctement.

Selon une étude publiée dans la revue Medicine, il s’agit d’un effet secondaire courant des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). En particulier chez les personnes âgées qui en prennent sans prescription médicale pendant une longue période. Un autre médicament capable de provoquer un effet similaire est l’aspirine.

7. Avaler du sang

Les blessures au niveau de la bouche, de la gorge, du nez ou de l’œsophage peuvent générer de petites quantités de sang de façon continue, que les gens ont tendance à avaler sans même s’en rendre compte. Tout ce sang atteindra l’estomac et sera finalement expulsé à travers les vomissements ou les selles.

Dans ce cas, lorsque le sang est expulsé par les vomissements, il a une couleur brune ou noire et un aspect semblable au marc de café. Cette couleur caractéristique est due à l’action de l’acide gastrique sur le fer contenu dans les globules rouges. Il convient de noter que cette coloration foncée s’observera dans toutes les hémorragies gastro-intestinales supérieures chroniques.

De leur côté, les bébés peuvent vomir du sang quand il y a des lésions sur le sein maternel. L’allaitement peut provoquer des fissures ou d’autres blessures, qui peuvent saigner pendant que le bébé se nourrit. Ainsi, le sang maternel ingéré sera expulsé par les vomissements.

8. Autres causes de vomissement de sang

D’une manière générale, des vomissements de sang se produisent dans presque tous les cas d’hémorragies gastro-intestinales supérieures. D’autres causes courantes de la présence de ce symptôme sont les suivantes :

  • Le syndrome de Mallory-Weiss.
  • Ulcères de l’estomac ou du duodénum.
  • Déchirement de la musculature de l’œsophage.
  • Insuffisance hépatique aiguë.
  • Irritation de la muqueuse œsophagienne.
  • Tumeurs de l’œsophage ou de l’estomac.
  • Défauts dans les vaisseaux sanguins du tractus gastro-intestinal.
  • Pancréatite et cancer du pancréas.
  • Troubles de la coagulation du sang.
  • Ingestion d’un corps étranger.

Vomir du sang chez les enfants

Lorsque des vomissements de sang surviennent chez les enfants, il est impératif d’aller chez le pédiatre le plus tôt possible. Dans le cas contraire, on pourrait mettre en danger la santé de l’enfant et cela pourrait donner lieu à davantage de complications (et aussi de plus grande intensité). Par conséquent, une fois qu’on les détecte, on ne doit pas les ignorer.

Il est important que les parents tiennent compte de la fréquence des vomissements et de toutes leurs caractéristiques afin d’informer plus en détail le pédiatre; les données lui permettront de parvenir à un diagnostic plus précis, une fois qu’il aura fait son évaluation.

Certaines questions que le médecin pourrait poser sont : quand les vomissements de sang ont-ils commencé ? De quelle couleur est le sang et quelle quantité y a-t-il dans le vomi ? Quels autres symptômes le petit présente-t-il ? Est-il atteint d’une maladie chronique? Prend-il des médicaments ? A-t-il eu un accident? A-t-il ingéré quelque chose de mauvais ou de toxique ?

Symptômes chez les enfants

Avant que les vomissements de sang ne se produisent, l’enfant peut présenter certains symptômes, comme de la pâleur, des douleurs abdominales, une respiration rapide, des nausées, de la fatigue et de l’irritabilité. Il peut également présenter : une transpiration excessive, des nausées, de la fièvre et même de la diarrhée (d’aiguë à sévère).

Un symptôme appelé méléna peut également être observé. Il s’agit de la présence de selles molles, noires et brillantes, que beaucoup de personnes décrivent comme ayant un aspect de goudron. Le méléna apparaît en cas de saignement du tube digestif supérieur et est dû à la présence de sang digéré.

Les vomissements de sang surviennent souvent chez les enfants. Dans la plupart des cas, ces épisodes disparaissent généralement dans les 24 heures.

Comment agir ?

Pendant que vous vous rendez aux urgences ou en attendant l’aide du pédiatre, il est essentiel d’éviter de recourir à la médication. Il ne faut pas non plus forcer l’enfant à boire des liquides, pas même de l’eau ; étant donné que la cause du problème est inconnue, nous ne savons pas dans quelle mesure il peut être efficace de prendre ce type de mesure (aussi simple puissent-elles sembler).

Une fois que vous aurez le diagnostic du professionnel, il faudra suivre chacune de ses instructions afin de soigner l’enfant. Pendant la phase de récupération, le médecin indiquera comment le régime alimentaire, l’hydratation et d’autres aspects de la vie quotidienne devront se faire.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que faire si votre enfant souffre de vomissements ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Que faire si votre enfant souffre de vomissements ?

Les vomissements chez le tout-petit inquiètent de nombreux parents. Il existe plusieurs origines, toutes ne sont pas alarmantes et se soignent faci...