Qu’est ce que le TDAH chez les enfants ?

· 30 juin 2018
C'est un trouble diagnostiqué dès l'enfance et qui peut persister à l'âge adulte. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir ce qu'est le TDAH.

Le TDAH, ou trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité, est un trouble neuropsychiatrique commun qui survient durant l’enfance et l’adolescence. Elle se caractérise par une hyperactivité sévère, une impulsivité et un manque d’attention qui empêchent l’enfant de se développer correctement dans l’environnement social, scolaire et domestique.

Généralement diagnostiqué dès l’enfance, ce trouble continue souvent de se manifester à l’âge adulte. Si il n’est pas identifié et traité tôt, elle peut avoir des conséquences permanentes.

Le cerveau des enfants atteints de TDAH montre des anomalies dans certaines zones concernées. Pour en savoir plus sur ce trouble, nous devons distinguer les différents types et découvrir comment le cerveau des enfants atteints de TDAH peut fonctionner.

3 types de TDAH chez les enfants : quelles sont les différences ?

Il existe trois classes principales de TDAH, qui diffèrent selon les symptômes les plus communs :

1 – TDAH combiné (inattentif / hyperactif / impulsif)

C’est le type le plus commun de TDAH. L’enfant montre un comportement impulsif et hyperactif, tout en étant facilement distrait et en luttant pour maintenir son attention.

2 – TDAH hyperactif / impulsif prédominant

Dans ce type moins fréquent de TDAH, les enfants montrent un comportement impulsif et hyperactif, mais la plupart du temps, ils peuvent faire attention.

3 – TDAH inattentif

Dans ce cas, les enfants ne sont pas trop actifs. Ils n’interrompent pas en classe ou dans d’autres activités, il est donc possible que ses symptômes passent inaperçus.

enfants hyperactifs TDAH

Comment fonctionne le cerveau des enfants atteints de TDAH ?

Dans cette section, nous allons nous concentrer sur les différents aspects qui font fonctionner le cerveau des enfants atteints de TDAH :

1 – Zones cérébrales impliquées

Les spécialistes utilisent de nombreuses technologies modernes axées sur l’imagerie cérébrale pour mieux comprendre le fonctionnement cérébral des enfants atteints de TDAH. Grâce à eux, nous savons maintenant que le TDAH est la preuve d’un dysfonctionnement dans certaines zones du cerveau de l’enfant.

Selon les chercheurs, deux zones du cerveau des enfants atteints de TDAH sont particulièrement impliqués dans l’apparition des symptômes :

  • Le lobe frontal, normalement responsable de l’inhibition, de l’organisation et de la modulation des réponses. Ces trois fonctions sont absentes chez les enfants hyperactifs.
  • Le noyau strié, une zone du cerveau liée à la fonction motrice fine et aux interactions sociales.

« Le cerveau n’est pas un verre à remplir, mais une lampe à éclairer »
-Plutarque-

 

2 – L’importance des neurotransmetteurs cérébraux

Le TDAH provoque des problèmes dans les circuits de régulation qui communiquent les deux zones du cerveau des enfants atteints de TDAH mentionné ci-dessus. Ces zones communiquent à travers la dopamine et la norépinéphrine.

La dopamine semble être le plus important. Le système dopaminergique est impliqué dans les processus de motivation et de renforcement.

Pour sa part, la norépinéphrine est également essentielle. Ce neurotransmetteur joue un rôle dans les processus d’apprentissage, de mémoire et de vigilance.

L’apparition du TDAH est liée à une production insuffisante de ces deux neurotransmetteurs, qui sont des substances chimiques dont l’objectif est de produire une communication correcte entre les neurones.

Pour que cela se produise, il doit y avoir une quantité adéquate de dopamine et de noradrénaline. Chez l’enfant atteint de TDAH, la production de ces deux neurotransmetteurs est irrégulière.

Profil d’un enfant atteint de TDAH

Les enfants atteints de TDAH montrent des signes d’inattention, d’hyperactivité et d’impulsivité de façon spécifique. Les symptômes généraux suivants sont les plus courants en ce qui concerne le TDAH :

1 – Les symptômes du manque d’attention

  • Les enfants sont facilement distraits.
  • Ils ne semblent pas écouter.
  • Peu d’écoute lorsqu’ils doivent suivre pas les instructions et ne terminent pas les tâches scolaires ou domestiques.
  • Ils ont de la difficulté à organiser leurs activités.
  • Procrastination ou font les tâches involontairement.
  • Ils perdent les objets.
  • L’enfant est facilement distrait par des sources externes de stimulation.
  • Ils oublient des choses.

« L’apparition du TDAH est liée à une production insuffisante de dopamine et de noradrénaline »

2 – Les symptômes de l’hyperactivité ou de l’impulsivité

  • L’enfant est en mouvement constant.
  • Ils ont des problèmes à jouer en silence.
  • Les enfants parlent excessivement.
  • Ils interrompent les autres.
  • Problèmes pour contrôler leurs actions et leurs mots en période de stress.
  • Ils ont des changements d’humeur
enfant actif TDAH

Cependant, chaque enfant peut éprouver ce trouble différemment. Il est possible de présenter ces symptômes une partie du temps et ne pas avoir le TDAH.

Le TDAH apparaît généralement avant l’âge de 5 ans, mais le diagnostic sera difficile à analyser car la mobilité et le manque d’attention sont fréquents chez les enfants avant cet âge. Ceux-ci font partie intégrante du développement psychomoteur normal et ne sont pas nécessairement problématiques.

Une évaluation générale de l’enfant est essentielle car certains symptômes similaires à ceux du TDAH peuvent refléter diverses causes. Les problèmes de santé physique peuvent produire les mêmes symptômes que le TDAH. De plus, certains problèmes de santé mentale, comme la dépression ou l’anxiété, peuvent parfois avoir les mêmes symptômes que le déficit de l’attention.

En bref, il est important de consulter un médecin pour effectuer un bilan de santé complet. De cette manière, une intervention efficace et opportune peut être favorisée.