Qu'est-ce que le syndrome de Raynaud?

Certaines affections des seins doivent être traitées pour éviter un sevrage précoce. L'un d'elles est le syndrome de Raynaud. De quoi s'agit-il?
Qu'est-ce que le syndrome de Raynaud?

Dernière mise à jour : 06 mai, 2022

Le syndrome de Raynaud est une pathologie vasculaire qui produit un manque transitoire d’oxygénation des tissus les plus éloignés de l’organisme. L’une des zones qui peut être atteinte par ce phénomène est le mamelon, qui provoque de fortes douleurs lors de l’allaitement.

Malheureusement, cette affection est à l’origine de nombreux cas d’arrêt précoce de l’allaitement. Mais il existe un traitement pour la contrôler. Comment cette maladie se manifeste-t-elle et comment gérer ses symptômes?

Syndrome de Raynaud

Le syndrome ou maladie de Raynaud est une pathologie caractérisée par un rétrécissement transitoire des petits vaisseaux sanguins. Plus précisément, il se manifeste dans les petites artères qui alimentent la peau, ce qui rend difficile la circulation du sang vers les tissus “autres” du corps : mains, pieds, nez ou mamelons.

Ce spasme vasculaire se manifeste par des changements de couleur et de température des structures susmentionnées et est généralement plus fréquent chez les femmes. En effet, on estime que le syndrome de Raynaud du mamelon touche 20 % des femmes en âge de procréer.

Ce problème réside dans les conséquences négatives qui surviennent lors de l’allaitement du bébé: douleur intense et lancinante, changements de couleur, ulcères et fissures du mamelon

Le syndrome de Raynaud se confond souvent avec une infection par le champignon Candida albicans à cause de la douleur. Cependant, le spécialiste saura établir le bon diagnostic avec l’examen clinique.

Une femme qui allaite et éprouve des douleurs aux seins;

Quelles sont les causes?

La cause exacte de cette maladie est encore inconnue, mais certains facteurs de risque qui prédisposent à son apparition sont les suivants:

  • Une réaction vasculaire exagérée au froid (les épisodes sont plus fréquents en hiver).
  • Stress émotionnel : lorsqu’il y a stress, des catécholamines sont sécrétées, des substances qui prédisposent aux spasmes vasculaires.
  • Problèmes d’allaitement mécanique, comme une mauvaise prise du mamelon ou une prise courte sur la langue du bébé. Les deux situations provoquent un traumatisme dans une zone sensible et peuvent déclencher les symptômes du syndrome.
  • Infections des mamelons.
  • Tabagisme.
  • Consommation d’alcool.

Quels sont les symptômes du syndrome de Raynaud du mamelon ?

Les manifestations de cette affection ont généralement une intensité et une fréquence variables. Elles peuvent donc apparaître pendant la tétée ou quelques minutes après.

Ci-dessous, nous décrivons les inconforts les plus importants :

  • Douleur du mamelon : de grande intensité et d’apparition brutale au niveau du mamelon. Beaucoup de femmes les décrivent comme des piqûres et se produisent autour des tétées. Ce symptôme s’aggrave avec le froid et s’améliore lors de l’application de chaleur sur la zone touchée.
  • Changement de couleur au bout du mamelon : Comme le sang n’atteint pas correctement le bout du mamelon, il devient blanc après la tétée. Ensuite, il prend une teinte violette puis revient à sa couleur rose.
  • Crevasses, ulcères ou cloques sur le mamelon.

Lorsque le flux sanguin revient à la normale, il y a une sensation de pulsation ou de picotement sur le mamelon et la peau devient rouge. Ces symptômes peuvent affecter les deux seins, mais pas en même temps.

Traitement du syndrome de Raynaud

Le traitement de ce syndrome pendant l’allaitement vise à calmer l’inconfort et à prévenir les complications liées à l’ischémie du tissu mammaire. Par conséquent, il cherche à réduire la vasoconstriction et à favoriser la vasodilatation dans la région du mamelon.

Parmi les mesures préconisées, on distingue les suivantes:

  • Empêcher l’exposition au froid, surtout pendant l’allaitement.
  • Choisir des vêtements qui gardent la chaleur dans la zone touchée.
  • Allaiter dans des endroits chauds.
  • Appliquer de la chaleur sur la zone du mamelon avant et après les tétées. Une bonne technique consiste à utiliser une chaussette en coton, à la remplir de riz non cuit, à la nouer et à la chauffer quelques secondes au micro-ondes. La placer ensuite sur la poitrine, réchauffer la zone et offrir immédiatement le sein au bébé.
  • Corriger les mauvaises postures d’allaitement qui favorisent les traumatismes du mamelon.
  • Consommer des boissons chaudes avant d’allaiter, mais éviter de boire du café ou d’autres boissons contenant de la caféine ou de la théine en raison de leur effet vasoconstricteur.
  • Faire des activités de relaxation pour réduire le stress. De même, si l’allaitement provoque ce sentiment, détendez-vous et calmez la peur avant d’offrir le sein.
  • Maintenir une routine d’exercices aérobiques et consommer des suppléments de magnésium, de calcium, de vitamine B6 et d’huile d’onagre.
  • Éviter de fumer.
  • Envisager l’utilisation d’analgésiques oraux pour gérer la douleur.

40 % des mères qui allaitent signalent un soulagement des symptômes après avoir mis ces recommandations en pratique.

Si les symptômes persistent, le spécialiste indiquera un traitement pharmacologique par nifédipine orale. Un antihypertenseur assez efficace et compatible avec l’allaitement.

Deux biberons posés sur une table.

Eviter le sevrage précoce !

Enfin, bien que le syndrome de Raynaud du mamelon provoque souvent une gêne et rend l’allaitement difficile, il ne devrait pas être une cause de sevrage prématuré.

Avec la mise en place des mesures appropriées, les symptômes diminuent généralement et permettent à la mère d’allaiter. Pour cette raison, il est important d’avoir le soutien d’une consultante en allaitement et de demander l’aide de votre médecin généraliste en cas de besoin. Ainsi, vous pouvez fournir à votre bébé votre nourriture la plus précieuse.

This might interest you...
4 clés pour se préparer à l’allaitement dès la grossesse
Être parents
Lisez-le dans Être parents
4 clés pour se préparer à l’allaitement dès la grossesse

Apprenez à vous préparer à l'allaitement dès la grossesse pour le maintenir le plus longtemps possible.. Voici quelques conseils!