Les relations sexuelles après l’accouchement

· 21 juillet 2018
Le retour à l'intimité après l'accouchement dépend de chaque couple. Pour certains, la fatigue, la douleur ou l'attention qui est totalement dirigée vers le bébé empêche le retour aux relations sexuelles. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur les relations sexuelles après l'accouchement.

Les relations sexuelles ont tendance à diminuer pendant le dernier trimestre de grossesse. De plus, les relations sexuelles après l’accouchement ne sont pas chose facile. En effet, en plus du processus de récupération du corps, l’attention des parents se tourne vers le bébé.

Après l’accouchement, le corps doit récupérer. Cette période dure de 4 à 6 semaines généralement et vous vous sentez fatiguée, vous pouvez avoir mal et subir des changements émotionnels. Par conséquent, il faut du temps pour retrouver son équilibre.

En général, s’il n’y a pas eu de complications pendant l’accouchement, il n’y a pas de contre-indication pour reprendre des relations sexuelles par la suite. Le mieux est que cela se passe sans pression et que la mère attende que son corps récupère et d’être dans un état psychologique adéquat. Il faut se laisser une période de transition.

Les relations sexuelles après l’accouchement: tout ce que vous devez savoir

La mère comme le père peut ressentir moins de désir sexuel après l’accouchement. Il est donc nécessaire de retrouver un nouvel équilibre qui respecte les émotions et la fatigue de l’accouchement, la nouvelle paternité et les changements physiques. C’est aussi bien valable pour la mère que pour le père.

L’aspect émotionnel et psychologique de la mère – et du père – a besoin de quelques semaines pour retrouver un équilibre. Alors que pendant la grossesse, la mère a neuf mois pour s’habituer aux changements de son corps, après l’accouchement, le changement est radical.

La réorganisation typique pendant les premières semaines après la naissance paraît jouer avec l’intimité du couple, car cela provoque des moments de tristesse et d’apathie. Tous ces sentiments se mélangent dans la tête de la mère et ne facilitent pas la connexion dans le couple.

La diminution des œstrogènes et l’augmentation de la prolactine, l’hormone qui permet la lactation, peuvent provoquer la perte de la libido et la réduction de la lubrification vaginale.

Les relations sexuelles après la naissance d'un enfantLes choses qui influencent les relations sexuelles après l’accouchement

Ces facteurs influencent directement la reprise des relations sexuelles après la naissance d’un enfant :

  • La douleur

Pour certaines mères, les relations sexuelles après un accouchement peuvent être douloureuses. C’est généralement le cas après une épisiotomie et des points de suture. Il est normal qu’après la cicatrice, la zone du périnée soit meurtrie et sensible pendant un temps.

  • La fatigue

S’occuper d’un bébé pendant 24 heures est fatigant physiquement et émotionnellement. Par conséquent, quand le bébé dort, les parents pensent avant tout à dormir !

  • La perception de son propre corps

De nombreuses femmes ne se sentent pas attirantes après l’accouchement. C’est une des raisons de la perte de libido. Si cela vous arrive, vous ne devez pas vous en faire. Il est possible que vous ayez besoin de temps pour récupérer votre silhouette.

Quand pouvez-vous avoir des relations sexuelles après l’accouchement ?

Il n’y a pas de période définie pour retrouver des relations sexuelles après l’accouchement. Au niveau médical, rien n’empêche de faire l’amour quelques jours après la naissance de l’enfant. Néanmoins, les saignements qui peuvent durer entre 2 à 4 semaines, la fatigue et l’épisiotomie éventuelle peuvent influencer le retour aux relations sexuelles.

Parfois, les couples attendent plusieurs semaines voire plusieurs mois. En effet, les saignements abondants et la sécheresse vaginale freinent la reprise des relations sexuelles.

Par ailleurs, le mieux est de ne pas trop attendre non plus. Vous pouvez accumuler des peurs et une tension et la distance entre le couple peut se résoudre après l’accouchement.

Pour éviter ce piège, la clé est de communiquer et de ne pas perdre le contact. Les massages, les compliments et les baisers peuvent maintenir la relation et conduire au désir le moment venu.

Pourquoi a-t-on une diminution de la libido ?

Avec l’arrivée du bébé, toutes les femmes ont une perte de libido d’origine hormonale qui dure de 4 à 5 semaines après l’accouchement. Il existe plusieurs facteurs qui peuvent contribuer à la diminution de la libido :

  • Le bébé accapare toute l’attention. En effet, cette nouvelle responsabilité requiert une présence constante des parents.
  • La sécheresse vaginale : les hormones de grossesse qui stimulent la lactation peuvent provoquer une sécheresse vaginale.

  • Les cicatrices douloureuses. Les cicatrices d’une épisiotomie ou d’une césarienne sont souvent douloureuses et les mères craignent que cela s’accentue pendant les relations sexuelles.
  • La mère ne se sent pas bien dans son corps : certaines jeunes mamans sont inquiètes de leur aspect physique et pensent qu’elles ne sont pas aussi attirantes qu’avant la grossesse.
  • Le père se sent un peu repoussé : la nouvelle paternité influence la sexualité et peut diminuer le désir.
  • Le sentiment de culpabilité du père : le père du bébé souhaite avoir de nouveau des relations sexuelles, mais il a peur de blesser la mère.

En définitive, les relations sexuelles après l’accouchement se transforment. Si malgré tous ces conseils, vous n’arrivez pas à retrouver l’intimité dans votre couple, nous vous conseillons d’en parler à un gynécologue pour savoir si c’est un problème physiologique qui intervient.