Qu’est-ce que le grooming ?

4 août 2018
C'est une pratique pédophile de plus en plus courante. Cette nouvelle forme d'abus sexuel sur Internet provoque de l'inquiétude et de la peur chez les parents. Venez en savoir plus à ce sujet et apprendre comment l'éviter dans cet article.

Le grooming est un processus de préparation par lequel une personne adopte un comportement prédateur. Cette dernière gagne la confiance d’un enfant pour pouvoir l’exploiter à des fins sexuelles. Ces abus se produisent à travers tout support numérique qui permet l’interaction entre deux ou plusieurs personnes. C’est, par exemple, le cas des réseaux sociaux.

D’apparence amicale et serviable, les prédateurs sont les maîtres de la manipulation. Le contact avec l’enfant commence en ligne dans le but d’obtenir du contenu sexuel. En cas de rencontre en face à face, les conséquences peuvent même conduire à des abus sexuels.

Cependant, il y a certains signes qu’il faut prendre en compte dans leur modus operandi, y compris les étapes de préparation. Ces signes d’alerte peuvent signaler qu’un enfant subit un nouveau type de harcèlement sexuel: le grooming.

Qu’est-ce que le grooming ?

Principalement, l’un des facteurs les plus frappants du grooming est la persuasion et la communication avec l’enfant par Internet. C’est, en effet, par le biais d’Internet qu’ils tentent d’établir une connexion émotionnelle.

Dans ces cas-là, le délinquant essaie de gagner la confiance de l’enfant. Pour ce faire, il emploie des techniques comme le partage de sentiments et de secrets. Une fois qu’ils ont développé la relation, ils passent à la phase de contrôle et d’abus.

En général, l’agresseur fait tout pour engendrer chez l’enfant le sentiment qu’il est spécial pour lui. Aussi, il essaye d’apporter une sorte d’affection pour gagner la confiance de l’enfant.

Dans certains cas, ils peuvent prétendre être mineurs afin d’avoir leur confiance plus rapidement. Tout cela, dans le but d’obtenir du contenu personnel du mineur.

Pour détecter ces cas, vous devez garder à l’esprit certaines caractéristiques essentielles du grooming :

  • Tout enfant peut en être victime.
  • Le grooming commence par l’amitié.
  • Les agresseurs se servent de services, de promesses et de cadeaux pour construire la relation de confiance.
  • Le délinquant sexuel essaie d’obtenir des images et des vidéos de l’enfant par Internet.
  • Le secret est une caractéristique commune de la préparation.
  • Limiter l’environnement numérique et avoir une bonne communication avec l’enfant est essentiel pour prévenir les cas de grooming.
Pour éviter les pratiques comme le grooming, les parents devraient surveiller l'activité des enfants sur leurs portables.

Quelles sont les étapes du grooming ?

Voici les étapes, par ordre chronologique, subies par les victimes de grooming par les pédophiles :

1. S’adresser à la victime

Le délinquant attaque l’enfant, pour évaluer sa vulnérabilité. Cela se passe à travers les différents réseaux sociaux. Malheureusement, il n’y a aucun filtre qui empêche ce contact.

2. Gagner la confiance de la victime

Le délinquant sexuel obtient la confiance en observant et en recueillant de l’information sur l’enfant. De plus, ils s’informent sur ses besoins et trouve des moyens de les combler. Ainsi, les délinquants sexuels peuvent passer sans effort pour des personnes responsables, grâce à l’attention chaleureuse et calibrée qu’ils génèrent.

« Si votre enfant semble renfermé et grincheux, s’il éteint un appareil lorsque vous entrez dans la chambre ou se comporte de manière étrange lorsqu’il utilise les réseaux sociaux, cela peut être le signe d’un cas possible de grooming »

3. Remplir un besoin

Une fois que le délinquant sexuel commence à répondre aux besoins de l’enfant, il peut avoir beaucoup plus d’importance dans la vie de l’enfant. Les cadeaux ou les attentions particulières devraient toujours soulever des préoccupations et une vigilance accrue.

4. Sexualiser la relation

Dans une phase de dépendance affective et de confiance suffisante, le délinquant essaie de profiter sexuellement de la relation. Les agresseurs profitent de leur vulnérabilité pour obtenir des images ou des vidéos des petits.

Si votre enfant semble renfermé et grincheux, s'il éteint un appareil lorsque vous entrez dans la chambre ou se comporte de manière étrange lorsqu'il utilise les réseaux sociaux, cela peut être le signe d'un cas possible de grooming.

5. Maintenir le contrôle

Une fois que ce nouveau type d’abus sexuel se produit, les criminels utilisent souvent le secret et la culpabilité pour maintenir la participation continue et le silence de l’enfant. En effet, le transfert de fichiers à contenu sexuel explicite peut amener l’enfant à se retirer de la relation.

Enfin, vous devez garder à l’esprit que, si ce type d’abus se produit chez les enfants, l’agresseur fera tout son possible pour garder le contrôle et utiliser le secret, la culpabilité et même des menaces pour éviter qu’il confesse la situation.

Si votre enfant semble renfermé et de mauvaise humeur, s’il éteint un appareil lorsque vous entrez dans la chambre ou se comporte de manière étrange lorsqu’il utilise les réseaux sociaux, cela peut être le signe d’un cas possible de grooming. Seule une bonne communication avec l’enfant peut vous donner la clé pour combattre cette nouvelle forme d’abus sexuel.

 

A découvrir aussi