Qu’est-ce que le réflexe de Galant et comment se manifeste-t-il ?

· 27 août 2018
Lorsque notre bébé grandit, son corps peut manifester différents types de réflexes, bien plus que nous ne le savons vraiment. Le réflexe de Galant, également connu sous le nom de réponse de courbure du tronc, en est un. Il disparaît généralement au bout de la première année. Ce réflexe est une réaction musculaire qui se produit automatiquement en réponse à une stimulation.

Qu’est-ce qui déclenche le réflexe de Galant est-il ?

Pour que le réflexe de Galant se produise, nous devons stimuler notre bébé. Pour ce faire, nous devons placer l’enfant face sur le ventre sur notre main et le frôler avec le doigt des deux côtés de sa colonne vertébrale (de l’épaule aux fesses), d’abord d’un côté puis de l’autre.

Immédiatement, le bébé répondra en enroulant la colonne vertébrale du côté stimulé. Comme nous en avons déjà discuté, ce réflexe devrait disparaître avant que le bébé atteigne l’âge d’un an.

La fonction principale du réflexe de Galant est de développer le sens vestibulaire et aider l’enfant à passer par le canal de naissance. Mais s’il reste actif après son premier anniversaire, toute friction dans le bas du dos fera que l’enfant tournera sa hanche dans cette direction. Par ailleurs, cela peut causer des problèmes dans le contrôle du sphincter et empêcher l’enfant de rester assis sur une chaise pendant longtemps.

Le réflexe de Galant

Les signes indiquant que le réflexe n’est pas présent

Si le réflexe n’est pas présent, l’enfant peut ressentir une hypersensibilité dans le dos, ce qui fera qu’il ne supportera pas les vêtements très serrés. En général, il ressentira une gêne au niveau de la taille et préféra généralement des vêtements plus amples. Cette gêne peut causer des problèmes de concentration ou d’attention dans toute activité qu’il devra faire en position assise et l’amènera à avoir une mauvaise mémoire à court terme.

Parmi les problèmes qui peuvent causer le fait que l’enfant n’ait pas ce réflexe, il y a des problèmes de coordination oeil-main, un maladresse de la partie inférieure du corps et des problèmes de dos quand il grandira. Cela est même lié au fait que les enfants de plus de 5 ans continuent de faire pipi au lit.

Autres réflexes secondaires du bébé

  1. Le réflexe de Moro : La première chose à faire est de placer l’enfant sur une surface molle, le tenir et tirer doucement sur ses poignets, en les séparant un peu et en les laissant tomber en arrière. Le bébé réagira en ouvrant ses bras et en les jetant en avant, comme s’il voulait faire un câlin. Après cela, il commence à pleurer. Normalement, ce réflexe dure jusqu’à ses quatre mois.
  2. Réflexe du parachute : Afin de percevoir ce réflexe, le bébé doit être pris des côtés vers le bas puis incliné vers l’avant. Face à ce stimulus, il réagira en ouvrant les bras et les mains. Normalement, il apparaît à environ six mois et disparaît lorsqu’il atteint neuf mois.
  3. Le réflexe du pas : Lorsque nous le prenons par le ventre, nous le tenons sous les aisselles et essayons de le mettre debout, le bébé va commencer à faire des mouvements comme s’il faisait ses premiers pas. Si on le pose sur des bases solides, il essaiera de progresser petit à petit. C’est ainsi que le processus commence pour que le bébé apprenne à marcher.
Le réflexe de Galant

Mais ce ne sont pas les seuls …

  1. Réflexe de Landau : Si nous mettons le bébé sur le ventre en position couchée, il redresse le tronc, la tête et les pieds et tend ses bras instinctivement. Il est normal que ce réflexe apparaisse vers le quatrième mois et disparaisse vers le dixième mois de vie du bébé.
  2. Le réflexe de déplacement : Pour que le bébé réagisse à ce réflexe, il faut le mettre sur le dos. Il va essayer de bouger ses jambes pour commencer à ramper. Vous pouvez l’aider en plaçant vos pouces sous les pieds de l’enfant pour ainsi le soutenir. Dans la plupart des cas, ce réflexe est présent jusqu’à 3 mois de vie.
  3. Réflexe de recherche : Lorsque nous caressons ou touchons les lèvres du bébé, il tourne la tête et ouvre la bouche pour chercher la direction du contact qu’il a reçu. Développer ce réflexe aide l’enfant à apprendre à chercher le sein ou le biberon. Dès le premier mois, il peut présenter ce réflexe.
  4. Le réflexe de ramper : Nous devons coucher le bébé sur le ventre, sur une base solide que nous considérons comme étant sûre. Il réagira immédiatement et se mettra à quatre pattes. Ce réflexe apparaît vers 6 ou 7 mois et il se maintient jusqu’à ce que l’enfant commence à marcher.

Les bébés éprouvent de nombreux types de réflexes de leur naissance à leur premier anniversaire. Nous devons y être très attentifs et nous assurer que chacun se manifeste au moment opportun. Si vous remarquez que l’un d’entre eux survient en dehors des étapes normales, parlez à votre pédiatre afin qu’ils puisse vous aider à établir un diagnostic approprié.