Déshydratation chez le bébé allaité

L'irritabilité, les pleurs sans larmes et les yeux enfoncés sont quelques-uns des symptômes de la déshydratation chez un bébé allaité. Il est primordial de savoir identifier cette situation pour éviter d'éventuelles complications.
Déshydratation chez le bébé allaité

Dernière mise à jour : 03 janvier, 2022

La déshydratation survient lorsqu’il n’y a pas assez de liquide dans le corps. Le corps du bébé se compose d’environ 75 % d’eau. Le problème avec le corps du bébé est que sa capacité de réserve du liquide est moindre. La déshydratation chez un bébé allaité peut alors devenir un problème très grave. Il est donc nécessaire d’observer les symptômes pour résoudre le problème le plus tôt possible.

Le bébé perd beaucoup de liquide par l’urine, les selles, la transpiration, les pleurs, les vomissements et même la respiration. Bien qu’un bébé puisse remplacer tous les fluides perdus de manière normale grâce à une alimentation régulière, il suffit de voir tout ce qui reste dans la couche ou ce qu’il expulse pour savoir pourquoi il est si important qu’il se nourrisse régulièrement. Ou pourquoi il a besoin de plus de liquide.

Signes de déshydratation chez un bébé allaité

La perte de liquides est normale. Ces fluides perdus sont reconstitués à chaque tétée. Cependant, cela peut ne pas suffire. Contrairement à un bébé nourri au biberon, chez les bébés allaités, la quantité de lait ingérée ne peut pas vraiment être comptabilisée. Alors, comment reconnaître quand un bébé boit suffisamment et quand il est vraiment déshydraté?

Les signes et symptômes révélateurs d’une déshydratation chez le bébé sont les suivants:

  • Lèvres et bouche sèches.
  • Sécheresse des muqueuses.
  • Moins de 6 couches mouillées sur une période de 24 heures.
  • Manque d’intérêt pour l’allaitement.
  • Une fontanelle enfoncée sur la tête de votre bébé (point faible).
  • Pleurer sans larmes.
  • Irritabilité.
  • L’urine est de couleur plus foncée et est plus concentrée.
  • La peau semble sèche et lâche (ne se rétracte pas lorsqu’elle est légèrement pressée).
  • Yeux creux.
  • Langueur.
Un bébé avec de la fièvre.

Causes de la déshydratation chez le nourrisson

L’une des causes les plus fréquentes de déshydratation chez les bébés est de ne pas les allaiter entre 8 et 12 fois par jour et chaque fois qu’ils le demandent. Même si le bébé ne se réveille pas pour téter, il est nécessaire de le faire pour allaiter, de jour comme de nuit. En effet, le bébé perd de nombreux fluides qui doivent être remplacés, même s’il ne le demande pas.

Une autre raison courante de la déshydratation chez les bébés allaités est qu’ils ne prennent pas correctement le sein. Si le bébé ne prend pas bien le sein lorsqu’il allaite, il n’aura pas assez de lait maternel. De plus, cela causera de nombreux problèmes supplémentaires, à la fois chez le bébé et chez la mère.

Il se peut aussi que la mère ne produise pas assez de lait. Même si cela est rare, il est possible que la mère sécrète peu de lait. S’il y a des signes de déshydratation ou que le bébé ne prend pas autant de poids qu’il le devrait, il est important de prendre des mesures, comme l’alimentation complémentaire au biberon ou essayer de produire davantage de lait.

Une autre raison de la déshydratation chez les bébés allaités est qu’ils peuvent refuser le sein. Les raisons peuvent être multiples. Par exemple, des problèmes de prise du sein (si le sein est excessivement congestionné) ou des douleurs à l’estomac en raison de gaz ou de constipation ou de tout autre problème de santé (comme la congestion nasale ) etc.

La perte de liquides due à la fièvre ou à la diarrhée est également une cause fréquente de déshydratation. Qui peut s’aggraver par une perte d’appétit due à une maladie.

Une surexposition à la chaleur, y compris des températures élevées, une humidité extrême, ou passer trop de temps à l’extérieur par temps chaud peut provoquer une transpiration excessive et l’évaporation de liquides à travers la peau de votre bébé.

Traitement de la déshydratation chez les bébés allaités

Le traitement de la déshydratation du nourrisson dépend de la cause et de la gravité de la déshydratation. S’il s’agit d’une déshydratation légère, il suffit généralement d’allaiter plus fréquemment, en veillant à ce que les symptômes s’améliorent.

Un bébé hospitalisé pour déshydratation.

Cependant, si le bébé est malade et que la déshydratation devient grave, une hospitalisation peut être nécessaire pour les fluides intraveineux. Il est nécessaire d’aller chez le médecin ou même aux urgences si le bébé présente l’un de ces symptômes:

  • N’a pas mouillé la couche en six heures ou plus.
  • Il est très exigeant.
  • Somnole de façon anormale.
  • A les mains et les pieds froids et/ou tachés.
  • Des muqueuses très sèches, une bouche sèche, des lèvres gercées et des yeux secs.

Comment prévenir la déshydratation chez le bébé allaité?

La déshydratation chez les nourrissons est un problème très dangereux qui peut mettre la vie du petit en danger. Heureusement, prévenir cette affection est très simple et consiste à avoir une bonne technique d’allaitement. En premier lieu, la mère doit trouver une position confortable pour effectuer cette tâche, qu’elle soit assise ou allongée.

La position du bébé est également très importante. L’enfant doit avoir le nez près du sein de la mère et les deux lèvres éversées, couvrant tout le mamelon.

En plus d’une bonne technique d’allaitement, il existe de multiples recommandations que les mères peuvent suivre pour éviter la déshydratation chez leurs enfants. Voici les conseils à appliquer:

  • Allaitez votre enfant toutes les 4 heures, qu’il dorme ou non.
  • Évitez les biberons chez les bébés de moins de 6 mois car cela peut interférer avec l’allaitement.
  • Maintenez l’allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois de la vie et n’introduisez pas d’autres aliments dans l’alimentation du bébé.
  • Ne limitez pas le nombre de tétées quotidiennes chez le bébé, l’allaitement doit être à la demande.
  • Allaitez votre enfant immédiatement après une diarrhée ou des vomissements.

Enfin, comme vous pouvez le constater, la déshydratation chez le bébé allaité peut avoir de multiples causes. Même si la plupart d’entre elles soient liées à un allaitement inadéquat. Heureusement, cette condition est facile à identifier si l’on prend en compte les symptômes ci-dessus. En présence de signes de déshydratation, il est essentiel de consulter un pédiatre le plus tôt possible pour éviter que l’état ne s’aggrave.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 problèmes d’allaitement courants et leur solution
Être parents
Lisez-le dans Être parents
6 problèmes d’allaitement courants et leur solution

Dans cet article, nous vous expliquons quels sont les problèmes les plus courants que les mères rencontrent pendant l'allaitement et comment les ré...