Qu’est-ce que l’endomètre ?

8 mars 2019
L'endomètre est fondamental dans le processus de gestation. Mais il peut également être affecté par certaines maladies. Découvrez les symptômes et évitez les complications à temps.

Le corps humain est si parfaitement conçu qu’il dispose d’une cavité où l’ovule peut nicher ou se féconder. Il s’agit de l’endomètreC’est cet endroit de votre organisme qui non seulement accueille votre bébé mais également le soigne et le nourrit pendant ses premières semaines.

Caractéristiques de l’endomètre

L’endomètre est situé à l’intérieur de l’utérus. C’est l’une des trois couches qui le recouvrent. L’embryon y est implanté et nourri au cours des premières semaines de grossesse.

Par ailleurs, l’endomètre fournit les conditions pour que les premières modifications morphologiques aient lieu ainsi que les fonctions liées à la libération cyclique des hormones sexuelles. Tout cela se produit jusqu’à la formation du placenta. Une fois que ce dernier est prêt, sa fonction est de transporter les nutriments et l’oxygène entre la mère et le foetus.

Lorsqu’il y a une absence de l’hormone périodique, autrement dit pendant la puberté ou la ménopause, ce tissu possède une taille et une épaisseur constantes. Après les premières menstruations, l’utérus se charge de préparer l’accueil de l’ovule fécondé à chaque cycle.

Cela se produit à travers la prolifération et la différenciation des tissus spongieux. Lorsque la fécondation n’a pas lieu, la couche externe ou fonctionnelle de l’endomètre se détache et est expulsée. Ce qui provoque les règles.

Les phases de l’endomètre

Quand le cycle menstruel commence, l’endomètre présente trois phases faciles à observer à travers une échographie.

La phase menstruelle

L’endomètre se détache pour être remplacé par un nouveau, il peut être vu comme une fine ligne blanche. Parfois, il est possible de l’observer mélangé avec le sang menstruel. Au cours de cette phase, il mesure entre 1 et 3 millimètres, des contractions utérines se produisent. Ce sont celles qui entraînent l’expulsion de sang.

La phase folliculaire

Une fois le processus menstruel avancé, débute cette phase en réponse au stimulus appliqué à l’ovule. Une structure trilaminaire apparaît, autrement dit, trois lignes parallèles entre elles qui augmenteront chaque jour d’environ 0,5 millimètres jusqu’à atteindre une taille normale de 9 à 14 mm.

Quand le cycle menstruel commence, l'endomètre présente trois phases.

La phase lutéale

Appelée également la phase post-ovulatoire. C’est lorsque l’endomètre atteint son état normal pour permettre de nouveau la nidification.

Lors de la phase lutéale, la progestérone produite génère l’épaississement des trois lignes de la phase folliculaire. Elles peuvent ainsi rejoindre la ligne intérieure. Par conséquent, elles deviennent une seule ligne homogène au début de la menstruation.

Maladies qui peuvent affecter l’endomètre

Comme toute autre partie du corps, l’endomètre est exposé à l’attaque de bactéries et de protozoaires. Ils sont responsables de l’endométriose, qui est une inflammation du tissu spongieux.

Un facteur qui peut être à l’origine de cette inflammation est la présence de dispositifs intra-utérins. Cette maladie touche jusqu’à 15 % des femmes en âge de procréer.

Une autre complication qui peut l’affecter est le cancer de l’endomètre. Cette affection implique plusieurs types de néoplasmes ou tumeurs qui mettent en danger la santé des femmes.

« L’endomètre fournit les conditions pour que les premières modifications morphologiques aient lieu ainsi que les fonctions liées à la libération cyclique des hormones sexuelles »

Les symptômes de l’endométriose

Le symptôme le plus remarquable est la douleur pelvienne, mais ce signe peut se confondre avec le cycle menstruel. La douleur de l’endométriose peut être si aiguë et affaiblissante qu’elle affecte considérablement la vie de la femme.

Voici une description de la douleur que ressentent celles qui en souffrent :

  • Elle survient avant, pendant et après les règles et jusqu’à l’ovulation.
  • La douleur peut se loger dans l’intestin pendant la menstruation et la miction.
  • Elle peut également avoir lieu dans le bas du dos pendant et après les relations sexuelles.

D’autres exemples de symptômes généraux :

  • Diarrhée ou constipation.
  • Fatigue.
  • Distension abdominale et saignement abondant et irrégulier.
Comme toute autre partie du corps, l'endomètre est exposé à l'attaque de bactéries et de protozoaires.

Traitement naturel pour l’endométriose

Cette maladie peut user la patiente physiquement et émotionnellement. Compléter donc le traitement médical de façon naturelle apportera un grand réconfort. Pour cela, vous pouvez commencer par éliminer de votre alimentation la consommation de produits chimiques et consommer davantage de végétaux. A ce sujet, la graine de lin est idéale.

Il a été prouvé que l’application de la crème de progestérone réduit la croissance du tissu anormal. Essayer de mener une vie claire et libre de stress vous donnera également une sensation de tranquillité.

Savoir ce qu’est l’endomètre vous sera très utile car il existe énormément de mythes et d’idées fausses surtout autour de l’endométriose. Enfin, informez-vous et prévenez tout type d’affection en détectant les symptômes à temps.