Qu’est-ce que le pica pendant la grossesse ?

· 8 juin 2019
Le pica pendant la grossesse est le désir incontrôlable de manger des substances non nutritives. Cela peut amener des problèmes aussi bien pour la mère que pour le bébé.

Lorsque nous pensons aux troubles alimentaires, des exemples comme l’anorexie ou la boulimie nous viennent à l’esprit. Cependant, il existe certaines conditions moins connues qui affectent également la vie de ceux qui en souffrent. Aujourd’hui, nous évoquerons le pica pendant la grossesse, un trouble alimentaire aussi courant que méconnu.

Qu’est-ce que le pica ?

Le pica est un trouble de l’alimentation qui représente un désir incontrôlable de manger ou de lécher des substances non nutritives. Les plus courantes sont le sable, les craies, le savon, les glaçons ou le dentifrice.

Selon les critères diagnostics du DSM-V, le pica consiste à ingérer des substances non nutritives pendant au moins un mois. Ce comportement étant inapproprié pour le niveau de développement de la personne ne fait partie d’aucune pratique sociale ou culturelle.

Ce trouble survient le plus souvent pendant l’enfance, entre 1 et 6 ans. Il est particulièrement fréquent chez les enfants atteints d’autisme, de troubles du développement ou de malnutrition. Cela est également assez habituel chez les femmes enceintes ou qui traversent des périodes de stress ou d’anxiété.

Le pica pendant la grossesse

Bien qu’il soit très courant que les femmes éprouvent des envies irrésistibles pendant leur grossesse, celles-ci font généralement référence à des aliments communs. Le pica pendant la grossesse a tendance à avoir lieu pendant le premier et le deuxième trimestre. Il peut donc être en lien avec des états de stress, d’anxiété ou des craintes propres à ces semaines de gestation.

Par ailleurs, il est plus fréquent que ce trouble se présente chez les femmes enceintes de moins de 20 ans et qui ont déjà souffert de pica dans leur enfance. Normalement, le trouble disparaît après la naissance du bébé même s’il existe certains cas où ce comportement perdure après l’accouchement.

Le pica pendant la grossesse est le désir incontrôlable de manger des substances non nutritives.

Les causes du pica pendant la grossesse

Bien qu’il n’existe pas de cause clairement identifiée à l’origine du pica, on peut trouver quelques hypothèses qui éclaircissent le sujet. Parfois, ces caprices inhabituels peuvent être liés à des conditions physiques ou mentales sous-jacentes.

D’une part, il peut être généré par un état interne d’anxiété ou de peur. D’autre part, il y a des études qui associent le trouble du pica pendant la grossesse avec la carence en fer et autres vitamines et minéraux.

Selon ces études, les femmes qui présentent une carence en fer ont souvent envie de manger des glaçons. Un traitement adéquat contre l’anémie peut réduire ces envies irrésistibles. Il peut également exister une déficience en calcium ou en zinc que le corps essaie de compenser à travers ces substances.

Les conséquences du pica pendant la grossesse

L’ingestion de substances non alimentaires est nocif aussi bien pour la maman que pour le bébé. Même si manger des glaçons ne vous fera certainement pas de mal (bien que cela puisse entraîner une lésion dentaire), d’autres substances peuvent avoir des conséquences plus graves.

Parmi les patientes atteintes de pica, 75 % finissent pas avoir besoin d’une intervention chirurgicale. 30 % souffrent de complications de tout type et jusqu’à 11 % meurent de la cause directe ou indirecte de ce trouble.

Les complications les plus fréquentes sont les obstructions intestinales. Un empoisonnement au plomb, des infections ou une apparition de parasites peuvent également survenir. Ainsi qu’un risque accru de naissance prématurée.

De plus, dans la plupart des cas, la consommation de ces substances interfère avec une absorption adéquate des nutriments des aliments, ce qui entraîne une carence alimentaire.

Prévention et traitement du pica

La première chose à faire concernant ce trouble est d’agir le plus vite possible dans le but d’éviter que ce comportement fasse partie intégrante des habitudes quotidiennes de la personne. Il est indispensable d’intervenir le plus tôt possible car, une fois que la conduite est en place, il sera plus difficile de la faire disparaître.

Le trouble du pica pendant la grossesse doit être suivi par un médecin et un psychologue.

Le médecin doit être informé afin qu’il puisse réaliser les examens nécessaires pour déterminer l’importance de ce trouble. Il sera fondamental aussi de surveiller l’état du fer, ainsi que d’autres vitamines et minéraux afin d’évaluer le besoin d’un complément.

La prescription des médicaments tels que les inhibiteurs de recapture de sérotonine peuvent être adaptés. Ces derniers aident à contrôler le stress ou la dépression au cas où ils sont à la base du trouble du pica.

Enfin, il est extrêmement important de consulter un psychologue pour suivre une thérapie. Il est préférable que la thérapie soit de type cognitivo-comportementale. En effet, cela vous aidera davantage à gérer les impulsions et le comportement d’ingestion compulsive.