Positions pour allaiter après une césarienne

Après une césarienne, il est possible d'allaiter sans problème. Il faut prendre quelques précautions et choisir les positions les plus favorables pour la maman et le bébé.
Positions pour allaiter après une césarienne

Dernière mise à jour : 26 août, 2021

Toutes les femmes qui ont eu une grossesse peuvent maintenir un allaitement réussi. Quel que soit le type d’accouchement qu’elles ont eu. A cette occasion, nous vous indiquerons les meilleures positions pour allaiter après une césarienne.

J’ai eu une césarienne, puis-je allaiter depuis le début?

Il existe de nombreux mythes entourant l’allaitement après une césarienne. Cependant, l’allaitement dans la période postopératoire immédiate est aussi viable qu’après un accouchement vaginal.

Les stimuli générés par la mise au sein précoce du bébé seront suffisants pour que le processus se développe correctement, dans les deux cas.

Toutefois, comme il s’agit d’une intervention chirurgicale, il faut prendre en compte quelques précautions durant les premières semaines. Surtout, pour protéger la cicatrice des traumatismes et favoriser la récupération des tissus.

L’allaitement est un processus extrêmement naturel. Qui nécessite le soutien et l’intimité de tout l’environnement de la mère et du bébé. Pour qu’il puisse se maintenir dans le temps, il est essentiel que vous soyez tous les deux calmes et à l’aise lors de chaque repas.

Postures recommandées pour allaiter après une césarienne

Dans cet article, nous vous présentons les postures d’allaitement les plus appropriées pour la période postopératoire. N’oubliez pas que chaque femme est différente. Essayez-en autant que vous en avez besoin jusqu’à ce que vous trouviez celle qui vous convient le mieux.

Posture allongée (parallèle)

Cette position est l’une des plus favorables pour les premières prises après la chirurgie. La mère et le bébé doivent se coucher sur le côté, face à face et parallèles.

La mère doit s’assurer que le bébé n’allonge pas la tête pour prendre le sein et qu’il est à la bonne hauteur. Par ailleurs, il est préférable que la peau du ventre du petit soit en contact direct avec la peau de sa mère.

Une maman qui allaite son bébé au lit.

Posture inversée

Également connue sous le nom de posture de rugby, car elle ressemble à la prise de balle de ce sport. C’est l’une des plus confortables. De plus, elle favorise la vidange de tous les secteurs du sein, ce qui évite les engorgements et les mammites.

La mère doit rester assise, avec un coussin sur ses genoux. Ensuite, le nouveau-né se couche. Sa tête doit faire face au sein qu’il va prendre et ses pieds face au dos de sa maman. Avec le bras du même côté, la mère entoure le corps du bébé et soutient la tête avec sa main.

La position couchée et inversée sont les positions les plus recommandées pour l’allaitement après une césarienne et pendant les premières semaines de vie du nouveau-né.

Pose du berceau (transversale)

Pour adopter cette position d’allaitement, la mère doit pouvoir s’asseoir et rester assise un moment.

La position transversale s’effectue à l’aide d’un coussin placé à hauteur de l’abdomen, pour soutenir le bébé sans faire beaucoup d’effort. De plus, en utilisant cet élément, le contact direct de l’enfant avec la cicatrice est évité.

L’enfant est allongé sur l’oreiller, face à sa mère, la tête face à un sein et les pieds devant l’autre. La maman entoure alors son corps avec le bras opposé au sein qu’elle allaite et soutient la tête avec sa main.

Position du cheval pour allaiter après une césarienne

Cette posture est une bonne alternative lorsque le nourrisson souffre de reflux. Puisqu’il est positionné assis sur les genoux de sa mère.

Comme dans les autres positions, il est important que le bébé soit aligné sur son axe. C’est-à-dire que sa tête, son cou et le reste de son corps suivent une ligne droite.

Vérifier toujours la succion du bébé

Un bébé qui allaite.

L’une des directives les plus importantes à suivre lors des premières tétées du nouveau-né est d’évaluer comment le contact bouche-sein (accouplement) se met en place.

Voici les conditions pour un accouplement correct:

  • Les lèvres du bébé doivent être éversées (c’est-à-dire vers l’extérieur) et prendre la majeure partie de l’aréole.
  • Le nez et le menton doivent entrer en contact avec le sein de la mère.
  • La langue du bébé doit être sous le mamelon et faire des mouvements rythmés pendant la tétée.

Allaiter après une césarienne

Après une césarienne, la rencontre entre le nouveau-né et sa mère peut prendre un peu plus de temps qu’avec un accouchement vaginal. Heureusement, il existe de plus en plus d’institutions qui encouragent l’initiation à l’allaitement au sein du bloc opératoire.

Les avantages de commencer l’allaitement dans la première heure de vie sont innombrables et irremplaçables. Par conséquent, il est important que les maternités donnent la priorité à ce que cet événement se produise le plus tôt possible, afin d’assurer le succès de l’allaitement.

Par ailleurs, le contact peau à peau (ou COPAP) est sans aucun doute le meilleur stimulus pour l’allaitement. Le COPAP peut être réalisé par la mère ou le père, dans le cas où la femme n’est pas encore en mesure de le faire.

Le soutien physique et affectif du couple (mère et bébé) est essentiel pendant les moments après l’accouchement, notamment en cas de césarienne. Dans cette optique, les conseils des sages-femmes peuvent être d’une grande aide pour assurer la réussite de l’allaitement.

Cela pourrait vous intéresser ...
Allaiter réduit les douleurs de la césarienne
Être parentsLisez-le dans Être parents
Allaiter réduit les douleurs de la césarienne

Il est connu qu'allaiter donne au bébé la fontaine nutritionnelle la plus importante mais ce geste peut aussi soulager la césarienne.



  • Comité de lactancia materna de la Asociación Española de Pediatría. Lactancia materna: guía para profesionales. Madrid: Ergón. Año 2008. Disponible en: https://es.scribd.com/document/7017964/Lactancia-Materna-Guia-Para-Profesionales
  • Costa Romero, Marta, Paula Lalaguna Mallada, and Nuria Marta Díaz Gómez. Contacto piel con piel tras un parto por cesárea. Puesta al día y propuesta de actuación. Revista Española de Salud Pública 93 (2020): e201902006.
  • Cerdán-Jimenez, María D., et al. Proceso de humanización de la atención a las cesáreas: instauración de un procedimiento para acompañamiento de las gestantes e inicio de la lactancia materna en quirófano. MUSAS. Revista de Investigación en Mujer, Salud y Sociedad 2.1 (2017): 42-56.
  • Aparici Gonzalo, Sonia. Papel del la melatonina en la capacidad antioxidante total del calostro y leche humana madura. Diferencias entre parto vaginal y parto por cesárea. (2021).
  • López, Rocío Ayerbe, Clemencia Mora Barranco, and Mª Belén López Ruiz. Piel con piel en una cesárea en un hospital del sistema público de Andalucía. Garnata 91 23 (2020): e202308-e202308.
  • Robles Hurtado, Isabel Jackelin, and Cynthia Melissa Ramírez Castillejo. EFECTIVIDAD DEL CONTACTO PIEL A PIEL PADRE-HIJO EN LA ADAPTACIÓN DEL RECIÉN NACIDO POR CESÁREA. (2019).
  • Cobeta García, Carolina, and Cristina Pérez Talavera. Humanización del proceso de cesárea. BS thesis. 2020.